Avarice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Avarice personnifiée : les cheveux épars sous un lambeau d'étoffe, la main gauche crispée, crochue, elle est assise sur un coffre qu'elle a fermée violemment de la main droite ; sous ses pieds, des sacs pleins d'écus. Gravure de Viollet-le-Duc (panneau de la cathédrale de Sens)
Gargantua, lithographie d'Honoré Daumier: caricature contre le roi Louis-Philippe Ier[1]

L’avarice est un état d’esprit qui consiste à ne pas vouloir se séparer de ses biens et richesses. L'avarice est l'un des sept péchés capitaux définis par le catholicisme à partir des interprétations d'écrits du Père de l'Église (saint Augustin) sur la généalogie du péché. Elle peut se traduire par une thésaurisation complète d’argent, sans aucune volonté de le dépenser un jour. À l'extrême limite, l'avare se prive de tout pour ne manquer de rien.

Le philosophe grec Théophraste distingue avarice (μικρολογία)[2] de radinerie (μικροφιλοτιμία)[3] : l'avarice est une épargne excessive ; la radinerie est un manque de prodigalité.

Rousseau recommande dans L'Émile de ne pas imiter l'avare : « Ne faites donc pas comme l'avare, qui perd beaucoup pour ne vouloir rien perdre ».

Régionalismes[modifier | modifier le code]

Différents onomastismes sont employés selon les régions géographiques pour nommer les avares. Au Québec, le nom de Séraphin, personnage de Claude-Henri Grignon, est passé dans le langage populaire comme synonyme d'avare. Dire d'un homme qu'il est « un vrai séraphin » équivaut à dire qu'il est d'une grande avarice. En France, lorsqu'on dit de quelqu'un que c'est « un vrai harpagon » (en allusion à Harpagon de Molière), cela signifie aussi que c'est quelqu'un d’extrêmement avare. Aux États-Unis et au Royaume-Uni, c'est le nom scrooge, du personnage Ebenezer Scrooge, qui est employé.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Personnages devenus archétypes[modifier | modifier le code]

Autres personnages[modifier | modifier le code]

Mangas[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.abcgallery.com/D/daumier/daumier88.html
  2. Les Caractères, X
  3. Les Caractères, XXII

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Mammon, démon de la richesse et de l'avarice.