Fullmetal Alchemist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Fullmetal Alchemist

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Fullmetal Alchemist

鋼の錬金術師 FULLMETAL ALCHEMIST
(Hagane no Renkinjutsushi - Fullmetal Alchemist)
Type Shōnen
Genre Aventure, science fantasy, steampunk
Manga
Auteur Hiromu Arakawa
Éditeur Drapeau du Japon Square Enix
Drapeau de la FranceDrapeau du Québec Kurokawa
Prépublication Drapeau du Japon Monthly Shonen Gangan
Sortie initiale juillet 2001juin 2010
Volumes 27
Light novel
Auteur Makoto Inoue
Éditeur Drapeau du Japon Square Enix
Drapeau de la France Fleuve noir
Sortie initiale février 200322 mars 2007
Volumes 6

Autre

Fullmetal Alchemist (鋼の錬金術師, Hagane no renkinjutsushi?, litt. « l'alchimiste d'acier », souvent abrégé en hagaren (ハガレン?) ou FMA), est un manga d'Hiromu Arakawa. Il a été prépublié au Japon dans le magazine mensuel Shōnen Gangan de la société Square Enix et a été compilé en volumes reliés reprenant les différents chapitres prépubliés (généralement 4 chapitres par tome) à partir de 2001. Le 108 et dernier, clôturant le manga, est paru le 10 juin 2010[1]. Le tome 27 est paru le 22 novembre 2010 au Japon, en même temps que le troisième artbook de la série. Une réédition Deluxe du manga a commencé au Japon depuis le 22 juin 2011 et compte un total de 18 tomes regroupant les différents chapitres du manga.
En France, le manga est publié par Kurokawa en intégralité depuis juillet 2011.

Il a été adapté en série d'animation diffusée au Japon entre 2003 et 2004, un film sorti en 2005, des OAV sortis en 2006 ainsi que plusieurs jeux vidéo. Entre 2009 et 2010, est diffusée une nouvelle adaptation animée intitulée Fullmetal Alchemist: Brotherhood et reprenant la trame du manga de manière plus fidèle.

L'histoire[modifier | modifier le code]

Dans le pays d'Amestris, pays où l'Alchimie est élevée au rang de science universelle, deux frères, Edward et Alphonse Elric parcourent le monde à la recherche de la légendaire pierre philosophale dans le but de retrouver leurs corps perdus. Leur père, Van Hohenheim, les a quittés il y a de cela des années, et leur mère Trisha Elric meurt quelques années plus tôt d'une maladie, laissant ses deux jeunes enfants derrière elle. Un an plus tard, les deux frères tentaient de la faire revenir grâce à l'alchimie, bravant la loi qui interdit formellement la transmutation humaine. Ils en payeront le prix fort. Edward, l'ainé, perdra sa jambe gauche, son petit frère perd son corps tout entier. Ed sacrifiera son bras droit en scellant l'âme de son petit frère Alphonse dans une armure. Edward décide de s'engager dans l'armée à l'âge de 12 ans en tant qu'Alchimiste d'État, réussit l'examen haut la main et obtient son nom d'alchimiste, le Fullmetal Alchemist. Avec les avantages d'alchimiste d'état et leurs recherches, les deux frères chercheront au péril de leur vie la pierre mythique qui leur rendra ce qu'ils ont perdu, mais le secret de la Pierre Philosophale est bien gardé.

Personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Fullmetal Alchemist.
  • Edward Elric : c'est le Hagane no renkinjutsushi (Fullmetal alchemist en japonais), dit « l'alchimiste d'acier ». C'est le plus jeune alchimiste d'État (il reçut son diplôme à l'âge de 12 ans), il est à la recherche de la pierre philosophale, accompagné de son petit frère Alphonse. Il a perdu sa jambe gauche, lors de la transmutation ratée de leur mère, ce qui lui a permis de voir la Vérité et lui octroie la capacité de transmuter sans cercle. Pour ramener Alphonse, il sacrifia son bras. Il est surnommé Ed par ses amis et sa famille. Edward veut qu'Alphonse retrouve son corps d'origine. Edward ne supporte pas qu'on lui rappelle qu'il est petit et d'ailleurs, il déteste le lait, pourtant réputé pour favoriser la croissance. Il est d'un tempérament colérique et extrêmement susceptible et aussi se fait appeler l'alchimiste Full Métal a cause de son bras et sa jambe qui son en metal.
  • Alphonse Elric : c'est le petit frère d'Edward. Il est souvent confondu avec son frère du fait qu'il soit en armure, à cause du nom d'État : alchimiste d'acier et par la taille imposante de l'armure il est pris pour l'aîné des deux frères. Il a le plus perdu lors de leur tentative pour ramener leur mère, puisqu'il a perdu son corps entier et qu'il est condamné à vivre avec son âme scellée dans une armure. Néanmoins, son objectif principal est que son frère retrouve ses membres. Il est surnommé Al par ses amis et sa famille. Il empêche souvent celui-ci de faire des erreurs. Il est doux et gentil (ce qui lui permet de supporter son frère) et il adore les chats.
  • Van Hohenheim : le père d'Edward et Alphonse, il est parti de chez lui alors qu'Alphonse était encore bébé. De ce fait, Edward ne garde que haine et rancœur envers celui-ci. Il était esclave à Xerxès (glorieuse cité, qui fut détruite lorsqu'on la transmuta pour créer la première pierre philosophale), où il portait le matricule 23. Il se lia d'amitié avec le premier homonculus (celui que les autres homonculus nommeront plus tard « Père ») qui lui donna son nom : Van Hohenheim, et qui lui apprit également à écrire, à compter, etc., mais surtout les rudiments de l'alchimie, ce qui allait lui permettre de devenir plus tard, après un rude apprentissage, un des grands alchimistes de l'époque.
  • Trisha Elric : la mère des frères Elric. Morte d'une maladie après le départ de Hohenheim, ils tenteront en vain de la ramener à la vie et en paieront le prix fort :Edward perd un bras et une jambe, et Alphonse tout son corps.
  • Winry Rockbell : amie d'enfance des deux frères Elric, c'est également la mécanicienne d'Edward Elric. Elle a perdu ses parents lors de la guerre d'Ishbal, tués par Scar, un patient ishbal qu'ils avaient pourtant soignés (mais par Roy Mustang, qui avait eu pour ordre de les abattre car ses parents soignaient les blessés des deux camps, dans la première série télévisée). Férue d'automails, elle finira par partir de chez elle pour s'installer à Rush Valley afin de se perfectionner dans la confection d'automails plus performants et ainsi aider Edward Elric et Alphonse Elric de son mieux, en pleurant et râlant la plupart du temps. Elle s'inquiète énormément pour eux.
  • Pinako Rockbell : grand-mère de Winry, elle s'occupe d'elle depuis la mort de ses parents pendant la guerre d'Ishbal. Elle s'est aussi occupée des frères Elric à la mort de leur mère. C'est elle qui a soigné Edward après sa transmutation humaine ratée et qui lui a posé des automails (membres mécaniques) au bras droit et à la jambe gauche. Elle connait Van Hohenheim depuis qu'elle est jeune.
  • Roy Mustang : le Flame Alchemist ou "l'alchimiste de flamme", le supérieur d'Edward. Son but est de monter à la plus haute fonction de l'État, la présidence, pour assurer la paix de son pays. Bien que ses relations avec Edward soient tendues, il se pose véritablement comme son protecteur et son ami. Il fit partie des alchimistes d'État, exécutants de l'ordre 3066 : le génocide d'Ishbal, dont il fut profondément marqué. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour venger son ami Maes Hughes.
  • Riza Hawkeye (ou Liza dans le premier animé) : une tireuse d'élite de l'armée d'Amestris (son nom signifie d'ailleurs « œil de faucon »). Seconde du colonel Mustang, elle veille à ce que ce dernier travaille bien mais surtout, elle veille sur lui. Ceci est dû à l'affection qu'elle a pour lui. Elle a fait partie de la guerre d'Ishbal. C'est son père qui a appris au colonel Mustang l'alchimie du feu, dont elle possédait le secret (ce secret est tatoué sur son dos). Il semblerait qu'elle soit amoureuse de Roy Mustang et que cet amour soit réciproque.
  • King Bradley : c'est le dictateur du pays d'Amestris. C'est un redoutable combattant surtout parce qu'il est en réalité un homonculus qui porte le nom de wrath qui signifie la COLERE et qui a son tatouage d'Ourobouros dans son œil gauche (l’œil ultime). Il est à l'origine de toutes les guerres et de tous les conflits de la série mais en réalité exécute les ordre que l'Homonculus appelé père lui ordonne. Il est capable de vieillir, ce que les homonculus ne peuvent généralement pas faire. Il n'a aucun souvenir de ses parents ou de ses origines : il a été élevé dans le but de devenir président par des scientifiques et a été sélectionné parmi des dizaines d'autres par la pierre philosophale.
  • Alex Louis Armstrong : personnage très étouffant par sa présence, le Strong Arm Alchemist est l'un des subordonnés du lieutenant-colonel Hughes. C'est un homme très imposant et fervent pratiquant du culturisme (musculation intensive et massive du corps) dont il fera plusieurs démonstration tout au long du manga, au grand désespoir d'Edward. Son style de combat repose sur l'utilisation de deux poings américains ornés de cercles de transmutation permettant ainsi la sculpture instantanée de tout ce qu'il frappe, transformant par exemple une simple pierre en une flèche de roc propulsée à grande vitesse. Il aidera les frères Elric à de nombreuses reprises mais, bien qu'il soit militaire, c'est une personne qui déteste la guerre. Il fut l'un des exécutants du génocide d'Ishbal mais il déserta, ne supportant pas de tuer des innocents. Sa famille est l'une des plus puissantes d'Amestris et il est le frère d'Olivia Armstrong, commandante de la forteresse de Briggs.
  • Olivia Armstrong : Elle est la commandante de la forteresse de Briggs, qu'elle dirige d'une main de fer, et la sœur d'Alex Louis Amstrong qu'elle considère comme un moins que rien. Elle arrive à rester lucide et à garder son sang-froid dans n'importe quelle situation militaire mais elle s'emporte facilement en « privé ». Elle montre une certaine sympathie envers les frères Elric. C'est une épéiste chevronnée et redoutable, dont la puissance est assez impressionnante : sans être alchimiste, elle a littéralement balayé son imposant petit frère Alex lors de leur affrontement pour désigner le successeur de la famille Armstrong.
  • Solf J. Kimblee : « l'alchimiste écarlate ». Alchimiste fanatique et alchimiste d'Etat de surcroit , Il peut générer des explosions grâce a ses tatouages d'Achimiste qui se trouve dans ses paumes , il a pris part à la guerre d'Ishbal et en a tiré un bon souvenir, cette dernière lui ayant permis de se servir de son alchimie destructrice sans restriction. Il y a notamment tué le frère de Scar. Utilisé pour tester la pierre philosophale lors de cet holocauste, il préfèrera tuer ses supérieurs plutôt que de la rendre. Il fut alors emprisonné à Central City mais est relâché avec comme tâche de tuer Scar et de retrouver le docteur Marcoh.Il fut mortellement blesser par heinkel une chimère qui était a ses ordre et fut avaler par pride.Il a été d'une grande aide Edward dans le combat contre Pride en le déstabilisant ce qui a permis a Edward de vaincre Pride.
  • Maes Hughes : ami du colonel Mustang(l'alchimiste de flamme) et des frères Elric, personnage exubérant, très attachant et complètement fou de sa fille, il se fera malheureusement tuer par Envy l'homonculus de la jalousie parce qu'il en avait trop appris sur l'existence des homonculus et de leur projet. Il a fait partie de la guerre d'Ishbal en tant que capitaine.
  • Homonculus : ce mot signifie "petit être dans la fiole". Les sept homonculus sont des êtres humains artificiels qui ont le pouvoir de régénération rapide. Chacun est la cristallisation de l'un des sept péchés capitaux. L'orgueil est représentée par Pride qui joue le rôle du fils de King Bradley (Sélim Bradley), il fut tué par Edward Elric (l'Alchimiste Full Metal) avec l'aide de Solft J. Kimbee (l'Alchimiste écarlate) qu'il avait avalé. La gourmandise par Gluttony qui a été tué et dévoré par son ainé l'homonculus Pride. La luxure par Lust (la lance ultime) qui a été tué par le Colonel Roy Mustang. Son tatouage d'ouroboros se trouve en haut de sa poitrine. La jalousie par Envy qui a provoqué la guerre d'Ishbal en prenant l'apparence d'un soldat d'Amestris et en tuant un enfant Ishbal. Son tatouage d'ourobouros se trouve sur sa cuisse gauche. Il s'est tué lui même en ôtant sa pierre philosophale de son corps. Notons qu'il est très jaloux des humains mais essai de le cacher en les traitant d’êtres inférieurs, la colère par Wrath plus connue sur le nom de King Bradley ou la Fureur d'Amestris il fut tué par Scar l'Ishbal étant aveuglé par un rayon de soleil. L'avarice par Greed. Il fut détruit par père et transferé en Ling Yao. Il mourut lors du combat contre son père en aidant Edward Elric et ses amis. Il possède le bouclier ultime, il n'aime pas se mettre sous sa forme complète car il estime que cela lui fait une drôle de tête. Son tatouage d'ouroboros se trouve sur sa main gauche. Enfin la paresse par Sloth son tatouage d'ouroboros se trouve sur son épaule gauche. Etant paresseux il possède une attaque extrêmement rapide certainement la plus rapide des 7 Homonculus.
