Anne Vallayer-Coster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anne Vallayer-Coster

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait, Alexandre Roslin 1783

Nom de naissance Anne Vallayer
Naissance
Paris
Décès
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Activités Peintre
Maîtres Basseporte, Vernet

Anne Vallayer-Coster[1], née le à Paris où elle est morte le , est une artiste peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d’orfèvre, Anne Vallayer est l’élève de Madeleine Basseporte et de Claude Joseph Vernet. Elle est admise à l’Académie royale de peinture et de sculpture le en tant que peintre de natures mortes et elle expose au Salon dès l’année suivante. L’année suivante, Denis Diderot écrit à son sujet dans son Salon : « Quelle vérité, et quelle vigueur dans ce tableau ! Mme Vallayer nous étonne autant qu’elle nous enchante. C’est la nature, rendue ici avec une force et une vérité inconcevable, et en même temps une harmonie de couleur qui séduit. »

Elle épouse, le , Jean-Pierre Sylvestre Coster, avocat au parlement et receveur général.

Elle poursuit sa carrière avec succès jusqu’à sa mort. Elle devient chef du cabinet de peinture de la reine Marie-Antoinette ainsi que son professeur de dessin. Elle est spécialisée dans le portrait et la nature morte, mais s’illustre aussi dans les tableaux de genre et la miniature.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les Attributs des Arts (1769), musée du Louvre.
  • Les Attributs de la Peinture, de la Sculpture et de l’Architecture, (1769), pièce de réception à l’admission de l'Académie royale de peinture et de sculpture.
  • Instruments de Musique, (1769), son pendant[2], musée du Louvre.
  • Portrait de Joseph-Charles Roettiers, (1777), château de Versailles

Natures mortes[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

  • Marianne Roland Michel, Anne Vallayer-Coster, 1744-1818, Paris, Comptoir international du livre, 1970
  • Marianne Roland Michel, Eik Kahng, Collectif, Anne Vallayer-Coster. Peintre à la cour de Marie-Antoinette, Marseille, Yale University Press, 2003

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :