BMW Sauber F1.06

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

BMW Sauber F1.06

BMW Sauber F1.06

Nick Heidfeld sur la BMW Sauber F1.06 au Grand Prix du Brésil 2006

Présentation
Équipe Drapeau de l'Allemagne BMW Sauber F1 Team
Constructeur BMW Sauber
Année du modèle 2006
Concepteurs Willy Rampf, Seamus Mullarkey
Spécifications techniques
Châssis Châssis monocoque en fibre de carbone et aluminium en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Sachs
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et barre de torsion, amortisseurs Sachs
Nom du moteur BMW P86
Cylindrée 2 400 cm³ de 760 ch à 19 500 tr/min
Configuration 8 cylindres en V à 90°
Position du moteur Arrière
Boîte de vitesses BMW longitudinale semi-automatique
Nombre de rapports 7 rapports
Système de freinage Disques et étriers Brembo
Dimensions et Poids Empattement : 3 110 mm
Voie avant : 1 470 mm
Voie arrière : 1 410 mm
Poids : 605 kg
Carburant Petronas
Pneumatiques Michelin
Partenaires Petronas
Histoire en compétition
Pilotes 16. Drapeau de l'Allemagne Nick Heidfeld
17. Drapeau du Canada Jacques Villeneuve
17. Drapeau de la Pologne Robert Kubica
Début 2006 au GP de Bahreïn
Courses Victoires Pole Meilleur tour
18 0 0 0
Championnat constructeur 5e avec 36 points
Championnat pilote Nick Heidfeld : 9e
Jacques Villeneuve : 15e
Robert Kubica : 16e

Chronologie des modèles (2006)

La BMW Sauber F1.06 est la monoplace de Formule 1 de l'écurie BMW Sauber, engagée au cours de la saison 2006. Ses pilotes sont l'Allemand Nick Heidfeld, le Canadien Jacques Villeneuve et le Polonais Robert Kubica. Le pilote d'essais est l'Allemand Marco Holzer.

Historique[modifier | modifier le code]

Photo du moteur de la BMW Sauber F1.06
Le moteur de la BMW Sauber F1.06

En 2006, seules Williams et Midland F1 Racing demeurent indépendants, tandis que Red Bull rachète la Scuderia Minardi à son empire, qu'Honda rachète British American Racing. BMW rachète 80 % du capital de Sauber après avoir échoué dans la quête conjointe d'un titre mondial avec Williams. L'écurie Sauber se prête bien au projet du constructeur allemand grâce à une structure technique performante, de bons ingénieurs et des commanditaires déjà engagés (Credit Suisse Group).

L'incorporation est décidée à la fin de la saison 2005, Nick Heidfeld retournant dans l'équipe qui l'a révélé, rejoignant Jacques Villeneuve qui n'est toutefois pas le bienvenu au sein de la nouvelle structure BMW Sauber mais dont contrat avec Sauber qui court jusqu'à 2007 est trop cher à casser. Le Polonais Robert Kubica prend en charge le poste de troisième pilote.

Lors du premier Grand Prix de la saison, Kubica se met en valeur en enlevant la première séance chronométrée officielle de l'année. Les qualifications se déroulent bien pour les deux titulaires : Heidfeld est dixième suivi par Villeneuve. Mais la F1.06 de Heidfeld est harponnée par la Williams FW28 du jeune Nico Rosberg au départ et le moteur de celle du champion du monde 1997 le lâche.

En Malaisie, l'Allemand est cinquième quand son moteur explose mais son équipier termine septième et offre à BMW ses premiers points en championnat. La F1.06 semble bien née et ses pilotes de taille à signer quelques coups d'éclat. Cette hypothèse se vérifie au Grand Prix d'Australie où Nick Heidfeld se qualifie en huitième position devant son équipier, finalement rétrogradé en dix-neuvième position. La course qui suit est parsemée d'abandons et d'incursions de la voiture de sécurité, que les stratèges de BMW Sauber exploitent correctement : Heidfeld se hisse en deuxième position à la faveur des ravitaillements et termine quatrième, deux rangs devant Jacques Villeneuve.

À Saint-Marin, où, pour la première fois de l'année, Jacques Villeneuve domine son coéquipier, les F1.06 livrent une performance terne. En Allemagne, le Canadien, qualifié huitième puis rétrogradé en neuvième position pour avoir gêné Giancarlo Fisichella lors de son tour de qualification, devance Heidfeld, seulement quinzième, puis treizième avec la rétrogradation des Williams FW28. En course, Villeneuve arrache un point à domicile pour BMW quand Heidfeld se classe dixième.

En Espagne, le week-end démarre de la pire des façons puisque le moteur de Jacques Villeneuve est endommagé lors de sa sortie du camion de transport. Il est remplacé une deuxième fois et Villeneuve hérite alors de la dernière place sur la grille de départ. Son équipier prouve, en se qualifiant en dixième position et en empochant le point de la huitième place derrière deux Renault R26, deux Ferrari 248 F1, deux Honda RA106 et une McLaren MP4-21.

À Monaco, les monoplaces allemandes restent dans le milieu du classement, Heidfeld prenant deux points quand Villeneuve termine très loin du vainqueur Fernando Alonso. En Angleterre, l'écurie confirme son statut de quatrième force du championnat en classant ses pilotes en septième et huitième position, derrière les deux Renault, Ferrari et McLaren. Heidfeld domine encore Villeneuve, euphorique, une semaine après son mariage (et arborant un logo "Just Married" sur son aileron arrière).

Au Canada, lors des premiers essais libres, l'équipe allemande confirme sa montée en puissance puisque son troisième pilote, Robert Kubica enlève les deux séances. Cette performance n'est pas confirmée en qualification où Villeneuve se classe onzième et Heidfeld treizième. La course est plus propice aux monoplaces allemandes, Villeneuve devançant son équipier toute la course avant de le voir le dépasser à la faveur des arrêts au stand, puis de sortir alors qu'il doublait Ralf Schumacher. Heidfeld, pour la troisième fois consécutive s'adjuge les deux points de la septième place, permettant à son équipe de n'être plus qu'à dix points de Honda au championnat.

À l'issue du Grand Prix d'Allemagne, Villeneuve est remplacé par Robert Kubica.

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la BMW Sauber F1.06 de Jacques Villeneuve
Jacques Villeneuve lors des premiers essais de la BMW Sauber F1.06
Résultats détaillés de la BMW Sauber F1.06 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
2006 BMW Sauber F1 Team BMW V8 P86 Michelin BAH MAL AUS SMR EUR ESP MON GBR CAN USA FRA ALL HON TUR ITA CHI JAP BRÉ 36 5e
Nick Heidfeld 12e Abd 4e 13e 10e 8e 7e 7e 7e Abd 8e Abd 3e 14e 8e 7e 8e Abd
Jacques Villeneuve Abd 7e 6e 12e 8e 12e 14e 8e Abd Abd 11e Abd
Robert Kubica Dsq 12e 3e 13e 9e 9e

Légende : ici

Sur les autres projets Wikimedia :