  • On constate donc que chaque homonculus porte le nom anglais du péché qui lui est attribué.
    • Il existe deux versions de leur identité et de leur chef, en fonction du manga et de l'animé : se reporter à l'article Homunculus (Fullmetal Alchemist) pour plus de détails.
  • Père : c'est le créateur des homonculus et celui qui dirige le pays d'Amestris à travers King Bradley. A l'origine il était dans une petite fiole qui a été réveillé par une goutte de sang de l'esclave numéro 23 qu'il nommera par la suite Van Hohenheim. Il fut entretenu par Van Hohenheim. Il est doté d'une maîtrise exceptionnelle de l'alchimie qui lui permet de pratiquer celle-ci sans joindre les mains. Il peut empêcher tout Amestris de pratiquer l'alchimie mais ne peut pas empêcher l'elixirologie de Xing. Il a pris l'apparence de Van Hohenheim qui est le père de Edward et Alphonse Elric. Il reprendra sa vraie forme, quittant l'enveloppe corporelle semblable à Van Hohenheim, pour prendre un corps d'ombre couvert d'yeux et une bouche comme Pride l'homonculus de l'orgeuil.
  • Scar : ancien moine-combattant ishbal, il est devenu tueur en série d'alchimistes d'État pour se venger du massacre de son peuple perpétré par l'armée. Il sacrifie alors son identité véritable en reniant son véritable nom, que l'on ne connaîtra jamais. Il est caractérisé par une cicatrice en forme de croix sur le visage (faite par Solf J. Kimblee) lui conférant ainsi son surnom de Scar ("cicatrice" en anglais) et par son bras couvert de tatouages (que lui a donnés son frère pour le garder en vie) qui lui donnent la capacité alchimique de la décomposition (on remarque ici une contradiction : en effet, Scar se sert de l'alchimie pour tuer des alchimistes).
  • Ling Yao ou Lin Yao : originaire du pays de Xing (Xing), il est le 14eme enfant de l'empereur de Xing, il recherche la pierre philosophale pour que son peuple remonte dans l'estime de son père, l'empereur de Xing. Il la recherche pour donner la vie éternelle ou plutôt quelque chose qui s'en approche, à l'empereur pour lui succéder. Il tient énormément à Lan fan la jeune fille chargée de le protéger avec Fu, un vieil homme.
  • Lan fan ou Ran Fan : (Ranfan, dans le manga) est une excellente combattante sa famille est chargée de protéger les membres du clan Yao, le clan de Ling Yao. Elle voue une admiration à son jeune maître et n'aime pas trop Edward. C'est la petite-fille de Fu qui est un grand combattant (Who, dans le manga), le vieil homme.
  • May Chang : petite princesse venue de Xing avec Xiao May, un panda nain du nom de Shao May. Elle est capable de pratiquer son alchimie à distance ou de soigner les gens, mais elle ne peut rien faire pour les blessures trop graves. Elle cherche la pierre philosophale en Amestris pour sauver son clan.
  • Izumi Curtis : maître d'alchimie des frères Elric, elle a également tenté une transmutation humaine sur son enfant mort-né et de ce fait ouvert la porte et vu la Vérité. Cette transmutation lui a fait perdre des organes internes en gage et de ce fait, elle est devenue stérile et crache régulièrement du sang par la bouche. Elle a une grande maîtrise des arts martiaux et de l'alchimie. Elle peut elle aussi, du au fait qu'elle ai vu la porte de la Vérité, pratiquer de l'alchimie sans cercle. Son mari est Sig Curtis. Elle a un très fort caractère et se présente souvent comme « une femme au foyer ». Elle guéri par Van Hoheinheim de son écoulement de sang incessant. Elle a été d'une grande aide dans le combat contre Sloth L'Homonculs de la paresse.
  • Sig Curtis : mari d'Izumi Curtis, il n'hésite pas à l'accompagner dans toutes les bagarres où elle l'entraîne. Il l'aime profondément (amour réciproque) et chaque fois qu'elle crache du sang (c'est-à-dire presque tout le temps), il est là pour la soutenir. Il est également grand pratiquant du culturisme et possède aussi un grand sens de l'honneur et de la bravoure, lui valant ainsi l'amitié instantanée et réciproque du commandant Alex Louis Armstrong. Il exerce le métier de boucher.

