Rostislav Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rostislav Ier
Rostislav Ier
Rostislav Ier
Titre
Grand-prince de Kiev
11541155
Prédécesseur Iziaslav II
Successeur Iziaslav III
11591161
Prédécesseur Mstislav II
Successeur Iziaslav III
11611167
Prédécesseur Iziaslav III
Successeur Mstislav II
Biographie
Dynastie Riourikides
Nom de naissance Rostislav Mstislavitch[1]
Date de naissance 1108
Lieu de naissance Kiev
Date de décès 14 mars 1167
Lieu de décès Zaruba (Rus' de Kiev)
Père Mstislav Ier
Mère Christine de Suède
Enfant(s) Roman (?-1180)
Rurik (?-1214)
Sviatoslav (?-1170)
David (1140-1197)
Mstislav (?-1180)
Elena (?-1204)
Agathe
Agrippine
une fille
Religion Christianisme orthodoxe

Rostislav Mstislavitch (en russe et en ukrainien : Ростислав Мстиславич, et en biélorusse : Расціслаў Мсціславіч), dit Rostislav Ier, est un Grand-prince du Rus' de Kiev de la dynastie des Riourikides (né vers 1108, probablement à Kiev, et mort le 14 mars 1167), qui régna de 1154 à 1155, puis de 1159 à 1161, et enfin de 1161 à 1167.

Fils de Mstislav Ier Harald et de Christine de Suède, il est également prince de Smolensk de 1127 à 1167 et prince de Novgorod en 1154.

Il était surnommé « le pieux », pour son aide à l'Église ainsi que son désir de résoudre pacifiquement les conflits et les différents.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né entre 1105 et 1110[2], il reçoit Smolensk en 1127 (selon le Laurentian Codex), principauté dont il s'implique grandement, aussi au niveau politique que social. Durant son règne, la principauté de Smolensk connaît un véritable essor et prospère, s'étendant au delà du Dniepr (couvrant des villes comme Kopys ou Mstsislaw entre autres) et de la Haute Volga. La région s'enrichit constamment et devient surtout puissante et indépendante des autres principautés environnantes (Rostislav restant toujours très obéissant à son père Mstislav Harald). Il rend également un certain prestige au diocèse de Smolensk, et compile une importante collection d'ouvrages et de manuscrits (religieux ou autres).

Au départ, il évite de prendre part aux luttes incessantes entre princes cousins pour le titre de Grand-prince de Kiev, et reste un soutien inconditionnel à son frère aîné Iziaslav II dans sa lutte contre Iouri Dolgorouki (entre 1147 et 1151). En 1147, devant la puissance toujours plus grandissante de Rostislav, la principauté de Riazan se soumet et accepte volontairement sa vassalité envers Smolensk.

Il succède ensuite à son cousin Iaroslav II de Kiev le 17 avril 1154 en tant que prince de Novgorod après que ce dernier ait été chassé de la ville.

Après la mort de son frère Iziaslav II le 13 novembre 1154, il quitte Novgorod pour tenter de prendre le trône de Kiev. Les habitans de Novgorod l'accusant de les avoir abandonnés, il chassent alors son fils David, gouverneur de la ville, qui est remplacé par Mstislav Iourievitch, un des fils de Iouri Dolgorouki.

Une fois maître de Kiev, il n'y reste que très peu de temps, et doit alors céder le trône qu'il partage avec son oncle Viatcheslav Ier à Iziaslav III à qui les Kiévains ont fait appel, le poussant à se replier vers Tchernigov.

Fin 1155, Iouri Dolgorouki chasse de Kiev Iziaslav III et prend sa place.

En 1157, après la mort de Iouri Dolgorouki, Rostislav Ier (aidé du prince de Polotsk Rogvolod Borisovitch, qu'il soutiendra à son tour dans la lutte pour le trône de Polotsk) se lance dans une lutte contre ses cousins pour le reconquête du trône, et redevient le Grand-prince de Kiev en 1159.

Au mois de mars 1161, il quitte très brièvement le trône au profit d'Iziaslav III, qu'il finit par éliminer la même année.

Il meurt le 14 mars 1167 à Zaruba, près de Kiev sur la route de Smolensk, et est enterré dix jours plus tard à Kiev dans le monastère Saint-Théodore.

Famille[modifier | modifier le code]

Unions et descendances[modifier | modifier le code]

Il est le père de :

  • quatre filles:
    • Elena (morte en 1204).
    • Agathe
    • Agrippine[3](morte en 1237).
    • Une autre fille

Ancêtres[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Iaroslav le Sage
 
 
 
 
 
 
 
8. Vsevolod Ier de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. Ingigerd de Suède
 
 
 
 
 
 
 
4. Vladimir II Monomaque
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
18. Constantin IX
 
 
 
 
 
 
 
9. Anastasia de Byzance
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Mstislav Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
20. Godwin de Wessex
 
 
 
 
 
 
 
10. Harold II d'Angleterre
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
21. Gytha Thorkelsdóttir
 
 
 
 
 
 
 
5. Gytha de Wessex
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
11. Édith Swanneck
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Rostislav Ier de Kiev
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Rögnvald Ulfson
 
 
 
 
 
 
 
12. Stenkil de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Astrid
 
 
 
 
 
 
 
6. Inge Ier de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Ingemo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Christine Ingesdotter
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Sigtorn
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
7. Hélène de Suède
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francis Dvornik Les Slaves histoire, civilisation de l’Antiquité aux débuts de l’Époque contemporaine. « La Russie de Kiev » p. 171-228. Éditions du Seuil, Paris (1970)
  • Gustave Welter Histoire de la Russie Petite bibliothèque Payot. Paris (1963).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. De son nom de baptême Michel.
  2. Les sources divergent mais il est souvent admis qu'il serait né en 1108.
  3. Nommée aussi Agrafiya.