Bad Taste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bad Taste (homonymie).

Bad Taste

Titre québécois Dans l'cul[1]
Titre original Bad Taste
Réalisation Peter Jackson
Scénario Ken Hammon,
Tony Hiles,
Peter Jackson
Acteurs principaux

Terry Potter,
Pete O'Herne,
Peter Jackson,
Mike Minett,
Craig Smith

Sociétés de production New Zealand Film Commission
WingNut Films
Pays d’origine Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Genre Comédie horrifique, science-fiction
Sortie 1987
Durée 91 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bad Taste est un film néo-zélandais réalisé par Peter Jackson, sorti en 1987. Il s'agit de son tout premier film, qui sera suivi de Braindead

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une bande d'extraterrestres anthropophages déguisés en humains envahissent un petit village néo-zélandais dans le but de « moissonner » des humains pour leur chaîne de fast-foods. Ils se voient repoussés par une poignée de résistants hargneux et armés jusqu'aux dents.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande : décembre 1987
Drapeau de la France France : 24 août 1988
  • Film interdit aux moins de 12 ans lors de sa sortie en France

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film a été tourné en partie dans le village natal de Peter Jackson, Pukerua Bay, au nord de Wellington en Nouvelle-Zélande. Il a été principalement tourné pendant le temps libre des protagonistes, soit le week-end. Le tournage s'est étalé sur quatre ans[2], pour un coût total d'environ 11 000 dollars US.
  • Un montage méticuleux a permis à Jackson de tourner une scène de torture où il est à la fois la victime et le bourreau. Les autres rôles sont tenus par des amis personnels de Jackson, qui étaient des collègues de travail à l'époque. Jackson s'est aussi chargé de la création des effets spéciaux sanglants exagérés qui ajoutent à l'aspect comique et absurde du film.
  • Le film a été distribué dans le monde entier après son visionnage au Festival de Cannes, ce à quoi Jackson ne s'attendait absolument pas, et se fait remarquer des fans du cinéma fantastique dans divers festivals.
  • Il est aussi probable que le film ait lancé la mode du mouton explosif dans la culture du jeu vidéo : par exemple la série de jeux Worms et aussi dans le jeu de stratégie Warcraft où en cliquant de nombreuses fois sur les moutons on peut les faire exploser.
  • Beaucoup de « clins d'œil » au cinéma d'action entre autres sont présents tout au long du film.

Bande originale[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Titres et dates de sortie - Internet Movie Database
  2. Critique DevilDead