Bajocien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Bajocien est un étage stratigraphique du Jurassique moyen ou Dogger, correspondant à une durée d'environ 2 millions d'années, pour un âge compris entre -170,3 ± 1,4 et -168,3 ± 1,3 millions d'années. Il est précédé par l'Aalénien et suivi par le Bathonien[1].

Stratotype[modifier | modifier le code]

Le stratotype a été initialement décrit dans la région de Bayeux (Calvados, France) par Alcide d'Orbigny qui a formé le mot « Bajocien » à partir du radical du nom gallo-romain de la ville de Bayeux, Bajocae, issu du nom du peuple celte des Bajocasses. Au colloque sur le Jurassique du Luxembourg de 1962, la section stratigraphique de Sainte-Honorine-des-Pertes (Calvados, France) a été proposée et acceptée comme stratotype du Bajocien[2],[3]. Une révision générale de stratigraphie en 1994 a montré que le stratotype précédent était obsolète. La commission stratigraphique internationale a nommé la section de Murtinheira à Cabo Mondego (Portugal) comme nouveau stratotype du Bajocien en 1996[2].

Géologie[modifier | modifier le code]

La section stratigraphique de référence actuelle est celle de Cabo Mondego au Portugal. Cette séquence montre une exposition continue de marnes et d'argiles du Toarcien supérieur au Callovien, riches en macrofossiles (ammonites) et microfossiles. Elle est facile d'accès, se composant de falaises en bordure de mer. Le Bajocien débute à la base du lit AB11, au point situé à 77,8 m au-dessus de la base de la section Murtinheira à Cabo Mondego. Le lit AB11 se définit comme le lieu de la première occurrence de l'espèce d'ammonite Hyperlioceras mundum et d'autres espèces associées. Sur le site de Cabo Mondego, on note également une bonne corrélation géomagnétique avec une inversion du champ magnétique de la Terre (passant d'une polarité inverse à une polarité normale) à la base de l'étage bajocien[2].

Une section stratigraphique auxiliaire a également été définie en 1994. Elle se situe dans l'île de Skye en Écosse, à la base du lit U10 de la falaise de la baie de Bearreraig. Cette section est complémentaire de celle de Cabo Mondego, en particulier dans la documentation de la transition évolutive entre les genres d'ammonites Graphoceras et Hyperlioceras à la base du Bajocien[2].

Section stratigraphique de Sainte-Honorine-des-Pertes[modifier | modifier le code]

  • calcaire à spongiaires
  • oolithe ferrugineuse de Bayeux
  • conglomérat de Bayeux dont les éléments les plus gros sont des oncolithes ferrugineuses
  • la couche verte
  • malière (en partie supérieure) constituée d'une alternance de calcaires gris beige contenant de la glauconie et de bancs siliceux verts tabulaires[4].

Fossiles[modifier | modifier le code]

Céphalopodes dont les Ammonites et Bourguetia striata ; Spongiaires ; Échinodermes ; Bryozoaires ; Brachiopodes ; lamellibranches dont Pholadomya lirata.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Charte stratigraphique internationale (2012) », sur http://www.stratigraphy.org/ (consulté le 19 mai 2013).
  2. a, b, c et d (en) G. Pavia et R. Enay, « Definition of the Aalenian-Bajocian Stage Boundary », Episodes, vol. 20, no 1,‎ 1997, p. 16-22 (lire en ligne [PDF]).
  3. M. Rioult, « Le stratotype du Bajocien », dans Pierre L. Maubeuge, Colloque du Jurassique, Luxembourg 1962, Institut grand-ducal, Section des sciences naturelles, physiques et mathématiques,‎ 1964, 948 p., p. 239-258.
  4. Sainte-Honorine-des-Pertes et le Stratotype du Bajocien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]