Gjakovë

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Đakovica)
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Gjakovë/Đakovica
Ђаковица
Vue générale de Gjakovë/Đakovica
Vue générale de Gjakovë/Đakovica
Administration
Pays Kosovo Kosovo - Serbie Serbie
District District de Gjakovë/Đakovica
District de Pejë/Peć
Commune Gjakovë/Đakovica
Démographie
Population 40 827 hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 42° 22′ 49″ N 20° 25′ 51″ E / 42.3803, 20.4308 ()42° 22′ 49″ Nord 20° 25′ 51″ Est / 42.3803, 20.4308 ()  
Altitude 360 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir sur la carte Serbie administrative
City locator 14.svg
Gjakovë/Đakovica

Géolocalisation sur la carte : Kosovo

Voir sur la carte Kosovo administrative
City locator 14.svg
Gjakovë/Đakovica
Commune de Gjakovë
Administration
Maire
Mandat
Mimoza Kusari-Lila (AKR)
2013-?
Démographie
Population 94 556 hab. (2011)
Densité 161 hab./km2
Géographie
Superficie 58 600 ha = 586 km2
Liens
Site web Site officiel

Gjakovë en albanais et Đakovica en serbe latin (en albanais : Gjakova ; en serbe cyrillique : Ђаковица) est une ville et une commune du Kosovo. Elle fait partie du district de Gjakovë/Đakovica (selon le Kosovo) ou du district de Pejë/Peć (selon la Serbie). Selon le recensement kosovar de 2011, la ville intra muros compte 40 827 habitants et la commune/municipalité 94 556[1].

Gjakovë est connue pour son ancien marché datant de l'époque ottomane, ses vieilles mosquées et ses ponts.

Nom de la ville[modifier | modifier le code]

Il existe un certain nombre de théories concernant le nom de la ville, qui pourrait dériver d'un terme albanais gjak « le sang » ou du terme serbe djak « l'élève ». Le nom pourrait également provenir d'un grand propriétaire terrien de la région, Jak Vula, qui aurait donné une partie de son domaine pour permettre la construction de la cité ; la ville serait alors la « terre de Jak »[réf. nécessaire].

Géographie[modifier | modifier le code]

Gjakovë se trouve à mi-chemin entre les villes de Pejë et de Prizren,

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Histoire[modifier | modifier le code]

Localités[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune/municipalité de Gjakovë/Đakovica au Kosovo

La commune/municipalité de Gjakovë/Đakovica compte les localités suivantes :

Démographie[modifier | modifier le code]

Population dans la ville intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2011
15 190 17 065 21 368 31 281 42 031 59 008 40 827[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités dans la ville (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, les Albanais représentaient 90,46 % de la population et les Égyptiens 7,10 %[2].

Commune/Municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2011
39 998 44 415 53 270 71 374 92 203 115 097 94 556[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités (2011)[modifier | modifier le code]

En 2011, les Albanais représentaient 92,72 % de la population et les Égyptiens 5,41 %[2].

Politique[modifier | modifier le code]

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

En 2007, les 41 membres de l'assemblée de Gjakovë/Đakovica se répartissaient de la manière suivante :

Parti Sièges
Alliance pour l'avenir du Kosovo (AAK) 10
Ligue démocratique du Kosovo (LDK) 8
Alliance pour un nouveau Kosovo (AKR) 6
Parti réformiste (ORA) 4
Parti chrétien-démocrate albanais (PSHDK) 3
Ligue démocratique de Dardanie (LDD) 3
Parti démocratique du Kosovo (PDK) 3
Nouvelle initiative démocratique du Kosovo (IRDK) 1
Parti chrétien-démocrate du Kosovo pour l'intégration (PDKI) 1
Mouvement national pour la libération du Kosovo (LCKC) 1
Alternative pour Gjakovë/Đakovica (AGJ) 1

Pal Lekaj, membre de l'AAK, a élu maire de la commune/municipalité.

