Bolliger & Mabillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bolliger & Mabillard

Description de l'image  Bolliger & Mabillard wordmark.svg.
Création 1987
Fondateurs Walter Bolliger et Claude Mabillard
Siège social Drapeau de Suisse Monthey (Suisse)
Activité Constructeur d'attractions
Produits Montagnes russes
Effectif 37 (2012)
Site web www.bolliger-mabillard.com

Bolliger & Mabillard ou B&M est une société de conception et de construction de montagnes russes basée en Suisse, dans la ville de Monthey. Cette société est entrée sur le marché dans les années 1980. B&M est très reconnue parmi les enthousiastes pour la fluidité exceptionnelle de ses montagnes russes et leurs tracés extravagants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Walter Bolliger et Claude Mabillard commencent par travailler pour Giovanola, une entreprise qui fournit des attractions à Intamin AG, dans les années 1970. Pendant leur temps chez Giovanola, ils contribuent à la conception des premières montagnes russes en position verticale de la compagnie, Shockwave à Six Flags Magic Mountain. Ils travaillent aussi sur d'autres projets, comme Z-Force à Six Flags Great America[1]. Bolliger et Mabillard quittent ensuite Giovanola, mais la compagnie continue d'utiliser leur design de rails, donc ses montagnes russes Titan à Six Flags Over Texas et Goliath à Six Flags Magic Mountainont des rails du style de Bolliger et Mabillard[2],[3].

An inverted model with the angled drop, common on inverted coasters, Batman: The Ride at Six Flags Great Adventure

En 1987, Giovanola subit un changement de direction ; Bolliger et Mabillard décident de partir et ils fondent leur propre entreprise[1]. À cette époque, B&M emploie quatre employés  : les deux fondateurs et deux dessinateurs. À la création de Bolliger & Mabillard, ils sont d'accord pour arrêter la production d'attractions[4],[5]. Cependant, la société Six Flags les contacte et leur demande de construire des montagnes russes. B&M accepte l'offre et engage deux nouveaux dessinateurs. Mais B&M a un problème sur comment et où construire les pièces des montagnes russes. Avec l'impression du travail fait par Clermont Steel Fabricators sur Vortex à Kings Island et Shockwave à Six Flags Great America, Walter Bolliger va à l'aciérie et demande s'il sont intéressés pour produire la piste. Clermont Steel Fabricators accepte. Cette entreprise produit actuellement toutes les pièces des montagnes russes de Bolliger & Mabillard construites en Amérique du Nord[6]. Maintenant avec une compagnie pour produire ses rails, B&M construit ses premières montagnes russes, les montagnes russes en position verticale Iron Wolf, qui ouvrent en 1990 à Six Flags Great America[4],[5](montagne russe relocalisé à Six Flags America sous le nom Apocalypse en 2012). Deux ans plus tard Bolliger & Mabillard réalisent un autre projet pour Six Flags Great America, Batman: The Ride, les premières montagnes russes inversées au monde qui les font connaître dans l'industrie[7],[8].

Bolliger & Mabillard inventent aussi les montagnes russes sans sol[9] et la machine plongeante. La compagnie construit ses premières montagnes russes lancées, Incredible Hulk Coaster, à Universal's Islands of Adventure. Bien que cette attraction ait un système de propulsion, B&M les qualifient de « montagnes russes assises »[10].

En 2010, B&M dévoile le modèle des montagnes russes Wing Rider et ouvre un prototype, nommé Raptor, à Gardaland en 2011[11]. En 2012, Bolliger & Mabillard construisent Leviathan à Canada's Wonderland, qui sont les plus hautes montagnes russes de la compagnie à ce jour avec 93 mètres[12].

En 2010, B&M emploie douze ingénieurs et quatorze dessinateurs[4],[5]. La compagnie a fait d'autres contributions à l'industrie des montagnes russes. Elle a construit les trains de Psyclone, des montagnes russes en bois maintenant démolies de Six Flags Magic Mountain.

