1154

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Années :
1151 1152 1153  1154  1155 1156 1157

Décennies :
1120 1130 1140  1150  1160 1170 1180
Siècles :
XIe siècle  XIIe siècle  XIIIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies thématiques :
Croisades


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1154 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • Février : l'ambassadeur de Pise Ranieri Bottacci obtient un traité de commerce du calife fatimide Az-Zafir[2] : il assure aux Pisans la jouissance d’un fondaco (entrepôt) à Alexandrie et au Caire, la liberté de vendre dans tout le pays après acquittement des taxes et supprime le système ancien de la responsabilité collective qui permettait au pouvoir de sévir contre les compatriotes de tout étranger fautif.
  • 16 avril : Al-Faiz succède au calife fatimide d'Égypte Az-Zafir après son assassinat. Le général fatimide d'origine arménienne Talaï Ibn Rouzzik prend le pouvoir, mais sera assassiné en 1160.
  • 18 avril : Nur ad-Din, atabek d’Alep, revient avec ses troupes devant Damas. Mujir ad-Din Abaq envoie un message urgent à Baudouin III, qui n’aura pas le temps d’intervenir.
  • 25 avril : Nur ad-Din prend Damas aux Turcs seldjoukides : l’assaut final est donné à l’est de la ville, qui tombe sans effusion de sang. Les bourgeois de Damas accueillent Nur ad-Din comme un sauveur et chassent la dynastie des Burides. Mujir ad-Din Abaq et ses proches obtiennent des fiefs dans la région de Homs. Nur ad-Din achève ainsi la réunification de la Syrie musulmane, à l’exception de l’émirat de Chayzar, où la dynastie des Mounqidhites garde encore son autonomie.

Europe[modifier | modifier le code]

La France en 1154


Art et culture[modifier | modifier le code]

Science et technique[modifier | modifier le code]

Tabula rotunda Rogeriana, réalisée par al-Idrīsī pour Roger II de Sicile
  • Janvier[7] : Description du monde, géographie de l’Arabe Al-Idrissi (né en 1100), synthèse entre les données de la science grecque et les notions des voyageurs arabes, réalisée pour le roi Roger II de Sicile.
  • Construction d’un second hôpital (maristan) à Damas[8]. Il fonctionnera jusqu’en 1899, date à laquelle il sera transformé en école.

Naissances en 1154[modifier | modifier le code]

Décès en 1154[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Annales conferencia : journal de l'Université des annales, Paris 1917
  2. Housing the Stranger in the Mediterranean World, par Olivia Remie Constable
  3. Alexandre III étude sur la conception du pouvoir pontifical dans sa pensée…, de Marcel Pacaut
  4. Histoire générale de l'église depuis le commencement de l'ère chrétienne… de Joseph Epiphane Darras
  5. Le monde méditerranéen du VIIe au XIIIe siècle, de Béatrice Leroy
  6. Grafting Helen, par Matthew Gumpert
  7. Zones côtières littorales dans le monde méditerranéen au Moyen Âge, par Jean-Marie Martin
  8. carnet d'une route de la soie, par paule et arthur Publié par Artisans-Voyageurs ISBN 978-2-9519910-5-7