Élections de 2013[modifier | modifier le code]

À la suite des élections locales de novembre 2013, les sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[3] :

Parti Sièges
Alliance pour l'avenir du Kosovo (AAK) - Ligue démocratique de Dardanie (LDD) 9
Alliance pour un nouveau Kosovo (AKR) 9
Parti démocratique du Kosovo (PDK) 6
Ligue démocratique du Kosovo (LDK) 3
Parti chrétien-démocrate albanais (PSHDK) 2
Mouvement pour l'autodétermination (LVV) 1
Parti de la justice (PD) 1
Parti démocrate-chrétien pour l'intégration (PDKI) 1

Mimoza Kusari-Lila, membre de l'Alliance pour un nouveau Kosovo (AKR) a été élue maire[3], après un échec contre Lekaj en 2009.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le pont des tailleurs, près de Gjakovë/Đakovica

La mosquée Hadum à Gjakovë/Đakovica a été construite à la fin du XVIe siècle, sans doute en 1592 et 1593, par Hadum Soliman Aga Bizeban, né dans le village de Guskë/Guska ; Soliman Aga Bizeban fut gardien du harem impérial à l'époque du sultan Murad III, ce qui vaut à la mosquée son nom de Hadum ou Hadim, « le serviteur » ou « l'eunuque » ; la mosquée est inscrite sur la liste des monuments culturels d'importance exceptionnelle de la République de Serbie[4]. Le pont des tailleurs (en albanais : Ura e Terzive ; en serbe cyrillique : Терзијски мост ; en serbe latin : Terzijski most), situé sur le territoire du village de Bishtrazhin/Bistražin, a été construit à la fin du XVe siècle ; considéré comme un exemple caractéristique des ponts ottomans, il est lui aussi classé[5].

Une rue ancienne à Gjakovë/Đakovica
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Culture[modifier | modifier le code]

Le musée ethnographique albanais de Gjakovë/Đakovica

Éducation[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Sites archéologiques
Monuments culturels de Gjakovë/Đakovica
Le han de Haraqisa
La tekke de Bektashi
La statue de Mère Teresa
Autres monuments culturels

Médias[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le footballeur Lorik Cana

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (sq) « Évolution de la population 1948-2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 20 août 2014)
  2. a, b, c et d (sq) « Composition ethnique 2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 20 août 2014)
  3. a et b (en) « Gjakovë/Đakovica », sur http://www.osce.org, Site de l'OSCE,‎ 7 mars 2014 (consulté le 20 août 2014)
  4. (sr) « Hadum džamija, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 22 mai 2011)
  5. (sr) « Terzijski most », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs (consulté le 17 avril 2011)
  6. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl, bm, bn, bo, bp, bq, br, bs, bt, bu, bv, bw, bx, by, bz, ca, cb, cc, cd, ce, cf, cg, ch, ci, cj, ck, cl, cm, cn, co, cp, cq, cr, cs, ct, cu, cv, cw, cx, cy, cz, da, db, dc, dd, de, df, dg, dh, di, dj, dk, dl, dm, dn, do, dp, dq, dr, ds, dt, du, dv, dw, dx, dy, dz et ea [PDF] (sq) « Lista e trashëgimisë për mbrojtje të përkohsheme », sur http://www.mei-ks.net, Site du ministère kosovar de l'Intégration européenne (consulté le 10 avril 2014)
  7. « Nekropola sa tumulima, Ćerim », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  8. « Lokalitet kod Švanjskog mosta, Uiz », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  9. « Lokalitet Katolička crkva, Rača », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  10. « Terzijski most, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  11. « Crkva Uspenja Bogorodičinog, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  12. « Hadum džamija, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  13. « Tabački most, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  14. « Talićki most, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  15. « Stambena kula Ibriš Aljiša, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  16. « Stambena kula Hisni Koši, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  17. « Urbanistička celina Stare čaršije, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  18. « Šeh-Emin tekija, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  19. « Tekija Šeh Danjolija, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  20. « Kuća Sulejmana Vokšija, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  21. « Stara kuća Jelene Jakić u ulici Emin Duraku br. 67, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  22. « Stambena zgrada u ulici M.Tita br. 346 (380), Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  23. « Stambena zgrada u ulici M.Tita br. 348-350, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  24. « Stambena zgrada u ulici M. Tita br. 442, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  25. « Kuća narodnog heroja Selim Bakija, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  26. « Kuća narodnog heroja Dragutina Đorđevića, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  27. « Kuća Mete Use, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  28. « Kuća Naima Zajmi u ulici M.Tita br. 353, Đakovica », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  29. « Hasan-agina džamija, Rogovo », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  30. « Stambena kula "Arifaj", Nivokaz », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  31. « Stambena kula Mus Alije, Nivokaz », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  32. « Stambena kula Adem Ademaja, Batuša », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  33. « Stambena kula Zenun Ahmetija, Brovina », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014
  34. « Stambena kula Mus Ljušija, Brovina », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts consulté le = 9 avril 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]