Design et technologie[modifier | modifier le code]

Design des rails[modifier | modifier le code]

Les rails tubulaires sont extérieurs à la porteuse carrée qui est elle-même supportée par des piliers cylindriques.
Schéma du positionnement des roues à l'extérieur des rails B&M.

La compagnie utilise un design de rails inspiré, tel que dit précédemment, par la première génération de montagnes russes Giovanola SA/Intamin AG. Les roues des trains B&M s'emboîtent à l'extérieur des rails tubulaires. Ces rails sont reliés de l'intérieur à une porteuse en forme de prisme par de minces plaques d'acier trapézoïdales. La porteuse est légèrement en dessous de la paire de rails et soutenue par de larges piliers cylindriques.

Certaines montagnes russes comme Dueling Dragons à Islands of Adventure ou Talon à Dorney Park & Wildwater Kingdom ont la porteuse carrée remplie de sable pour réduire le bruit et les vibrations du manège. En résulte un son particulièrement silencieux et régulier.

Configuration des trains[modifier | modifier le code]

Vue de face de la configuration à quatre sièges des montagnes russes inversées B&M.

B&M se distingue également parce qu'elle est la première compagnie dans le domaine des attractions a utiliser des rangées de quatre sièges côte à côte. Chaque wagon a une unique rangée de quatre sièges et le train se compose habituellement de sept, huit ou neuf wagons. Ceci permet de charger sur le train une grande quantité de passagers (de vingt-huit à trente-six à la fois selon le nombre de wagons) sur une longueur plus restreinte, ce qui facilite l'efficacité des transitions de passagers en plus de créer des trains moins longs et qui sont, par le fait même, plus solidaires sur le tracé. Tous les modèles de montagnes russes B&M utilisent cette configuration, exception faite de la Machine Plongeante (Diving machine) qui utilise deux ou trois wagons composés de six, huit ou dix sièges côte à côte. Comme si ce n'était pas assez, la nouvelle création de B&M, Griffon foudroie encore les règles avec des wagons larges de dix sièges, un record dans le monde des montagnes russes à circuit fermé. En 2011, la compagnie réalise pour la première fois des wagons de six sièges pour la montagne russe Krake du parc allemand Heide Park.

En comparaison, la plupart des autres compagnies utilisent des wagons composés de deux ou trois rangées de deux sièges chacune.

Pré-descente[modifier | modifier le code]

Schéma de la pré-descente B&M et de son effet sur la tension octroyée à la chaîne motrice.

Une particularité que l'on retrouve sur presque toute la ligne de production de montagnes russes B&M, consiste en un élément nommé la pré-descente (pre-drop). Il s'agit d'une toute petite descente en haut de la première remontée par la chaîne de traction (lift hill) avant la fameuse première côte.

Cet élément est conçu pour réduire la tension absorbée par la chaîne de traction. La section plate entre la pré-descente et la première côte sert de zone tampon pour répartir le poids du train, réduisant ainsi la tension octroyée au moteur de la chaîne. En comparaison avec un design plus conventionnel où la première côte suit directement la remontée à la chaîne, le poids de la première moitié du train commençant à descendre tend à faire tirer l'autre moitié du train (encore en train de monter) sur la chaîne de traction, octroyant par la même occasion un stress inutile au moteur. Toutefois, la pré-descente a tendance à disparaître avec l'évolution des remontées (lifts) B&M, l'illustration est faite avec OzIris au parc Astérix, montagnes russes inversées sans pré-descente.

Produits B&M[modifier | modifier le code]

B&M tente toujours d'innover et est à la source de plusieurs inventions dans le domaine des montagnes russes. Elle a été la première compagnie à produire des montagnes russes avec une première descente complètement verticale. On appelle ce type de montagnes russes « Diving Machine » (Machine Plongeante). La compagnie a aussi créé sa propre version des montagnes russes volantes de Vekoma et a inventé les montagnes russes inversées (Inverted Coaster) afin de répondre aux attentes des amateurs de sensation fortes.

