Montagnes russes volantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Embarquement sur Tatsu.

Les montagnes russes volantes (ou Flying Coaster en anglais) sont un type de montagnes russes où les passagers ont une position allongée sur le ventre avec les rails dans leur dos, donnant l'impression d'envol complet. La première attraction de ce type fut construite en 1997 au Royaume-Uni par Skytrak International pour le parc Granada Studios, sous le nom de Skytrack. Ce genre de montagnes russes se décline en plusieurs variétés de taille et de design selon les terrains que celles-ci occuperont. Quelques montagnes russes volantes sont destinées aux enfants et sont généralement lentes et les sensations sont peu présentes. D’autres sont destinées à un public d’adolescents et d’adultes avec notamment une vitesse beaucoup plus rapide procurant des sensations intenses.

Historique[modifier | modifier le code]

Les montagnes russes volantes sont un concept assez récent. Le tout premier parcours de montagnes russes de ce type fut Skytrak, construit à Manchester au Royaume-Uni dans Granada Studios Tour en 1997. Le Skytrak, du constructeur Skytrak International consiste en un train ne pouvant contenir une seule personne à la fois. Les passagers devaient grimper dans le véhicule de la même façon que monter une échelle ; ensuite, le train se soulevait pour se positionner sur le rail avant d’être lancé sur le circuit. Le design des trains résultait en un débit trop peu élevé, avec seulement 240 personnes par heure. Le parc et Skytrak ont vécu peu de temps, tous deux fermant leurs portes en 1998.

Les constructeurs[modifier | modifier le code]

Vekoma[modifier | modifier le code]

Le modèle de Vekoma, nommé Flying Dutchman possède quelques différences. Son prototype coûtait 17 millions de dollars. La première réalisation de la compagnie est Stealth pour le parc California's Great America de Santa Clara en Californie (relocalisé depuis à Carowinds sous le nom Borg Assimilator et Stealth).

Nommé ‘Flying Dutchman’ par Vekoma, les trains permettent de larges débits contenant des rangées de 4 personnes par wagons et 6 wagons au total (sur les deux trains). Les passagers embarquent normalement en position assise, dos au sens de marche du train. Après que le train quitte la gare et commence son ascension sur le lift hill, des pistons hydrauliques installés sur les trains abaissent les sièges, les passagers ont leurs dos parallèle aux rails, ils peuvent contempler le reste du parc. La montée prenant fin, les rails tournent à 180°, les passagers procèdent à un demi-tour, ils prennent donc enfin la position de vol sur tout le circuit à haute vitesse. Juste avant que le train n’atteigne les freins de fin de parcours, les rails tourne encore une fois pour que les passagers se retrouvent allongés, face au ciel. Suite aux freins finaux, les pistons sur le train fait monter les sièges pour que les passagers puissent débarquer normalement en gare.

Le système de harnais utilisés sur les montagnes russes volantes de Vekoma consistent en deux éléments principaux : une lapbar (une grosse barre de sécurité) et une sorte de gilet au niveau de la poitrine. Après s’être assit, le passager abaisse sur lui-même la lapbar fixée sur le sol du train. La barre se bloque grâce à des créneaux placés sur les côtés du siège, sécurisant la taille. Également situé sur la barre de sécurité, se trouvent une paire de retient pour les jambes. Ensuite, le passager boucle le gilet pour sécuriser la partie haute du corps. Des poignées sont situées au bout des accoudoirs sur chaque siège. Vekoma a voulu exploiter son Flying Dutchman, en 2001, avec Batwing pour Six Flags America et X-Flight dans l’ancien Six Flags Worlds of Adventure (maintenant appelé Geauga Lake & Wildwater Kingdom). Sur les trois Flying Dutchman, seul Batwing est toujours opérationnel dans son lieu de construction d’origine. X-Flight a été déplacé à Geauga Lake en 2006 et est maintenant Firehawk à Kings Island, alors que Stealth fut déconstruit à California's Great America en 2003 pour être reconstruit en tant que Nighthawk à Carowinds, et est toujours opérationnel. Vekoma a également désigné un concept de montagnes russes volantes plus compact appelé ‘Stingray’. Le seul circuit de montagnes russes de ce genre est encore unique au monde, a ouvert en 2009 et se situe à Suzhou Giant Wheel Park à Suzhou, en Chine.

