Zubin Potok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Zubin Potok
Зубин Поток, Zubin Potok
Blason de Zubin Potok
Héraldique
L'église de la Sainte-Trinité à Zubin Potok
L'église de la Sainte-Trinité à Zubin Potok
Administration
Pays Kosovo Kosovo - Serbie Serbie
District Mitrovicë/Kosovska Mitrovica
Commune Zubin Potok/Zubin Potok
Démographie
Population 1 724 hab. (est. 2009)
Géographie
Coordonnées 42° 54′ 52″ N 20° 41′ 23″ E / 42.9144, 20.689742° 54′ 52″ Nord 20° 41′ 23″ Est / 42.9144, 20.6897  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Serbie

Voir sur la carte Serbie administrative
City locator 14.svg
Zubin Potok

Géolocalisation sur la carte : Kosovo

Voir sur la carte Kosovo administrative
City locator 14.svg
Zubin Potok
Commune de Zubin Potok/Zubin Potok
Administration
Maire
Mandat
Slaviša Ristić (DSS)
2012-2016
Démographie
Population 6 616 hab. (est. 2009)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Superficie 33 300 ha = 333 km2
Liens
Site web Site officiel

Zubin Potok en serbe latin et Zubin Potok en albanais (en serbe cyrillique : Зубин Поток) est une ville et une commune/municipalité situées au Kosovo. Elle fait partie du district de Mitrovicë/Kosovska Mitrovica. En 1991, la ville intra muros comptait 2 033 habitants et la commune/municipalité 8 479 ; selon des estimations de 2009, la ville comptait 1 724 et la municipalité 6 616[1]. En 2013, l'OSCE, s'appuyant sur des sources municipales, estime la population de la commune à environ 14 900 habitants[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune/municipalité de Zubin Potok est située au nord-ouest du Kosovo, dans la région géographique et historique de « Stari Kolašin » ou Ibarski Kolašin (en albanais : Kollashini i Ibrit) dont elle constitue la partie la plus étendue. Cette région, située dans la haute de la rivière Ibar, s'étend entre les monts Rogozna au nord et Mokra gora au sud, la gorge de Ribarićka à l'ouest et le village de Çabër/Čabra[3]. L'Ibar traverse la ville de Zubin Potok. La construction d'un barrage dans les années 1973-1977 a inondé une partie de la vallée sur une vingtaine de kilomètres de Ribariće (en Serbie centrale) au nord-ouest à Zupče/Zupç au sud-est, créant ainsi le lac artificiel de Gazivode[4],[5] ; ce barrage, commandité par la société Elektroprivreda Srbije (« Industrie électrique de Serbie ») et conçu par Energoprojekt Beograd, a été réalisé par Hidrotehnika-Hidroenergetika Beograd[5].

La commune/municipalité se trouve à la limite entre la Serbie centrale et le Kosovo. Elle est entourée par la municipalité de Tutin à l'ouest et par le territoire de la Ville de Novi Pazar au nord, ces deux entités administratives étant situées en Serbie centrale. Au Kosovo, elle est entourée par les communes/municipalités de Zvečan/Zveçan et de Mitrovicë/Kosovska Mitrovica à l'est et par celles de Skenderaj/Srbica et d'Istog/Istok au sud[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Zubin Potok et sa région se caractérisent par un climat de montagne de type « alpin », avec des étés courts et frais et des hivers longs et froids avec d'importantes précipitations[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La reine Hélène d'Anjou et son fils Stefan Milutin, fresque du monastère de Gračanica, 1321

Les sites archéologiques de Gazivode témoignent de l'occupation et de l'activité de la région de Zubin Potok à la Préhistoire, dans l'Antiquité et au Moyen Âge[6].

Pendant le Moyen Âge, la région fait partie de l'État serbe de Rascie (en serbe : Raška) ; elle constitue alors une des voies de communications les plus importantes de la Serbie médiévale[4], dotée d'un système de protections fortifiées, notamment à Velji Breg/Breg i Madh, Rezala/Rezallë, Zupče/Zupç et Brnjak/Bërnjak, ainsi que d'un réseau d'auberges[7]. De cette époque, la région conserve plusieurs monuments et plusieurs vestiges, dont les ruines du monastère fortifié de Kulina à Banja/Banjë (Xe-XIIIe siècles)[8] ; les ruines de l'église du cimetière de Donji Jasenovik/Jasenovik i Poshtëm et les ruines de l'église d'Ilinica à Jabuka/Jabukë remontent toutes les deux du XIVe siècle)[9],[10]. Le monastère de Duboki Potok, entre Dobroševina/Dobroshevinë et Čitluk/Çitlluk, sur la rive gauche de l'Ibar, remonte à la même période[11],[12]. La région est également associée au souvenir d'Hélène d'Anjou, la femme du roi serbe Stefan Uroš Ier et la mère des rois Stefan Dragutin et Stefan Milutin ; le village de Brnjak/Bërnjak abrite les vestiges du château où elle est morte en 1314[7].