Les montagnes russes B&M sont toutes empreintes d'une signature personnelle à la compagnie. Des designs et des couleurs particulières, des tracés vertigineux et très tortueux, des wagons considérés comme confortables ainsi qu'une robustesse et une durée de vie souvent jugées comme les meilleures du marché permettent à B&M de tirer sa très grande renommée. Les montagnes russes B&M sont reconnues pour leur efficacité, leur faible besoin d'entretien et leur score parfait au niveau de la sécurité. Il est très rare de voir « un B&M » bloquer.

Mais voici plutôt une liste complète des différents types de montagnes russes offertes par Bolliger & Mabillard.

Montagnes russes traditionnelles (Sitting Coaster)[modifier | modifier le code]

Dragon Khan, montagnes russes traditionnelles B&M.
Les roues de frictions consistent en plusieurs séries de deux roues côte à côte qui tournent très rapidement et qui s'accrochent à des lames placées sous le train. En résulte une propulsion du train. Un seul parcours de montagnes russes B&M est muni d'une technologie semblable à celle-ci.

C'est le modèle le plus traditionnel. Les passagers sont assis dans des wagons et retenus par des harnais abdominaux. Le rail est sous le train et tout le trajet se fait dans cette position. B&M amplifie la sensation de ces montagnes russes en dessinant des parcours avec plusieurs inversions et des vitesses moyennes importantes.

B&M n'utilise habituellement pas de propulsion mécanique autre qu'une remontée à la chaîne et un jeu de gravité. Les accélérations magnétiques ou par roues de frictions sont inexistantes sur les manèges B&M, sauf une exception à ce jour: The Incredible Hulk Coaster à Islands of Adventure. C'est le seul à avoir une accélération à l'aide de roues de frictions. La tâche de conception de cette lancée a été donnée à une autre compagnie spécialisée dans la propulsion de montagnes russes.

Montagnes russes en position verticale (Stand Up Coaster)[modifier | modifier le code]

Plutôt que d'être en position assise, dans ce type de montagnes russes, les passagers sont retenus debout dans les wagons par des harnais abdominaux spéciaux et tout le parcours se fait ainsi, les deux jambes bien droites.

L'inconvénient est que ce type de siège est plutôt brassant pour la tête à cause de la conception unique des roues B&M. En effet, les roues ont été placés à quelques millimètres plus éloigné du rail parce que quand leur premier essais du nouveau prototype stand-up a été lancé, ils ont trouvé un problème sur la vitesse du wagon et des dommages sur le rail. Pour y remédier, ils ont donc du mettre moins de friction du wagon sur le rail en éloignant les roues.

Montagnes russes inversées (Inverted Coaster)[modifier | modifier le code]

Nemesis est un circuit de montagnes russes inversées B&M à thématique vieillie, à Alton Towers.
Une invention et une réalisation B&M, les montagnes russes inversées. (Batman: The Ride)

Voici une véritable invention de B&M dans le domaine des montagnes russes. Ici, le rail est inversé littéralement et le train, sous le rail, permet aux passagers de faire le manège suspendus à celui-ci, les pieds dans le vide.

Sur ces modèles, l'effet de sol joue pour beaucoup. Cet effet consiste à rapprocher suffisamment le tracé du sol pour donner l'impression aux passagers que leurs jambes ballantes vont toucher par terre. De surcroît, plus le train se rapproche du sol, plus ce dernier donne l'impression de défiler rapidement, ce qui augmente la sensation de vitesse.

Montagnes russes sans sol (Floorless Coaster)[modifier | modifier le code]

Medusa sont des montagnes russes en position assise avec des trains "floorless" (premières montagnes russes du genre) construites par B&M et très reconnues.
Les montagnes russes sans plancher de B&M. (Superman / la Atracción de Acero, à Parque Warner Madrid

B&M est la première compagnie à installer des montagnes russes sans plancher. Dans ce modèle, le rail est en dessous du train, les passagers sont installés en position assise, mais leurs pieds sont dans le vide et semblent frôler le rail.

En station, un plancher temporaire permet aux personnes de s'installer. Lorsque le train est prêt à partir, le plancher glisse et les passagers se retrouvent les pieds au-dessus du rail.

