Gerald Wallace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gerald Wallace Portail du basket-ball
WallaceNets.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Gerald Jermaine Wallace
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
Sylacauga, Alabama
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom Crash
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Celtics de Boston
Numéro 45
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2000-2001 Crimson Tide de l'Alabama
Draft NBA
Année 2001
Position 25e
Franchise Kings de Sacramento
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Nets du New Jersey
Nets de Brooklyn
Celtics de Boston
Celtics de Boston
03,2
04,7
02,0
11,1
15,2
18,1
19,4
16,6
18,2
15,6
15,8
13,3
15,2
07,7
05,1
01,1

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Gerald Jermaine Wallace (né le 23 juillet 1982 à Sylacauga, Alabama) est un joueur professionnel américain de basket-ball. Il fait partie de l'équipe des Celtics de Boston en NBA.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Kings de Sacramento (2001-2004)[modifier | modifier le code]

Gerald Wallace a été drafté en 25e position de la draft de 2001 par les Kings de Sacramento. C'est un bon contreur et dunkeur.

Bobcats de Charlotte (2004-Fév.2011)[modifier | modifier le code]

Le 27 janvier 2009, en jouant contre les Lakers de Los Angeles, Gerald Wallace est gravement blessé par Andrew Bynum alors qu'il part au dunk : perforation des poumons et quelques côtes cassés[1]. Le premier décembre 2009, il est élu joueur de la semaine dans la conférence Est pour la troisième fois de sa carrière[2].

En 2010, l'équipe des Bobcats de Charlotte se qualifie pour la première fois en playoffs, ils s'opposent au Orlando Magic de Dwight Howard et sont éliminés dès le premier tour.

Trail Blazers de Portland (Fév.2011-Mar.2012)[modifier | modifier le code]

Le 24 février 2011, il est envoyé aux Trail Blazers de Portland, avec lesquels il perd une nouvelle fois au premier tour des playoffs face aux Mavericks de Dallas qui remportent le titre la même année.

Nets du New Jersey/Nets de Brooklyn (Mar.2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le 15 mars 2012, Crash est envoyé aux Nets du New Jersey en échange de Mehmet Okur, Shawne Williams et un premier tour de draft[3].

Le 1er juillet 2012, il est le premier joueur de la free-agency à resigner avec son club pour un montant de 40 millions de dollars sur 4 ans[4].

En avril 2013, il est en pleine crise de confiance[5].

Celtics de Boston (2013-présent)[modifier | modifier le code]

En Juillet 2013, lors de la traditionnelle free-agency de la NBA, il rejoint l'équipe des Celtics de Boston avec ses coéquipiers des Nets de Brooklyn Reggie Evans, Tornike Shengelia, Kris Humphries, Keith Bogans et des choix des premiers tours de draft 2014, 2016 et 2018 contre Kevin Garnett, Paul Pierce et Jason Terry[6]. Il est choqué par son transfert[7]. À peine arrivé, les Celtics envisagent de le transférer avant le début de saison[8].

Le 19 octobre 2013, après avoir appris le pessimisme des journalistes, Wallace veut déjouer les pronostics[9]. Le lendemain, il pousse un nouveau coup de gueule, cette fois-ci destiné à ses coéquipiers[10]. Le 21 octobre, bien que l'entraînement ait été meilleur selon lui, il ne compte pas relâcher la pression[11]. Le 1er novembre, alors que son équipe se fait rattraper leur avantage de 20 points par les Bucks de Milwaukee et finit par s'incliner, Wallace est très remonté contre son équipe[12].

Après quatre défaites en quatre matchs, les Celtics souhaitent le transférer[13]. Le 7 janvier 2014, il fait une nouvelle sortie médiatique contre ses coéquipiers[14]. Une semaine plus tard, il ne trouve pas d'améliorations dans le jeu de ses coéquipiers et le fait savoir[15]. En février 2014, après une IRM, il apprend qu'il doit se faire opérer et met un terme à sa saison[16]. En mars, il se fait opérer de la cheville et du genou gauche[17].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Records personnels sur une rencontre de NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Gerald Wallace, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[18] :

Gerald Wallace en février 2008.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 42 Knicks de New York 32 Mavericks de Dallas
Paniers marqués 17 Hawks d'Atlanta 10 Mavericks de Dallas 28 avril 2011
Paniers tentés 30 Magic d'Orlando 17 Mavericks de Dallas 28 avril 2011
Paniers à 3 points réussis 5 2 fois 3 Bulls de Chicago
Paniers à 3 points tentés 8 5 fois 8 Bulls de Chicago 4 mai 2013
Lancers francs réussis 17 Timberwolves du Minnesota 11 Mavericks de Dallas 28 avril 2011
Lancers francs tentés 22 Pacers de l'Indiana 13 @ Magic d'Orlando
Rebonds offensifs 8 2 fois 5 Mavericks de Dallas 28 avril 2011
Rebonds défensifs 17 @ Nets du New Jersey 16 Magic d'Orlando 18 avril 2010
Rebonds totaux 20 2 fois 17 @ Magic d'Orlando 18 avril 2010
Passes décisives 10 Sixers de Philadelphie 6 @ Mavericks de Dallas
Interceptions 8 Bucks de Milwaukee 3 2 fois
Contres 6 2 fois 4 @ Magic d'Orlando
Balles perdues 8 Bucks de Milwaukee 4 Mavericks de Dallas
Minutes jouées 55 @ Cavaliers de Cleveland 48 @ Bulls de Chicago

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.youtube.com/watch?v=QbcjL7AVxMA&feature=player_embedded
  2. Fabrice Auclert, « Gerald Wallace, élu joueur de la semaine », sur basketusa.com,‎ 1er décembre 2009
  3. Fabrice Auclert, « Portland envoie Gerald Wallace aux Nets », sur basketusa.com,‎
  4. « Info Basket USA : Brooklyn : Gerald Wallace rempile pour 4 ans et 40 millions », sur basketusa.com,‎
  5. Fabrice Auclert, « Gerald Wallace en pleine crise de confiance », sur basketusa.com,‎
  6. Fabrice Auclert, « Paul Pierce et Kevin Garnett partent à Brooklyn ! », sur basketusa.com,‎ (consulté le 28 février 2014)
  7. Jonathan Demay, « Choqué », Gerald Wallace raconte son transfert à Boston, sur basketusa.com,‎
  8. Fabrice Auclert, « Boston : Gerald Wallace et Kris Humphries transférés à la rentrée ? », sur basketusa.com,‎
  9. Fabrice Auclert, « Boston veut faire mentir les pronostics », sur basketusa.com,‎
  10. Fabrice Auclert, « Boston : le coup de gueule de Gerald Wallace », sur basketusa.com,‎
  11. Dimitri Kucharczyk, « Gerald Wallace : « Je veux que les gars se battent » », sur basketusa.com,‎
  12. Fabrice Auclert, « Boston : le nouveau coup de gueule de Gerald Wallace », sur basketusa.com,‎
  13. Fabrice Auclert, « Boston chercherait à transférer Gerald Wallace », sur basketusa.com,‎
  14. Elliot Bojman, « Gerald Wallace pousse un énième coup de gueule », sur basketusa.com,‎
  15. Dimitri Kucharczyk, « Gerald Wallace : « Tout ce que je vois, ce sont des excuses » », sur basketusa.com,‎
  16. Fabrice Auclert, « Boston : saison terminée pour Gerald Wallace », sur basketusa.com,‎
  17. Dimitri Kucharczyk, « Gerald Wallace opéré de la cheville et du genou », sur basketusa.com,‎
  18. (en) « Gerald Wallace : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 26 décembre 2014)