Le monde de Fullmetal Alchemist[modifier | modifier le code]

Fullmetal Alchemist se déroule dans un monde semblable au nôtre, tel qu'il était au début du XXe siècle. À la différence notable qu'il y existe une science particulière, l'alchimie.

  • Le pays d'Edward et Alphonse se nomme Amestris (cela vient probablement du nom de la femme de Xerxès Ier, roi de Perse qui donne lui-même son nom à la ville dont est originaire l'alchimie à l'est d'Amestris (voir tome 19)). Amestris ressemble à notre Europe, plus particulièrement au deuxième Reich ou à l'Empire austro-hongrois d'avant la Première Guerre mondiale, flanquée d'un régime militaire et sujette aux guerres civiles. Elle n'est cependant le reflet d'aucun pays précis, ayant des institutions très différentes et une architecture diverse allant des maisons hollandaises à Venise... L'esthétique générale est typique du style steampunk.
  • Au sein de ce pays se trouve une région, à l'est comprenant une ethnie complètement différente du reste d'Amestris : Ishbal[2] (イシュヴァール). Les Ishbals, peuple à la peau mate et aux yeux rouges, sont victimes d'un génocide par l'armée d'Amestris, 13 ans avant l'aventure principale, pour des raisons qui seront dévoilées au cours du manga. Ce génocide a des répercussions très importantes tout au long de l'aventure. Le peuple Ishbal rappelle sur certains aspects, dont une religion stricte et dogmatique, les peuples musulmans du moyen-orient et de l'Asie occidentale.
  • Au nord d'Amestris se trouve Drachma, un pays enneigé et agressif, semblable à la Russie d'avant-guerre. Ils sont en guerre avec les Amestris. Des montagnes séparent les deux pays, c'est là que se trouve la forteresse infranchissable de Briggs, seule raison pour laquelle Drachma n'envahit pas Amestris.
  • À l'est, après un grand désert, se trouve Xing, qui ne peut être rejoint depuis Amestris que par voie ferrée par le nord, par bateau par le sud ou par chameaux/chevaux par l'interland. Les vêtements, l'apparence et les noms des personnages du manga venant de Xing rappellent la Chine féodale.
  • Entre Xing et Amestris se trouve un lieu nimbé de mystères : les ruines de la ville de Xerxes. Il y a longtemps, ses habitants disparurent mystérieusement en une nuit.
  • Au sud d'Amestris se trouve Aerugo. La situation est tendue entre les deux pays (Aerugo ayant fourni des armes aux Ishbals lors du génocide).
  • Finalement, à l'ouest se trouve Creta (dont très peu d'informations sont données à son sujet).

Manga[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Liste des volumes[modifier | modifier le code]

Approfondissement de l'histoire[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2009). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.
Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Le symbole de l'alchimie[modifier | modifier le code]

Le symbole omniprésent dans la série est celui qui est inscrit sur la poitrine d'Izumi et sur le manteau d'Edward ou encore sur le bras de l'armure d'Alphonse.

Ce symbole ressemble à un caducée et représente un serpent s'enroulant autour d'une croix surmontée d'ailes et d'une couronne. Le serpent est le symbole d'Asklépios, dieu grec de la médecine (il était humain, mais a réussi à faire renaître les morts, ce qui engendra le courroux de Zeus et sa mort, qui eut pour fille Panacée (remède universel) ; toutes ces allusions à la résurrection correspondent à l'Histoire. La Croix est également en rapport avec la renaissance : Christ ressuscité (mais ceci est à interpréter librement). Certains disent que les ailes sont celles d'Hermès, peut-être symbole des nombreux voyages de la quête des deux frères. La couronne est, en alchimie, le symbole de la pierre philosophale « parfaite ». Il est aussi symbole du péché.

Une autre interprétation se fondant davantage sur l'alchimie européenne peut être faite. En effet, parmi les symboles utilisés dans la philosophie hermétique, la couronne représente la perfection. Le serpent crucifié quant à lui renvoie à la fixation du volatil tandis qu'enfin, le serpent ailé représente le principe volatil lui-même. Les ailes étant placées proches de la couronne, il est probable qu'il faille comprendre que pour atteindre la perfection, élever son âme et/ou sa connaissance jusqu'à elle, il est nécessaire de se défaire de certaines entraves, soit de dépasser les épreuves que l'on rencontre. Cette lecture du symbole correspond à l'intrigue qui entoure les deux frères.

La Porte de la Vérité[modifier | modifier le code]

Ensuite, on notera la présence de la Porte. Cette Porte de savoir instantané représente le Péché originel, le fait de tout savoir en transgressant l'interdit (Edward et la transmutation humaine — Ève et le fruit défendu). On la retrouve dans d'anciens textes alchimiques, où elles apparaissent sous le nombre symbolique de 12 (Les 12 portes, de George Ripley). Avec ces portes vont Les 12 clés de philosophie, écrit plus tard par Basile Valentin en complément au premier livre. Chacune de ces portes représente un pouvoir symbolique ou mystique. Nous les retrouvons dans de nombreuses cultures. Elles représentent aussi au Japon les portes de l'enfer (La Porte de l'enfer d'Auguste Rodin, qui apparaît également dans d'autres mangas, dont Shaman King et Bleach).

La Porte de la Vérité possède comme la plupart d'autres éléments une signification différente entre le manga et l'anime :

  • Dans le premier anime, la Porte de la Vérité apparait comme un lien entre le monde d'Amestris et notre monde réel. Ainsi, Edward y fera deux visites, tombant successivement en pleine Première Guerre mondiale à Londres, et en 1924 lors du coup d'état avorté de Munich.
  • Dans le manga, cette Porte est propre à chaque individu, on peut voir que les inscriptions dessus diffèrent selon les individus (un palmier pour Edward, un haricot pour Alphonse, le cercle de feu pour Mustang, simple porte pour l'homonculus etc.). Celle-ci représente en réalité la capacité alchimique de tout individu, ce qui explique le fait qu'Edward et Alphonse reçoivent des connaissances alchimiques et rien d'autres en la traversant.

L'alchimie et les alchimistes[modifier | modifier le code]

Tels qu'ils sont représentés dans cette fiction, les alchimistes apparaissent davantage comme des magiciens pourvus de pouvoirs spectaculaires (déflagrations, réparation, guérison, transmutations, métamorphoses de l'environnement). En effet, même si FMA (FullMetal Alchemist) reprend quelques principes d'alchimie, on est loin de la discipline réelle dont l'auteur s'est inspiré. Dans l'anime et le manga, l'Alchimie permet de transmuter n'importe quel objet en un objet de masse équivalente. Elle est régie par la loi de l'équivalence : "Pour obtenir quelque chose, il faut sacrifier quelque chose de même valeur".

Pour réaliser une transmutation, un alchimiste doit tout d'abord tracer un cercle de transmutation. Puis il dépose l'objet qu'il veut transmuter au milieu du cercle, il appose alors ses mains sur le cercle et, par la force de la pensée, transmute l'objet.

Cependant, la transmutation dépend du cercle dessiné. Ainsi, selon le résultat que l'alchimiste veut obtenir, il doit tracer un cercle différent. Un alchimiste doit donc faire beaucoup de recherche avant d'apprendre une transmutation et comme un savant, il peut en découvrir de nouvelles. Généralement, un alchimiste garde secrète la plupart de ses « techniques ». Pour apprendre véritablement l'alchimie, il faut donc avoir un maître.

L'alchimie permet donc une infinité de possibilités et, de ce fait, certaines restrictions ont été ordonnées par les militaires et le gouvernement pour des questions éthiques mais aussi économiques. Ainsi, la transmutation des métaux en or est formellement interdite ; cela peut se comprendre car en conséquence, l'or perdrait toute sa valeur. De plus les transmutations humaines, c'est-à-dire effectuées sur des êtres humains, sont interdites. Cependant, elles sont tolérées sur les animaux (qu'on appelle alors Chimère).

L'alchimie est donc régie par certaines règles comme l'utilisation de cercle de transmutation. Cependant Edward et Izumi parviennent à utiliser l'alchimie sans cercle, en joignant leurs mains (Scar explique que, par ce geste, ils forment un cercle à l'intérieur de leur corps). Cependant, une rumeur dit qu'un objet permettrait d'utiliser l'alchimie sans conditions et sans lois, il s'agit de la Pierre Philosophale. Grâce à elle, tout est possible. Mais tous ceux qui se sont intéressés à la Pierre Philosophale sont morts dans des circonstances curieuses. On dit qu'elle a existé mais qu'à cause de la convoitise humaine, elle a apporté le malheur. Ainsi, personne ne sait de quoi elle a l'air mais tout le monde s'accorde à dire qu'elle serait de couleur rouge vif. Enfin, il est dit que l'on pourrait la créer grâce à l'alchimie. Il s'agit effectivement d'alchimie mais il faut sacrifier des humains pour la créer.

Références religieuses[modifier | modifier le code]

  • L'histoire comporte des éléments tirés de la Bible ou de la Mythologie grecque et japonaise. On verra donc l'effet de ces influences sur le manga.