Les opinions à propos du Floorless Roller Coaster sont partagées. Certains prétendent que l'effet recherché n'est pas très convaincant et que, tout compte fait, ce modèle ressemble beaucoup au modèle traditionnel en position assise. La sensation est beaucoup plus accentuée au premier rang.

Montagnes russes volantes (Flying ou Lay-Down Coaster)[modifier | modifier le code]

En station, les passagers prennent place debout dans des wagons spéciaux suspendus par un rail inversé au-dessus du train. Lorsque le train est prêt à partir, les wagons s'inclinent vers le haut et vont rejoindre le rail suspendu : les passagers se retrouvent à plat ventre sur leurs harnais, les yeux pointant le sol, le rail dans leur dos, comme dans une position de « Superman », donnant l'impression aux passagers de voler tout le temps du manège. Ici, comme dans les montagnes russes inversées, on recherche beaucoup l'effet de sol.

Comparaison du chargement sur le Flying Dutchman de Vekoma et sur les montagnes russes volantes de B&M.

B&M s'est inspiré du Flying Dutchman de Vekoma pour créer leurs montagnes russes volantes. La différence majeure est que, chez B&M, le rail est inversé en station : les passagers s'installent debout, puis les wagons s'inclinent et rejoignent le rail. On commence donc le manège à plat ventre.

Chez Vekoma, le rail n'est pas inversé en station, ce qui fait que les passagers s'installent debout, puis les wagons se couchent contre le rail. On commence le manège couché, on remonte la première pente couché et seulement après, le rail s'inverse, permettant aux passagers de voir le sol.

Ce petit détail semble créer quelques mauvaises critiques pour B&M. En effet, lorsqu'un train est longtemps en attente d'être déchargé parce que le second train est encore en station, certains trouvent douloureux d'être en suspension, à plat ventre contre le harnais tout ce temps. C'est pourquoi B&M commence à mettre des stations doubles de chargement/déchargement. Ainsi, il y a toujours de la place pour le déchargement immédiat d'un train alors que le chargement du deuxième peut se terminer sur le quai adjacent. On retrouve ce type de station sur le manège Tatsu à Six Flags Magic Mountain, ou encore sur Manta à SeaWorld Orlando.

Méga montagnes russes (Mega Coaster)[modifier | modifier le code]

Nitro, Méga montagnes russes B&M de 230 pieds (70,1 mètres) de hauteur, situées au parc Six Flags Great Adventure.
Le secret des mégas montagnes russes : la hauteur vertigineuse et l'accumulation de «camelbacks» (de l'anglais «dos de chameau»: bosses plus ou moins grandes qui après une remontée donnée, offrent rapidement une descente tout aussi prononcée, donnant ainsi aux passagers la sensation qu'ils décollent de leurs sièges). Nitro.

B&M considère que tout manège dépassant les 200 pieds (61 mètres) sont des mégas montagnes russes. Ici, on le devine, c'est la démesure qui compte. Les méga montagnes russes ne possèdent pas d'élément d'inversion, autrement dit, les passagers ne se retrouvent jamais la tête en bas. On mise plutôt sur de gigantesques pentes très prononcées, sur des courbes à haute force centrifuge et sur des vitesses avec de fortes luttes gravitationnelles.

Certaines méga montagnes russes B&M utilisent des barres de rétention aux hanches plutôt que des harnais abdominaux pour offrir aux passagers assis un grand confort et une liberté de mouvements dans le haut du corps.

Machine plongeante (Diving Machine)[modifier | modifier le code]

SheiKra à Busch Gardens Africa et une de ses 2 descentes à 90°.
Cet angle de prise de vue montre bien la descente verticale de Oblivion.

Du jamais vu dans l'industrie avant que B&M n'y pense : des montagnes russes avec une première descente complètement verticale.

