Weiterswiller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Weitersweiler.
Weiterswiller
Vue depuis l'est.
Vue depuis l'est.
Blason de Weiterswiller
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Arrondissement Saverne
Canton Ingwiller
Intercommunalité C.C. de Hanau-La Petite Pierre
Maire
Mandat
Raymond Kister
2014-2020
Code postal 67340
Code commune 67524
Démographie
Gentilé Weiterswillerois
Population
municipale
542 hab. (2014)
Densité 69 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 15″ nord, 7° 24′ 47″ est
Altitude Min. 199 m – Max. 410 m
Superficie 7,91 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Weiterswiller

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Weiterswiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Weiterswiller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Weiterswiller

Weiterswiller est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace et fait partie du Parc naturel régional des Vosges du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le village est situé dans le sud et dans le piémont du massif des Vosges du Nord. Il est bordé à l'ouest par la forêt, dominé par le rocher du Pfannenfelsen (418 m). À l'est, il est entouré de prairies sur de petites collines avec des vergers et encore quelques restes de vignes au sud.

Il est traversé d'ouest en est par la RD 7, qui est un axe qui permet de relier la Lorraine à l'Alsace via La Petite-Pierre7 km) en direction de Haguenau30 km). Saverne est à une distance de 16 km vers le sud.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Weiterswiller

Les armes de Weiterswiller se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier d'argent à la bande de gueules, au second de gueules aux trois fasces d'argent. »[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs depuis l'origine
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1795 Philippe Henri Schmitt   cultivateur
1795 1795 Nicolas Lorentz[2]   cultivateur
1795 1797 Louis Haehnel[2]   aubergiste
1797 1799 Philippe Henri Schmitt[2]   cultivateur
1799 1800 Georges Cleiss   cultivateur
1800 1804 Louis Singer   tuilier
1804 1804 Antoine Kirchhoffer[3]    
1804 1813 Louis Singer   tuilier
1813 1815 Philippe Jacques Schmitt   cultivateur
1815 1815 Jacques Müller[4]   maréchal-ferrant
1815 1817 Philippe Jacques Schmitt   cultivateur
1817 1821 Michel Singer   tuilier
1822 1830 François Aron   aubergiste
1830 1830 Lous Singer   tuilier
1830 1835 Georges Husser   tonnelier
1835 1837 Philippe Henri Weidmann   cultivateur
1837 1848 Bernard Bauer   brasseur
1848 1871 Georges Henri Vollmer   cultivateur
1871 1876 Frédéric Engel   cultivateur
1876 1881 Henri Voegtling   maréchal-ferrant
1881 1897 Frédéric Engel   cultivateur
1898 1900 Frédéric Strintz    
1900 1919 Georges Huhn    
1919 1919 Aloyse Gimbel    
1919 1941 Frédéric Charles Schellenberger    
1941 1941 Georges Roth   cultivateur
1941 1945 Charles Schunck   cultivateur
1945 1945 René Bloch   aubergiste
1945 1950 Jacques Huser   charron
1950 1983 Georges Beck   tonnelier
1983 2001 Fernand Hamm   instituteur
2001 en cours Raymond Kister[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 542 habitants, en diminution de -5,24 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
705 744 762 852 884 970 936 960 940
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
877 898 836 943 888 929 934 858 831
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
763 752 733 661 637 623 644 616 626
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
573 543 564 540 540 543 572 571 542
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vue du temple.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Georges Klein, spécialiste des arts populaires et traditions alsaciennes, a été instituteur de la commune[31].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)
  2. a, b et c agent de la commune à l'époque des municipalités de canton. Weiterswiller appartenait alors à la municipalité de canton d'Ingwiller.
  3. cf. arrêté de remplacement du 6 vendémiaire an 13. Archives départementales du Bas-Rhin 1 M 59.
  4. Signature en tant que maire au bas d'un état de fournitures livrées aux armées d'occupation en juin 1815.
  5. [PDF] Liste des maires au 1er avril 2008 sur le site de la préfecture du Bas-Rhin.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  10. Notice no IA67006847, base Mérimée, ministère français de la Culture église paroissiale Saint-Michel
  11. Notice no PM67001104, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune église catholique Saint-Michel
  12. Notice no PM67000438, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune : buffet d'orgue église catholique Saint-Michel
  13. Notice no IM67010252, base Palissy, ministère français de la Culture Orgue église paroissiale Saint-Michel
  14. Notice no IA67006848, base Mérimée, ministère français de la Culture église Saint-Michel, actuellement église protestante
  15. Notice no PA00085222, base Mérimée, ministère français de la Culture Eglise protestante
  16. Notice no IA67006873, base Mérimée, ministère français de la Culture cimetière
  17. Notice no IA67006855, base Mérimée, ministère français de la Culture Château
  18. Notice no IA67006851, base Mérimée, ministère français de la Culture maison aux dîmes
  19. Notice no IA67006862, base Mérimée, ministère français de la Culture maison de boulanger
  20. Notice no IA67006863, base Mérimée, ministère français de la Culture maison de forgeron
  21. Notice no IA67006860, base Mérimée, ministère français de la Culture maison de brasseur
  22. Notice no IA67006856, base Mérimée, ministère français de la Culture maison de vigneron
  23. Notice no IA67006861, base Mérimée, ministère français de la Culture maison de vigneron
  24. Notice no IA67006866, base Mérimée, ministère français de la Culture maison de vigneron
  25. Notice no IA67006871, base Mérimée, ministère français de la Culture Ferme
  26. Notice no IA67006867, base Mérimée, ministère français de la Culture Ferme
  27. Notice no IA67006869, base Mérimée, ministère français de la Culture Ferme
  28. Strasbourg. La réutilisation de l'arche sainte de la synagogue de Mommenheim, en provenance de Weiterswiller
  29. Notice no IA67006849, base Mérimée, ministère français de la Culture Synagogue
  30. Notice no IA67006874, base Mérimée, ministère français de la Culture cimetière juif
  31. L'art populaire d'Alsace, Strasbourg, 2001