Références historiques[modifier | modifier le code]

  • Le nom de Hohenheim n'a pas été choisi au hasard. En effet, il a été emprunté à Paracelse, de son vrai nom Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim (certains des prénoms sont d'ailleurs cités par le « petit être dans la fiole » au moment où elle donne son nom à l'esclave no 23), que l'on considéra comme un alchimiste à l'influence considérable dans l'histoire de l'alchimie européenne. C'est d'ailleurs Paracelse qui popularisa la doctrine de l'homoncule dans son De Natura Rerum.
  • La guerre qui a déchiré le peuple d'Amestris et d'Ishbal est une référence évidente à la seconde guerre mondiale. L'anime présente la majorité des soldats ayant participé au massacre comme blonds aux yeux bleus[réf. nécessaire], dirigés par King Bradley aussi appelé « Führer ». Cette référence est d'ailleurs absolument explicite dans le film Fullmetal Alchemist: Conqueror of Shamballa, suite de la première série. Hitler y est présent, l'homonyme du commandant Hughes y est un nazi et celui de Scar (Ishbal dans le monde de l'alchimie) est un Rom.
  • Bien que très discrète, une référence à "La Ruée vers l'or" (1925) de Charlie Chaplin est glissée dans l'histoire. Dans le tome 13, lorsque Edward et Ling sont enfermés dans le ventre de Gluttony, pour lutter contre leur faim les deux protagonistes décident de manger la chaussure gauche d'Edward et celui-ci dit qu'il l'a "vu dans un film". Chaplin agit de cette façon dans le film - et avait passé plusieurs jours à manger la réplique en réglisse. (Le gag lui-même ayant été repris à un film de 1907)
  • De nombreuses références à d'autres mondes de l'univers de la littérature sont présentes: on peut citer par exemple la muraille de Briggs qui s'inspire probablement du mur du nord présent dans la saga du trône de fer de George R. R. Martin, où un mur sépare la région du nord et les contrées sauvage. Les gardes gardant ce mur ont eux aussi une discipline rude en adéquation avec le froid qui y règnent.
  • Dans un opening du premier animé les deux frères se trouvent dans une gare semblable à celle du début du film Il était une fois dans l'Ouest.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Comme pour tous les mangas à succès et adaptés en anime, de nombreux produits dérivés sont en vente. Il existe des costumes d'Ed et de Roy Mustang. Il y a des artbooks (recueils d'illustrations), des porte-clefs, des posters, des figurines, des accessoires issus de la série (les gants de Roy Mustang, la montre d'Ed), des bijoux, des peluches, des T-shirts à l'effigie des personnages de la série, etc.

Séries télévisées d'animation[modifier | modifier le code]

En 2003, le manga est adapté en une série d'animation nommée Fullmetal Alchemist de 51 épisodes. En France, la série a été diffusée d'avril à juin 2005 sur Canal+ (dans l'émission la Kaz présentée par Yannick Zicot), elle a également été diffusée MCM , Virgin 17, Direct Star et Clermont Première le dimanche soir. Pour conclure la série de 51 épisodes, un film, Fullmetal Alchemist: Conqueror of Shamballa, est sorti en 2005 au Japon (au cinéma) et en octobre 2007 en France (DVD uniquement).

En 2005, un épisode spécial nommé Fullmetal Alchemist reflections special résumant le premier épisode en 56 minutes est diffusé.

En 2009, une nouvelle adaptation du manga se voulant beaucoup plus proche du manga que le premier anime sorti en 2002 est produite sous le nom Fullmetal Alchemist: Brotherhood. L'annonce a été faite au dos de la couverture du tome 20 japonais[3]. La série est diffusée pour la première fois le 5 avril 2009[4] au Japon et est également mise à disposition gratuitement en streaming sous-titré quelques jours après la diffusion par l'éditeur français Dybex[5]. Le 19 octobre 2009, seuls les 9 premiers épisodes ont été diffusés sur Virgin 17[6]. En 2011, Direct Star diffuse l'intégralité de la série.

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Un premier film d'animation nommé Fullmetal Alchemist: Conqueror of Shamballa est sorti le 23 juillet 2005 au cinéma au Japon. L'histoire se déroule deux ans après la fin de la première série d'animation et met en scène les mêmes protagonistes.

Un second film d'animation nommé Fullmetal Alchemist : L'Étoile sacrée de Milos est sorti en 2011.

Jeux de cartes à collectionner[modifier | modifier le code]

Fullmetal Alchemist: Alchemic Card Battle TCG (2004)

Editeur Bandai, pour deux joueurs [1].

Fullmetal Alchemist: Trading Card Game (2005)

Par Ian Ryan, éditeur Joyride Entertainment pour deux joueurs pour une durée de 30 minutes [2].

