Oncolithe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OncolitesAlamoBreccia.jpg
Bactroptyxis trachaea (Normandy, France).

Un oncolithe (ou oncolite) (du grec onkos, nodule ou tumeur, et lithos, pierre) est une roche calcaire formée à plus de 50 % d'oncoïdes. Ils sont généralement arrondis ou aplatis (forme de galets) et peuvent être métalliques (ferrugineux..)

De telles roches sont typiques pour s’être formées en milieu marin peu profond, avec ou sans l'intervention de bactéries. Les oncolithes peuvent être ferrugineux.

Confusions possibles[modifier | modifier le code]

Vocabulaire : La littérature scientifique des années 1970-1980 a abondamment utilisé oncolite pour oncoïde. Le mélange des termes se retrouve encore parfois dans la littérature scientifique et de vulgarisation d’aujourd’hui.

Par ailleurs, les oncolithes peuvent être confondus avec des stromatolithes qui seraient plus spécifiquement et entièrement construits par des colonies bactériennes, et qui sont aussi constituées de couches concentriques emboîtées les unes dans les autres.

Mode de formation[modifier | modifier le code]

Ces structures semblent toujours se former à proximité d'un littoral ou sur un banc, près de la surface, dans une eau agitée, par accrétion ou cristallisation en pellicules successives de molécules et particules présentes dans l'eau autour d'un noyau (nucléus) qui est un reste d'organisme vivant (coquille par exemple) ou un minéral (ex : fragment de calcaire). Ces structures se formeraient d'abord en suspension dans l'eau avant de couler et être enfouies dans les sédiments après avoir grossi.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]