Il faut mesurer au minimum 1m40 pour pouvoir emarquer dans un Flying Dutchman.

Bolliger & Mabillard[modifier | modifier le code]

Le constructeur suisse Bolliger & Mabillard (B&M) a révélé leur propre version de montagnes russes volantes en 2002 avec Air à Alton Towers, suivit plus tard dans la même année de Superman - Ultimate Flight à Six Flags Over Georgia. Dans cette version, le passager prend place dans une position normale assise, les jambes dans le vide tel que dans la version inversée du même constructeur. Un mécanisme situé dans la gare fait basculer les sièges de telle façon que les passagers se retrouvent directement dans la position de vol.

Les montagnes russes volantes de B&M utilisent une combinaison de harnais poitrine/taille. Une fois assit, le passager abaisse le harnais sur lui-même (comme sur le modèle Vekoma) et se bloque sur les côtés du siège, au niveau des accoudoirs. Ce simple mécanisme se bloque à la taille du passager grâce à un large tampon rembourré et une sorte de veste en caoutchouc à la poitrine. La veste comporte un tensionneur de type ceinture de sécurité sur les épaules pour supporter tout type de morphologie. Deux volets viennent se rabattre sur les chevilles du passager pour les tenir en place, ils se ferment quand le harnais principale se bloque en place.

B&M détient le record des plus longues, plus grandes et plus rapides montagnes russes volantes au monde : Tatsu à Six Flags Magic Mountain. Comme sur les modèles Vekoma, les passagers doivent mesurer au minimum 1 mètre 40.


Zamperla[modifier | modifier le code]

Zamperla qui nomme son modèle de montagnes russes volantes « Volare » à l’avantage d’avoir un tracé assez compact et d’être moins chers que ses modèles concurrents. Les passagers lui reprochent par contre d’être beaucoup moins confortable. A la différence des autres constructeurs, les montagnes russes volantes de Zamperla ont la particularité de posséder des trains courts (de quatre personnes).

Attractions de ce type[modifier | modifier le code]

Nom Parc Constructeur Année Statut
Air Alton Towers Bolliger & Mabillard 2002 Ouvert
Batwing Six Flags America Vekoma 2001 Ouvert
Borg Assimilator
Anciennement Stealth
Carowinds
Great America
Vekoma

2004
2000
Ouvert
Fermé en 2003
Crystal Wings Happy Valley (Beijing) Bolliger & Mabillard 2006 Ouvert
Firehawk
Anciennement X-Flight
Kings Island
Geauga Lake
Vekoma

2007
2001
Ouvert
Fermé en 2006
Soarin' Eagle
Anciennement Flying Coaster
Scream Zone à Luna Park (Coney Island)
Elitch Gardens
Zamperla

2011
2002
Ouvert
Fermé en 2008
Flying Coaster Genting Theme Park Zamperla 2004 Ouvert
Hexenbesen Erlebniswelt Seilbahnen Thale Wiegand 2003 Ouvert
Hexenbesen Rodelparadies Wasserkuppe Wiegand 2006 Ouvert
Komet Encounter Zone Select Contracts 1998 Démoli
Manta SeaWorld Orlando Bolliger & Mabillard 2009 Ouvert
Sky Scrapper World Joyland Bolliger & Mabillard 2011 Ouvert
Skytrak Granada Studios Skytrak International 1997 Démoli
Super Flight Playland Zamperla 2004 Ouvert
Superman - Ultimate Flight Six Flags Over Georgia Bolliger & Mabillard 2002 Ouvert
Superman - Ultimate Flight Six Flags Great Adventure Bolliger & Mabillard 2003 Ouvert
Superman - Ultimate Flight Six Flags Great America Bolliger & Mabillard 2003 Ouvert
Tatsu Six Flags Magic Mountain Bolliger & Mabillard 2006 Ouvert
Tomb Raider: The Ride Canada's Wonderland Zamperla 2004 Ouvert
Trombi Särkänniemi Zamperla 2005 Ouvert
Volare Wiener Prater Zamperla 2004 Ouvert

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :