Williams FW28

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Williams FW28

Williams FW28

Alexander Wurz au volant de la Williams FW28

Présentation
Équipe Drapeau du Royaume-Uni AT&T Williams
Constructeur Williams F1 Team
Année du modèle 2006
Concepteurs Loic Bigois
Sam Michael
Spécifications techniques
Châssis Monocoque moulée en fibre de carbone en nid d'abeille
Suspension avant Triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Williams
Suspension arrière Triangles superposés, poussoirs et basculeurs avec barre de torsion, amortisseurs Williams
Nom du moteur Cosworth CA2006
Cylindrée 2 398 cm³
Configuration V8 à 90°
Position du moteur centrale arrière
Boîte de vitesses Longitudinale semi-automatique
Nombre de rapports 7 + marche arrière
Électronique Boîtier électronique Magneti-Marelli
Système de freinage Disques Carbone Industrie, étriers AP Racing
Dimensions et Poids Empattement : 3100 mm
Poids : 605 kg
Carburant Petrobras, Castrol
Pneumatiques Bridgestone
Partenaires AT&T, Philips,RBS, Petrobras, Tata
Histoire en compétition
Pilotes 9. Drapeau de l'Australie Mark Webber
10. Drapeau de l'Allemagne Nico Rosberg
Début Le 12 mars 2006 au GP de Bahreïn 2006
Courses Victoires Pole Meilleur tour
18 0 0 1
Championnat constructeur 8e avec 11 points
Championnat pilote Mark Webber : 14e
Nico Rosberg : 17e

Chronologie des modèles (2007)

La Williams FW28 est la monoplace de Formule 1 de l'écurie Williams, engagée au cours de la saison 2006 de Formule 1. Elle est pilotée par l'Australien Mark Webber et l'Allemand Nico Rosberg. Les pilotes d'essais sont l'Autrichien Alexander Wurz et l'Indien Narain Karthikeyan.

Historique[modifier | modifier le code]

Après une saison 2005 difficile, l'ayant vu perdre le soutien de BMW ainsi que Nick Heidfeld, l'équipe de Frank Williams voit en 2006 une année de transition. Pour compenser la perte du moteur BMW, le dernier constructeur indépendant du plateau se tourne vers Cosworth. C'est chaussées en Bridgestone que les voitures britanniques tentent de retrouver le lustre passé.

Côté pilotes, l'australien Mark Webber reste en poste malgré une année 2005 assez morose durant laquelle il fut dominé par son coéquipier Nick Heidfeld, secondé par le champion GP2 en titre, Nico Rosberg. L'ex-pilote d'essai de McLaren, Alexander Wurz, et Narain Karthikeyan, ex-pilote Jordan et vecteur du commanditaire Tata) forment l'équipe d'essai.

Les essais d'intersaison se déroulent bien, la FW28 semble bien née. L'entame de la saison confirme ces dispositions puisque les monoplaces se classent sixième et septième, Webber devant Rosberg, ce dernier marquant ses premiers points dès son premier Grand Prix et signant le meilleur tour en course, sauvant une course mal débutée par un accrochage avec Nick Heidfeld.

En Malaisie Rosberg confirme sa performance en signant le troisième temps des qualifications devant son équipier. En course, il perd beaucoup de places au départ avant que le Cosworth ne le lâche.

En Australie, le jeune allemand n'est que quatorzième sur la grille quand Mark Webber se classe septième. Nico Rosberg termine sa course dans le flanc de la Ferrari 248 F1 de Felipe Massa dès le deuxième virage. Webber livre une course brillante à domicile, se hissant en tête de la course à la faveur des ravitaillements, avant d'abandonner immédiatement après sur un problème de transmission.

À Imola, Mark Webber est dixième des qualifications et Rosberg treizième. En course, Webber termine sixième et Rosberg doit se contenter de la onzième place après une course anonyme.

Lors du Grand Prix d'Europe, Alexander Wurz enlève les deux premières séances d'essais libres mais le changement des moteurs des deux FW28 grève d'emblée le résultat de cette course. Rosberg est bon dernier sur la grille et Webber dix-neuvième. L'Australien abandonne alors qu'il remontait et Rosberg, redore son blason avec stratégie à un seul arrêt qui lui permet de se classer septième juste derrière la Renault R26 de Fisichella et la Honda RA106 de Barrichello.

En Espagne, en qualifications, pour la première fois de la saison, aucun des deux pilotes de l'écurie anglaise ne prend part à l'ultime phase de l'exercice : Webber se classe en onzième position, Rosberg en treizième. La course sera du même acabit, Webber échouant à la porte des points, deux rangs devant son équipier.

En Principauté, la course la plus frustrante de l'année pour l'équipe anglaise va avoir lieu : Wurz, dès les essais se met en évidence, Webber est en première ligne et Rosberg huitième. L'Australien suit le rythme de Fernando Alonso et Kimi Räikkönen, se maintenant à une ou deux secondes des leaders jusqu'à la casse de son moteur, au quarante-huitième tour puis Rosberg tape dans le mur quelques tours plus tard.

Quelques jours plus tard, sur ses terres, les FW28 ne récoltent pas le résultat espéré : qualifiés en douzième (Rosberg) et dix-septième (Webber!) positions, la course s'annonce sous de mauvais auspices. Webber est percuté par la Toyota de Ralf Schumacher dans le premier tour et abandonne quand Rosberg termine à la porte des points, dans les échappements des BMW.

Au Canada, Rosberg se qualifie en sixième position, et son équipier en dix-septième position. La course est aussi mauvaise pour l'un que pour l'autre : Rosberg est sorti par Montoya dès le deuxième tour et Webber termine douzième.

Williams FW28B[modifier | modifier le code]

Déçue par les performances du moteur Cosworth, Williams s'allie avec Toyota à compter de la saison 2007. Afin de tester le moteur japonais, l'écurie britannique conçoit une version B de la FW28, propulsée par le moteur Toyota RVX-06 de 2006. La FW28B, testée durant l'intersaison 2006-2007, se distingue de la FW28 par un nouvel aileron avant, qui sera utilisée sur la Williams FW29 de 2007, et est pilotée par Nico Rosberg, Mark Webber, Narain Karthikeyan et Kazuki Nakajima[1].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Photo de la Williams FW28 de Nico Rosberg
Nico Rosberg à bord de la Williams FW28 lors du GP du Canada 2006.
Résultats détaillés de la Williams FW28 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18
2006 AT&T Williams Cosworth CA2006 V8 Bridgestone BAH MAL AUS SMR EUR ESP MON GBR CAN USA FRA ALL HON TUR ITA CHI JAP BRÉ 11 8e
Mark Webber 6e Abd Abd 6e Abd 9e Abd Abd 12e Abd Abd Abd Abd 10e 10e 8e Abd Abd
Nico Rosberg 7e Abd Abd 11e 7e 11e Abd 9e Abd 9e 14e Abd Abd Abd Abd 11e 10e Abd

Légende : ici

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Williams FW28B Toyota », sur f1technical.net (consulté le 12 juin 2013)

Sur les autres projets Wikimedia :