Créatures célestes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Créatures célestes

Titre original Heavenly Creatures
Réalisation Peter Jackson
Scénario Fran Walsh
Peter Jackson
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Sortie 1994
Durée 99 min. / 108 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Créatures célestes (Heavenly Creatures) est un film dramatique germano-néo-zélandais réalisé par Peter Jackson, sorti en 1994. L'histoire est basée sur un fait divers réellement survenu en Nouvelle-Zélande en 1954 : deux adolescentes, liées par une amitié passionnée, avaient tué la mère de l'une d'entre elles qui voulait leur interdire de se voir. Le film révéla notamment Kate Winslet.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Deux jeunes filles, Juliet et Pauline, vivent une puissante amitié. Leur entourage familial, s'inquiétant de les voir s'enfermer dans le monde imaginaire qu'elles se sont créé, va alors tenter de les séparer. Les conséquences seront tragiques…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Créatures Célestes est basé sur une histoire vraie qui s'est déroulée à Christchurch dans l'île sud de la Nouvelle-Zélande. C'est la fascination de sa femme pour ce fait divers qui incite Peter Jackson à s'intéresser au projet. Le film a été tourné sur les lieux mêmes du drame.
  • Après le lancement du film, il a été découvert que Juliet Hulme écrivait des romans policiers historiques sous le pseudonyme d'Anne Perry.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Ne voulant pas diaboliser les jeunes filles (comme l'avait fait la presse à l'époque des faits réels, dans les années 1950) le film explique simplement le point de vue de celles-ci, y compris à travers les mondes imaginés par les filles, comme le Quatrième Monde (une sorte de Paradis imaginé par les deux amies) et le pays imaginaire de Borovnia. Toute l'histoire se base sur le journal d'une des filles, qu'elle a tenu en 1953 et en 1954 jusqu'au jour du meurtre. Les jeunes filles n'ont été condamnées qu'à cinq ans de prison, en raison de leur jeune âge.

Liens externes[modifier | modifier le code]