Ce modèle propose aux passagers de s'installer dans 2 rangées de 8 sièges, ce qui en fait de très courts mais de très larges trains. Ainsi, deux passagers à chaque extrémité se retrouvent à faire le manège sans le rail au-dessous d'eux, complètement dans le vide. Une fois la ou les descente(s) verticale(s) passée(s), le train poursuit sa course et rentre en station. Bien que les inversions soient possibles sur ce modèle, en général ce qui les distingue ce sont les chutes à 90 degrés et les très larges wagons.

B&M a construit à Busch Gardens Europe Griffon, une machine plongeante comportant des trains avec 3 rangées de 10 sièges, un record du nombre de sièges par rangée dans l'industrie des montagnes russes. En plus de l'effet de chute, Griffon utilise des trains floorless (sans plancher) ce qui ajoute aux sensations.

Il existe 7 machines plongeantes à ce jour. Il s'agit de Diving Machine G5, Dive Coaster et Diving Coaster en Asie, SheiKra ainsi que Griffon aux États-Unis, Oblivion en Angleterre, au Royaume-Uni et Krake en Allemagne.

Montagnes russes Wing Rider (Wing Coaster)[modifier | modifier le code]

Raptor à Gardaland et son train particulier.

Le Wing Coaster est un dérivé des montagnes russes quadridimensionnelles inventées par John F. Mares à partir des années 1990. La différence réside au niveau des trains. Sur les montagnes russes quadridimensionnelles, les sièges sont placés de part et d'autres du rail et peuvent faire des rotations (vers l'avant ou vers l'arrière). Dans le cas des Wing Coaster, les sièges ont une position fixe.

Les premières montagnes russes de ce type ont été construites par Intamin AG en 2007. Il s'agit de Furius Baco à PortAventura. B&M a construit Raptor, sa première version de l'attraction en 2011 à Gardaland. Trois autres montagnes russes de ce type ouvrent en 2012. Ce nouveau type de montagnes russes de B&M a impressionné les consommateurs (parcs à thème) et en 2012, le type Wing Coaster a été la demande la plus populaire dans les 3 états. Le nouveau ''GateKeeper'''' à Cedar Point a brisé un Guiness Record pour la plus grosse et le plus grand circuit de montagnes russes à aile au monde.

Pour l'avenir[modifier | modifier le code]

Jusqu'à maintenant, en signe de reconnaissance pour leurs concepts et leurs designs inventifs, Bolliger & Mabillard possède quatre attractions qui figurent dans le Top Dix et vingt-et-un dans le Top Cinquante des Golden Ticket Awards 2011. Plusieurs sont enthousiastes à propos de l'avenir de B&M et n'arrivent pas à imaginer le jour où une autre compagnie parviendra à supplanter les conceptions de ce leader de l'industrie qui aidera bon an mal an à garder l'univers des constructeurs de montagnes russes sur le rail de l'âge d'or de l'amusement.

Exemples d'attractions réalisées[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « (en) », Coaster-net.com,‎ 12 février 2011 (consulté le 30 juin 2012)
  2. « Titan »
  3. « Goliath »
  4. a, b et c PointBuzz, « Cedar Point Video – Walter Bolliger at CoasterMania! 2010 (Part 1 / 2) », YouTube,‎ June 7, 2010 (consulté le June 28, 2012)
  5. a, b et c PointBuzz, « Cedar Point Video – Walter Bolliger at CoasterMania! 2010 (Part 2 / 2) », YouTube,‎ June 7, 2010 (consulté le June 28, 2012)
  6. (en) « Scott & Carol Present: Getting On Track With B&M », NewsPlusNotes,‎ 11 décembre 2008 (consulté le 6 septembre 2012)
  7. « Bibliographic data: US5272984 (A) ― 1993-12-28 »
  8. « Batman The Ride »
  9. « Bibliographic data: US6352034 (B1) ― 2002-03-05 »
  10. « Incredible hulk Coaster »
  11. Brady MacDonald, « X-Flight wing coaster premieres at Six Flags Great America in May », Los Angeles Times,‎ 11 April 2012 (lire en ligne)
  12. « Résultats de recherche des Montagnes Russes »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :