2046 (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 2046.

2046

Titre original 2046
Réalisation Wong Kar-wai
Scénario Wong Kar-wai
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Sortie 2004
Durée 129 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

2046 est un film hongkongais réalisé par Wong Kar-wai, filmé à Shanghai, qui est sorti le 20 octobre 2004 en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Qui sait, elle peut encore changer… Chow Mo-wan est maintenant un écrivain de science-fiction qui s'évade dans un lieu imaginaire, 2046, dont on ne revient jamais. 2046 est aussi le numéro de la chambre où il avait l'habitude de rencontrer Su Li Zhen, son grand amour, en 1962 à Hong Kong. Il s'installe dans la chambre 2047 fin 1966 et observe ce qui se passe à côté…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Interprétation possible[modifier | modifier le code]

Le narrateur désire quitter 2046, où il espérait retrouver la première Su Li-zhen, pour changer car dans cette dimension, « rien ne change jamais » et aucun de ses autres amours ne peut aboutir. Ainsi il s'est lui-même rendu coupable de l'échec de sa relation avec la deuxième Su Li-zhen qu'il cherchera par ailleurs à revoir une fois sorti de 2046

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[1]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • 2046 était également le numéro de la chambre clandestine dans laquelle se retrouvaient les deux amants de In the Mood for Love.
  • 2046, c'est 49 ans après la rétrocession de Hong Kong à la Chine, qui eut lieu le 1er juillet 1997 et une possible allusion de la promesse du gouvernement continental de cinquante années d'auto-régulation pour l'ancienne colonie britannique.
  • La production du film s'est arrêtée en mars 2003, durant l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère.
  • Durant les scènes où l'actrice Faye Wong devait pleurer, le cinéaste filmait son côté gauche, cette dernière ayant des problèmes avec son œil droit.
  • Après le début du tournage, un photographe travaillant pour un tabloïd hongkongais a réussi à prendre en photo l'intérieur de la chambre de l'Hôtel Oriental. À la suite de leur publication, le cinéaste ordonna que la chambre soit entièrement reconstruite. Peu après, le photographe fut condamné à trois mois de prison pour corruption.
  • Dans la version originale, chaque personnage parle sa propre langue. M. Chow parle cantonais, Bai Ling parle mandarin, Tak le japonais, Bird le thaï. Et ce, même quand ils parlent entre eux. Malgré ce détail, ils ont l'air de tous se comprendre parfaitement.
  • En France, le film a été choisi pour figurer au programme du baccalauréat L, spécialité cinéma, à compter de la session 2007 et pour une durée de trois années.
  • On remarque le port de la moustache chez Chow Man Wan dans 2046 et non dans In the Mood for Love. Pour autant certaines scènes de 2046 se situent avant la fin d’In the Mood for Love. On peut alors se demander pourquoi Chow ne porte pas la moustache dans In the Mood for Love à Singapour en 1963 et à Hong Kong/au Cambodge en 1966 alors qu'il la porte dans 2046 à ces mêmes périodes.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix du meilleur film étranger, lors des Prix du cinéma européen 2004.
  • Nommé à la Palme d'or lors du Festival de Cannes 2004.
  • Nominations pour le prix du meilleur acteur (Tony Leung Chiu-wai), meilleure actrice (Zhang Ziyi), meilleure photographie (Christopher Doyle), meilleurs costumes et maquillages (William Chang et Alfred Yau), meilleur film et meilleurs effets sonores (Du-Che Tu), lors du Golden Horse Film Festival 2004.
  • Prix de la meilleure direction artistique (William Chang et Alfred Yau) et meilleure musique, lors du Golden Horse Film Festival 2004.
  • Nominations au prix du meilleur réalisateur, meilleur montage (William Chang), meilleur film, meilleur scénario, meilleurs effets sonores (Du-Che Tu) et meilleurs effets visuels, lors des Hong Kong Film Awards 2005.
  • Prix du meilleur acteur (Tony Leung Chiu-wai), meilleure actrice (Zhang Ziyi), meilleure direction artistique (William Chang et Alfred Yau), meilleure photographie (Christopher Doyle), meilleurs costumes et maquillages (William Chang) et meilleure musique, lors des Hong Kong Film Awards 2005.
  • Prix du film du mérite, meilleur acteur (Tony Leung Chiu Wai) et meilleure actrice (Zhang Ziyi), lors des Hong Kong Film Critics Society Awards 2005.
  • Prix du meilleur film étranger lors du Mainichi Film Concours 2005 et des Sant Jordi Awards 2005.

BO du film (CD)[modifier | modifier le code]

  1. 2046 main Theme (With Percussion) - Shigeru Umebayashi
  2. Siboney (Instrumental) - Xavier Cugat
  3. Sway - Dean Martin
  4. The Christmas Song (Fast Version) - Shigeru Umebayashi
  5. Julien et Barbara (extrait de "Vivement dimanche !") - Georges Delerue
  6. Siboney - Connie Francis
  7. Interlude I - Shigeru Umebayashi
  8. Polonaise - Shigeru Umebayashi /
  9. Aria Casta Diva (extrait de l'opéra Norma de Vincenzo Bellini) - Angela Gheorghiu / London Symphony Orchestra / Dir. Evelino Pido
  10. Perfidia - Xavier Cugat
  11. 2046 - Main Theme (Rumba Version) - Shigeru Umebayashi
  12. Lost - Shigeru Umebayashi
  13. Dark Chariot - Peer Raben
  14. Sisyphos At Work Peer Raben
  15. Decision - Tu ne tueras point (Live) Zbigniew Preisner
  16. Long Journey - Shigeru Umebayashi
  17. Adagio - Secret Garden, avec David Agnew (Cor Anglais)
  18. Interlude II - Shigeru Umebayashi
  19. The Christmas Song Nat King Cole and The Nat King - Cole Trio
  20. 2046 main Theme (With Percussion Train Remix) - Shigeru Umebayashi
  21. 2046 - Images Du Film (Bonus Exclusif)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de doublage V. F. du film sur AlloDoublage, consulté le 21 juillet 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]