Tithonien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tithonien

Notation chronostratigraphique j7
Notation française j7
Niveau Étage / Âge
Époque / Série
- Période / Système
-- Érathème / Ère
Jurassique supérieur
Jurassique
Mésozoïque

Stratigraphie

Début Fin
152,1 ± 0,9 Ma ≃145,0 Ma

Le Tithonien est le dernier étage stratigraphique du Jurassique supérieur (Malm). Il s'étend de -152,1 ± 0.9 à ≃ -145,0 millions d'années. Il précède le Kimméridgien et est suivi par le Berriasien (Crétacé). Il se substitue depuis 1990 au Portlandien.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom est inhabituel pour un étage géologique, car il n'est pas lié à une région ou une localité où le stratotype de l'étage a été défini à l'origine. Il est emprunté à la mythologie grecque. Tithon (Τιθωνός), fils de Laomédon, tomba amoureux d'Éos, la déesse de l'aurore. S'il se retrouve en stratigraphie, c'est qu'il tend les bras à l'aurore du Crétacé

L'ancien terme de "Tithonique" est encore parfois utilisé, mais il est obsolète[1].

Quelques formations géologiques du Tithonien[modifier | modifier le code]

Formation Localisation Description Photo
Calcaires tithoniques Saint-Pierre-de-Chartreuse Les sommets du chaînon central du massif de la Chartreuse, comme la Scia et le Roc d'Arguille, sont constitués de calcaires du Tithonien supérieur. Cette couche de calcaire s'étend vers l'ouest en pan incliné depuis le sommet. Les calcaires plus anciens (Tithonien moyen et inférieur) affleurent à la faveur de l'érosion, sur les versants est et sud[2]. Roc d'Arguille

Faune[modifier | modifier le code]

Vertébrés[modifier | modifier le code]

La faune était caractérisée par les Thalattosuchia :

Invertebrés[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]