Communes du Kosovo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

La commune ou municipalité (en albanais : komuna, en serbe : општина ou opština) est une division administrative du Kosovo. Chacune de ces communes ou municipalités est incluse dans un district. Le découpage actuel remonte à l’an 2000 et a été effectué par la MINUK. Ce découpage n’a pas été officiellement reconnu par la république de Serbie.

Liste des communes[modifier | modifier le code]

Selon le découpage de la MINUK, le Kosovo compte 30 municipalités[1],[2],[3] :

Carte des municipalités du Kosovo

Le premier nom est serbe et le second albanais :

  1. Dečani / Deçani
  2. Dragaš / Dragash
  3. Đakovica / Gjakova
  4. Glogovac / Gllogovci
  5. Gnjilane / Gjilan
  6. Istok / Istog
  7. Kačanik / Kaçanik
  8. Klina / Klina
  9. Kosovo Polje / Fushë Kosova
  10. Kosovska Kamenica / Kamenica
  11. Kosovska Mitrovica / Mitrovica
  12. Leposavić / Leposaviq
  13. Lipljan / Lipjan
  14. Mališevo / Malisheva
  15. Novo Brdo / Novobërda
  16. Obilić / Obiliq
  17. Orahovac / Rahovec
  18. Peć / Peja
  19. Podujevo / Podujeva
  20. Priština / Prishtina
  21. Prizren / Prizren
  22. Srbica / Skënderaj
  23. Štimlje / Shtime
  24. Štrpce / Shtërpcë
  25. Suva Reka / Suhareka
  26. Uroševac / Ferizaj
  27. Vitina / Viti
  28. Vučitrn / Vushtrri
  29. Zubin Potok / Zubin Potok
  30. Zvečan / Zveçan

Les communes de Leposavić, Zubin Potok et Zvečan dans le nord du Kosovo, ont chacune une majorité serbe significative, avec plus de 90 % de la population. Toutes les autres sont, de façon prédominante, albanophones sauf Štrpce au sud, qui a une majorité serbe. Avant la guerre du Kosovo, la commune de Novo Brdo avait aussi une majorité serbe tandis que désormais la majorité est nettement albanaise.

Évolutions[modifier | modifier le code]

Anciennes municipalités[modifier | modifier le code]

Avant le découpage administratif de 2000 existaient deux municipalités additionnelles : Gora et Opolje. En 2000, elles ont été fusionnées pour former la nouvelle municipalité de Dragash/Dragaš. Le nombre de communes est cependant resté le même puisque dans le même temps a été créée la municipalité de Malishevë/Mališevo par la réunion de territoires prélevés sur les municipalités de Rahovec/Orahovac, de Suharekë/Suva Reka, de Klinë/Klina et de Gllogovc/Glogovac.

Nouvelles communes[modifier | modifier le code]

Des communes vont être créées : cinq communes sont annoncées afin de décentraliser davantage le Kosovo, deux sont surtout albanophones (Đeneral Janković aet Junik), deux sont serbophones (Gračanica et Parteš) et la cinquième surtout peuplée de Turcs du Kosovo, Mamuša. Le processus de création a commencé dans trois des cinq communes pilotes (Đeneral Janković, Junik et Mamuša).

La Constitution du Kosovo et le plan de Martti Ahtisaari prévoient la création de dix communes à majorité serbe au sein du Kosovo pour mieux représenter la minorité serbe qui constitue 7 % environ de la population totale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (sq) « À propos du nombre, du nom et des limites des municipalités », sur http://www.unmikonline.org, Site de la MINUK,‎ 27 juillet 2000 (consulté le 26 septembre 2009)
  2. (sr)[PDF] « À propos du nombre, du nom et des limites des municipalités », sur http://www.unmikonline.org, Site de la MINUK,‎ 27 juillet 2000 (consulté le 26 septembre 2009)
  3. OSCE

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]