Localités[modifier | modifier le code]

Localisation de la commune/municipalité de Zubin Potok au Kosovo

Selon la pratique de l'OSCE, le nom d'un village porte en premier celui donné par la nationalité majoritaire ; pour Zubin Potok/Zubin Potok, il figure en serbe, à l'exception de Çabër/Čabra, village à majorité albanaise :

Démographie[modifier | modifier le code]

Un recensement de la population a été réalisé en 2011 ; il a été boycotté par les Serbes. Les données communiquées sont des estimations datant de 2008-2009[1],[13].

Ville intra muros[modifier | modifier le code]

Évolution de la population dans la ville[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2009
160 174 239 393 791 2 033 1 724[1]


Évolution de la population

Répartition de la population par nationalités[modifier | modifier le code]

Selon les estimations de 2008-2009, tous les habitants de la ville sont Serbes[14].

Population dans la municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1948 1953 1961 1971 1981 1991 2009
9 502 10 403 10 642 9 516 8 081 8 479 6 616[1],[13]


Évolution de la population dans la commune/municipalité

Population dans la commune/municipalité[modifier | modifier le code]

Estimations à partir de 1991
Composition ethnique
Année/Population Serbes  % Albanais  % Autres  % Total
1991 env. 7 750 89,1 env. 850 9,8 100 1,1 env. 8 700
Janvier 1999 env. 11 000 91,7 env. 850 7,1 N/D N/D env. 12 000
? env. 14 000 93,9 env. 800 5,4 N/D N/D env. 14 900
Ref: OSCE [1] (indisponible)
Estimations 2009

La population, estimée à 6 616 habitants, compterait 5 621 « Serbes et autres » nationalités et 995 Albanais[14].

Religions[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

À la suite des élections du 6 mai 2012, les 31 sièges de l'assemblée municipale se répartissaient de la manière suivante[2] :

Parti Sièges
Parti démocratique de Serbie (DSS) 21
Parti radical serbe (SRS) 9
Régions unies de Serbie (URS) 1

Slaviša Ristić, membre du DSS, a été élu président de la municipalité[2].

Culture[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le territoire de Zubin Potok compte plusieurs sites et monuments classés :

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (sr) (sq) « Évolution de la population 1948-2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 25 février 2014)
  2. a, b et c (en) « Zubin Potok », sur http://www.osce.org, Site de l'OSCE,‎ janvier 2013 (consulté le 25 février 2014)
  3. a et b (en) « Geography », sur http://www.ibarski-kolasin.org (consulté le 1er mai 2014)
  4. a, b et c (sr) « Geografski položaj », sur http://www.zubin-potok.org.rs, Site de la commune/municipalité de Zubin Potok (consulté le 1er mai 2014)
  5. a et b (sr) « Gazivode », sur http://www.hidrotehnika.rs, Site de Hidrotehnika Srbija (consulté le 1er mai 2014)
  6. (sr) « Arheološki lokaliteti na području hidro-sistema Gazivode, Arheološki lokaliteti na području hidro-sistema Gazivode », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 1er mai 2014)
  7. a et b (en) « Remains of ancient buildings », sur http://www.ibarski-kolasin.org (consulté le 1er mai 2014)
  8. (sr) « Kuline - Ostaci srednjovekovnog manastira, Banje », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 1er mai 2014)
  9. (sr) « Ostaci grobljanske crkve, Donji Jasenovik », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 1er mai 2014)
  10. (sr) « Ostaci stare crkve-Ilinica, Jabuka », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 1er mai 2014)
  11. (en) « Monasteries and churches », sur http://www.ibarski-kolasin.org (consulté le 1er mai 2014)
  12. (sr) « Istorijat », sur http://www.manastirdubokipotok.com, Site du monastère de Duboki Potok (consulté le 1er mai 2014)
  13. a et b (sr) (sq) « Évolution de la population 1948-2011 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 1er mai 2014)
  14. a et b (sr) (sq) « Composition ethnique 2008-2009 », sur http://pop-stat.mashke.org (consulté le 24 avril 2014)
  15. (sr) « Crkva Sv. Nikole, Crepulja », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 1er mai 2014)
  16. (sr) « Crkva Sv. Petke (Sv. Bogorodice), Čečevo », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 1er mai 2014)
  17. (sr) « Crkva Vavedenja Bogorodičinog, Čitluk », sur http://spomenicikulture.mi.sanu.ac.rs, Académie serbe des sciences et des arts (consulté le 1er mai 2014)
  18. [PDF] (sq) « Lista e trashëgimisë për mbrojtje të përkohsheme », sur http://www.mei-ks.net, Site du ministère kosovar de l'Intégration européenne (consulté le 1er mai 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]