Antonello Venditti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Venditti.
Antonello Venditti le 5 juin 2008

Antonio Venditti, dit Antonello Venditti (né le 8 mars 1949 à Rome - ) est un chanteur, compositeur et interprète italien, connu depuis les années 1970 pour ses textes sur des thèmes sociaux (principalement le prolétariat, mais aussi des thèmes comme l' émigration et les émarginations urbaines par exemple). Actuellement, il a à son actif près d'une vingtaine d'albums, enregistrés depuis 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antonio Venditti est né dans le quartier Trieste à Rome (à Via Zara 13 plus précisément). Il est le fils d'une famille appartenant à la moyenne-haute bourgeoisie italienne, d'un père, Vincenzino Italo, fonctionnaire d'État qui deviendra plus tard vice- préfet de Rome et d'une mère, Wanda Sicardi, enseignante de latin et de grec. Cette dernière, lorsqu'il a neuf ans, le pousse à faire du piano mais il refuse à l'âge de quatorze ans, peu intéressé par l'aspect académatique de l'étude, sans pour autant renoncer à son grand intérêt pour la musique. C'est ainsi qu'il écrit ses premières chansons à quatorze ans, en romain, « Sora rosa », et « Roma capoccia ». Peu après, il commence à fréquenter le “Folkstudio”, haut lieu de la nouvelle chanson d'auteur, où il croise Ernesto Bassignano, Edoardo De Angelis, et Francesco De Gregori, avec qui il và se produire en duo. Ce duo est remarqué par le producteur Vincenzo Micocci qui leur fait signer leur premier contrat en 1969, et en 1972, c'est la consacration avec la sortie de « Theonus Campus », où les deux auteurs interprètent leurs premières chansons. Cette même année 1972, Antonello Venditti sort avec un certain succès, son propre album en solo, intitulé « L'Orso Bruno ». En effet, son association avec Francesco De Gregori tourne court et leur coopération s'achève mais la carrière de Venditti est lancée.

Plus tard, fan de football et de l'AS Rome, Venditti écrit en 1983 « ROMA ROMA ROMA », en hommage à son équipe favorite qui vient de remporter le championnat d'Italie. Cette chanson devient l'hymne des supporteurs romains, et Venditti donne un concert gratuit au Circus Maximus (Rome), devant près de 100 000 spectateurs.

En 1985, il crée sa propre maison de disques, “Heinz Music”, avant de connaître son plus grand succès de vente avec l'album « In Questo Mondo Di Ladri », sortie en 1988 et vendu à 1 400 000 exemplaires. C'est un triomphe pour ce chanteur loin de suivre les modes et les tendances.

Dans les années 1990, il sort plusieurs compilations et se confirme comme un des auteurs-compositeurs italiens les plus populaires.

Des nombreuses chansons abordant des thèmes sociaux[modifier | modifier le code]

Venditti a publié beaucoup de chansons qui abordent des thèmes sociaux, principalement à propos du prolétariat urbain, au quel il est particulièrement attaché politiquement encore aujourd'hui. Dans l'ensemble, on peut citer:

  • Chen il cinese
  • E li ponti so' soli dans laquelle il aborde le thème de l'émigration et de l'émargination urbaine

Discographie[modifier | modifier le code]

Antonello Venditti (à gauche) le 27 juin 2005
  • 1972 : Theorus Campus
  • 1972 : L'orso bruno
  • 1973 : Le cose della vita
  • 1974 : Quando verrà Natale
  • 1978 : Sotto il segno dei pesci
  • 1979 : Buona domenica
  • 1982 : Sotto la pioggia
  • 1983 : Circo Massimo
  • 1985 : Centocittà
  • 1986 : Venditti e segreti
  • 1988 : In questo mondo di ladri
  • 1990 : Gli anni '80
  • 1991 : Benvenuti in paradiso
  • 1992 : Da San Siro a Samarcanda (Double Album Live)
  • 1995 : Prendilo tu questo frutto amaro
  • 1997 : Antonello nel Paese delle Meraviglie
  • 1999 : Goodbye Novecento
  • 2000 : Se l'amore è amore
  • 2001 : Circo Massimo (live)
  • 2002 : Il coraggio e l'amore. Se l'amore è amore (Vol.2)
  • 2003 : Che fantastica storia è la vita
  • 2004 : Campus live

Liens externes[modifier | modifier le code]