Dragaš

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Dragash
Драгаш, Dragaš
Blason de Dragash
Héraldique
Vue aérienne de Dragash/Dragaš
Vue aérienne de Dragash/Dragaš
Administration
Pays Kosovo Kosovo - Serbie Serbie
District Prizren/Prizren
Commune Dragash/Dragaš (Kosovo)
Gora (Serbie)
Code postal 22 000
Démographie
Gentilé Dragašanin/Dragašanka
Population 34 562 hab. (2011)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 03′ 45″ N 20° 39′ 12″ E / 42.0625, 20.6533 ()42° 03′ 45″ Nord 20° 39′ 12″ Est / 42.0625, 20.6533 ()  
Altitude 1 050 m
Superficie 43 500 ha = 435 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir sur la carte Serbie administrative
City locator 14.svg
Dragash

Géolocalisation sur la carte : Kosovo

Voir sur la carte Kosovo administrative
City locator 14.svg
Dragash
Liens
Site web KK Sharri
Commune de Dragash/Dragaš
Administration
Maire
Mandat
Salim Jenuzi (PDK)
2008-2012
Démographie
Population 34 562 hab. (2011)
Densité 79 hab./km2
Géographie
Superficie 43 500 ha = 435 km2
Liens
Site web Site de Dragash/Dragaš

Dragash en albanais et Dragaš en serbe latin {en serbe cyrillique : Драгаш ; autre nom albanais : Sharri) est une ville et une commune/municipalité du Kosovo. Elles font partie du district de Prizren/Prizren. En 2009, la population de la commune/municipalité était estimée par l'OSCE à 41 000 habitants[1]. Selon le recensement kosovar de 2011, la commune compte 34 562 habitants[2].

Nom et blason[modifier | modifier le code]

Dragash/Dragaš doit son nom à Konstantin Dragaš, qui fut un seigneur local à demi-indépendant au moment de l'éclatement de l'Empire serbe ; ses terres étaient centrées autour de la ville de Velbăžd, aujourd'hui Kyoustendil, et il régna de 1378 jusqu'à sa mort lors de la bataille de Rovine le 17 mai 1395.

Sur le blason de la commune/municipalité figure un chien de la race charplanina, un chien de berger originaire des monts Sharr/Šar.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le territoire de la municipalité de Dragash/Dragaš est entouré par les monts Sharr/Šar, par le mont Koritnik et les monts Gjalic et Cylen.

Paysage près de Brod/Brod

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune/municipalité de Dragash/Dragaš a été créée par la Mission d'administration intérimaire des Nations unies au Kosovo (MINUK) en fusionnant les deux municipalités précédentes de Gora et d'Opolje. Le gouvernement de Serbie ne reconnaît pas cette nouvelle commune/municipalité.

Poste d'observation de la KFOR, près de Dragash/Dragaš

Localités[modifier | modifier le code]

Article connexe : Municipalité de Gora.
Localisation de la commune/municipalité de Dragash/Dragaš au Kosovo

Selon le Kosovo, la commune/municipalité de Dragash/Dragaš compte les localités suivantes :

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2011, la municipalité de Dragash/Dragaš est peuplée par une majorité d'Albanais, avec une importante minorité de Goranis et Bosniaques.

Nationalité Population  %
Albanais 20 287 59.67%
Goranis 8 957 26.34%
Bosniaques 4100 12.05%
Autres 524 1.9%

Politique[modifier | modifier le code]

L'assemblée de Dragash/Dragaš compte 21 membres, qui, en 2008, se répartissaient de la manière suivante[1] :

Parti Sièges
Parti démocratique du Kosovo (PDK) 7
Ligue démocratique du Kosovo (LDK) 5
Coalition VAKAT 3
Initiative des citoyens de Gora (GIG) 2
Alliance pour le futur du Kosovo (AAK) 1
Mouvement populaire du Kosovo (AKR) 1
Ligue démocratique de Dardanie (LDD) 1
Parti d'action démocratique (SDA) 1

Salim Jenuzi, membre du PDK, a élu maire de la commune/municipalité[1].

Culture[modifier | modifier le code]

Pendant l'occupation serbe du Kosovo entre les années 1981 et 1999, la municipalité de Sharr avait 7 bibliothèques publiques avec un total de 52'300 livres. La bibliothèque principale située dans la ville de Dragash comptait 14'600 livres, tandis que celles de Brod, Kurshevë, Brezne, Bardhaj, Bresanë et celle de Blaqë en avaient respectivement 37'700. Heureusement, au cours de l'occupation serbe et la guerre du Kosovo, aucun livre n'a été endommagé. Dragash est l'une des seules municipalité à avoir des livres en très bon état après la guerre.

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

À cause de ses ressources agricoles limitées et à cause de son isolement, la commune/muninicipalité de Dragash/Dragaš figure parmi les régions les moins développées du Kosovo. Le taux de chômage y est particulièrement élevé[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Dragash/Dragaš », sur http://www.osce.org, Site de l'OSCE,‎ septembre 2009 (consulté le 14 avril 2011)
  2. (en) « Table 1 -Dwellings, Households and Population by Municipality », sur http://esk.rks-gov.net, Site de l'Office de statistiques du Kosovo (consulté le 19 août 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]