Équipe de Tunisie de rugby à XV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

TunisieEmpty.pngTunisie

Description de l'image  FTR logo.png.
maillot FF0000 maillot FF0000 maillot FF0000
short {Modèle:Short1
bas FF0000
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short FFFFFF
bas FFFFFF
Entrée au Board 1988
Sélectionneur Drapeau de la France Claude Saurel
Premier match officiel
1er juillet 1979
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas 12-0 Drapeau : Tunisie Tunisie

Plus large victoire
20 septembre 1997
Drapeau : Tunisie Tunisie 52 - 5 Drapeau : Kenya Kenya

Plus large défaite
22 septembre 1979
Drapeau : Espagne Espagne 62-0 Drapeau : Tunisie Tunisie

Coupe du monde  
· Phases finales 0
· Meilleur résultat barragiste phase qualificative


L'équipe de Tunisie de rugby à XV rassemble les meilleurs joueurs de rugby à XV de Tunisie.

Elle appartient à la troisième division et dispute annuellement la coupe d'Afrique de rugby à XV. La Tunisie participe également aux phases qualificatives à la coupe du monde mais elle n'a jamais accédé à la phase finale.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'introduction officielle du rugby en Tunisie est notamment l'œuvre de Béchir Salem Belkhiria, au début des années 1970, avec le soutien de la Fédération française de rugby, de l'International Rugby Board et d'une pléiade de spécialistes français (Francis Crespo, Patrick Rateau, etc.) qui ont contribué à initier les jeunes au rugby.

L'équipe de Tunisie joue son premier match le 1er juillet 1979 contre les Pays-Bas (défaite 12 à 0). D'autres matchs sont ensuite joués contre des équipes comme la Serbie-Monténégro, l'Espagne, contre laquelle l'équipe subit sa plus large défaite par 62 à 0 (22 septembre 1979), ou encore la RFA. Elle remporte sa première victoire en 1982 en battant le Portugal 16 à 13. L'équipe est ensuite restée invaincue durant une série de matchs en 1982 et 1983. Elle connaît un beau succès au milieu des années 1980 en remportant un nombre de rencontres élevé. À la fin de la décennie, elle rencontre certaines nations importantes du rugby, comme l'Italie, la Roumanie ou les États-Unis. Bien que battue, l'équipe fait une bonne impression.

La Tunisie continue à connaître un succès modéré à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Elle obtient des résultats similaires à la fin de la décennie, gagnant une bonne partie de ses rencontres en affrontant principalement des équipes comme le Zimbabwe ou les Pays-Bas. Sa plus large victoire est obtenue le 20 septembre 1997 contre le Kenya (52 à 5).

Pourtant, l'équipe ne parvient pas à se qualifier pour la coupe du monde : elle rate la qualification pour la coupe du monde 2003 au goal average contre la Namibie.

En effet, la Tunisie, après avoir battu le Maroc à Tunis et la Côte d'Ivoire à Abidjan, et la Namibie s'affrontent dans un match aller-retour en finale des qualifications de la zone Afrique. À l'issue des deux matchs, le score étant d'une parité totale, la Namibie obtient son ticket d'accès au bénéfice du nombre d'essais sur l'ensemble des deux matchs (trois essais à deux).

La Tunisie est aussi éliminée de peu au deuxième tour des qualifications de la zone Afrique pour la coupe du monde 2007. Elle s'est tout de même qualifiée pour la coupe du monde de rugby à sept en 2005 et y a d'ailleurs battu l'Afrique du Sud.

Pour les qualifications de la zone Afrique pour la coupe du monde 2011, la Tunisie bat en poule le Cameroun et le Kenya avant de dominer l'Ouganda en demi-finale. La dernière marche est cependant fatale contre la Namibie, lors de deux matchs disputés (18-13 et 22-10) ; la Tunisie joue les barrages mais s'incline en demi-finale face à la Roumanie sur le score de 56-13 et ne se qualifie pas pour la phase finale de la coupe du monde 2011.

L'équipe de Tunisie est classée à la 38e place au classement IRB en date du 19 décembre 2011[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Joueurs actuels[modifier | modifier le code]

  • Nizar Abederrahmen
  • Imed Adli
  • Mohamed Akrout
  • Akram Aouamri
  • Salim Barhoumi
  • Anoi Ben Hila
  • Lotfi Ben M'sallem
  • Marouen Ben Yahia
  • Marouan Ben Cheikh
  • Akrem Benalaya
  • Limjed Charrada
  • Omar Charrada
  • Saber Charrada
  • Haithem Chelli
  • Amara Dridi (SAR Rugby Rochefort)
  • Mahmoud El Kadrawi
  • Ahmed Garbej
  • Aymen Gloulou
  • Sabri Gmir
  • Imed Fhal
  • Jihed Hamdi
  • Nasreddine Hammami
  • Mohamed Zied Hlaili
  • Haffar Houssemeddine
  • Mohamed Aziz Kassar
  • Abbès Kherfani
  • Mokhtar Ktari
  • Kaïs Issa
  • Nasser Letaief (Union sportive seynoise)
  • Sami Limem
  • Amor Mezgar
  • Ahmed Nasr
  • Med Ali Nawali
  • Walid Nawwali
  • Rabi Nafla
  • Ahmed Nouachri
  • Bouraoui Rhouma
  • Slim Sallam
  • Marouen Slama
  • Karim Snousi
  • Yusri Soughir
  • Hédi Souid
  • Majid Zamzam
  • Khaled Zegdène

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

  • Hédi Mohamed Ali (ailier en 1985-1996)
  • Khemaïs Ben Abdelkader (centre)
  • Mondher Ben Charrada (centre et troisième ligne en 1986-1995)
  • Abdelhakim Ben Halima (2e ligne)
  • Faycel Ben Mansour
  • Mohamed Ridha Rekik (demi de mêlée en 1976-1983)
  • Mounir Ben Youssef (avant en 1990-1993)
  • Taïeb Bouaziz
  • Mohamed Boudoukhane (ouvreur)
  • Belgacem, Abdelhamid et Tarek Boughanmi
  • Noureddine Karoui (trois quarts centre en 1976-1986)
  • Kamel Makni (demi-d'ouverture et arrière en 1982-1986)
  • Samir Maktouf
  • Taïeb Marrouche
  • Adel Mili (ouvreur en 1991-2005)
  • Faouzi Oualhi (troisième ligne)
  • Tarek Rebaï (sauteur en touche des années 1970)
  • Raouf Rekik
  • Mohamed Sahraoui
  • Tounsi Taleb

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) World Rankings (International Rugby Board)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]