Albien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albien

Échelle
Unité de mesure Ma
Couleur établie par l'ICS
Sigle AL
Code RVB 204 255 153
Code CMJN 20 0 40 0

L'Albien est le dernier étage stratigraphique du Crétacé inférieur, entre -112 ± 1,0 et -99,6 ± 0,9 Ma[1]. Il succède à l'Aptien et précède le Cénomanien, premier étage du Crétacé supérieur.

Stratotype[modifier | modifier le code]

L'Albien doit son nom à la rivière de l'Aube (de Albion puis Alba, nom latin de l'Aube[2]). La première occurrence de ce terme se retrouve chez Alcide d'Orbigny, qui le propose en 1842.

Bien que le GSSP ne soit pas encore ratifié par l'ICS, le stratotype aurait sa base définie par l'apparition de Praediscosphaera columnata (nanofossile calcaire), et sa limite supérieure (Cénomanien) par l'apparition de Rotalipora globotruncanoides (Foraminifère planctonique)[1]. L'alternance de lits de gaize et de lits phosphatés est caractéristique du stratotype français. On trouve également au titre de critère de reconnaissance, le Flammenmergel en Allemagne du nord, les lignites d'Iltrillas en Espagne, des grès en Nubie. Il existe au nord de Wissant et dans le Weald en Angleterre des affleurements de l’argile du Gault, un dépôt maritime rattaché à l'étage albien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b F.M. Gradstein, J.G. Ogg, A.G. Smith et coll., A Geologic Time Scale, 2004, pour International Commission on Stratigraphyrésumé disponible en ligne
  2. A. Foucault, J.-F. Raoult, Dictionnaire de géologie, 2005, Paris, Dunod, ISBN 2 10 049071 0

Liens externes[modifier | modifier le code]