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Une série de romans sur l'univers de Fullmetal Alchemist a été écrite par Makoto Inoue. Ils sont disponibles en France aux éditions Fleuve noir et aux éditions Viz Media aux États-Unis :

  • Terre de pierre (ISBN 2265082317)
    Relate l'histoire des faux frères Elric (se faisant passer pour les vrais auprès d'un village).
    • Prologue
    • Chapitre 1 : Cheveux d'or
    • Chapitre 2 : Yeux d'argent
    • Chapitre 3 : Eau pourpre
    • Epilogue
    • Le mystère du treizième entrepôt
    • Postface de Makoto Inoue
  • La vallée aux pétales blancs (ISBN 2265085162)
    Histoire inédite.
  • Sous des cieux lointains (ISBN 2265085170)
    Deux histoires inédites, l'une centrée sur les frères Elric et l'autre sur le colonel Mustang.
  • Les liens du cœur (ISBN 2265085183[à vérifier : ISBN invalide])
    • Chapitre 1 : Le livre interdit
    • Chapitre 2 : Liens du sang, liens du cœur
    • Chapitre 3 : Rencontre au sommet
    • Chapitre 4 : Des aspirations différentes
    • Chapitre 5 : Aller de l'avant, encore et toujours
    • Épilogue

Winry, amie d'enfance des frères Elric et mécanicienne de son état, part à Rush Valley poursuivre son apprentissage. L'adolescente coule des jours heureux dans la terre promise des concepteurs d'auto-mails, jusqu'au jour où son chemin croise celui de Darish, un jeune garçon muré dans son mal-être depuis l'accident qui lui a coûté une jambe, deux ans plus tôt. En pèlerinage à Rush Valley, il espère se faire confectionner une prothèse de qualité et, qui sait, peut-être prendre un nouveau départ. À la fin de l'ouvrage, découvrez une petite nouvelle humoristique intitulée « Alphonse se défonce ! » relatant les efforts désespérés d'Alphonse pour améliorer la réputation d'Edward, connu certes pour ses brillants exploits mais plus encore pour son caractère impulsif !

Artbooks[modifier | modifier le code]

Art Book regroupant toutes les illustrations couleurs utilisées du volumes 1 à 7 : couvertures, images promotionnelles, etc.

Réception[modifier | modifier le code]

Le manga s'est vendu à plus de 80 millions d'exemplaires pour 27 volumes[réf. nécessaire]. C'est le manga phare des éditions Square Enix. En France, Fullmetal Alchemist est la 3e meilleure vente derrière Naruto et One Piece.

Le manga a reçu de nombreux prix, tels que le 49e prix Shogakukan[8] ou le prix de la nouveauté du prix culturel Osamu Tezuka en 2011[9].

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Les scénarios du manga et de la première version de l'anime ne sont pas exactement les mêmes dès le départ, mais ils commencent à réellement différer vers le tome 6, soit environ vers l'épisode 25. Le véritable tournant s'opère avec le tome 8 où de nouveaux personnages venant du pays de Xing apparaissent et où la différence entre le manga et la première version de l'anime est claire et nette.
  • La différence fondamentale entre le manga et la première version de l'anime se situe au niveau des homonculus. En effet, dans l'anime, chaque homonculus provient d'une transmutation humaine ratée et ressemble trait pour trait à la personne disparue. Il peut même partager certains souvenirs avec cette personne et est très affaibli lorsqu'il est près des restes du corps de la personne morte en question. Les homonculus sont guidés, pour la plupart, par le désir de devenir humains : ce sont des êtres perdus, imparfaits et c'est cette faiblesse qu'exploite Dante pour les guider dans la recherche de la pierre philosophale.
  • Dans le manga, on apprend que les homonculus ont tous été créés par Père (qui n'existe pas dans l'anime), qui est capable de les transférer d'un corps à un autre. Ils se sentent par contre supérieurs aux humains qu'ils considèrent comme minuscules, mis à part King Bradley (ce n'est pas un hasard, c'est, en plus d'être l'homonculus le plus en contact avec les humains en tant que Président, le seul qui puisse vieillir), qui semble compatissant à leur égard, voire admiratif de leurs progrès; ils incarnent chacun un des 7 péchés capitaux.
  • Le manga a été soumis à une sorte de censure aux États-Unis. En effet, dans le tome 8, lorsque Greed se retrouve prisonnier dans le repaire de Père avant de retourner d'où il vient, ce dernier se retrouve dans une position rappelant la crucifixion ; dans la version américaine, la pierre sur laquelle Greed est attachée a été agrandie pour former une pierre ronde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]