Samuel Dalembert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Samuel Dalembert Portail du basket-ball
Samuel Dalembert 2014-02-28.jpg
Samuel Dalembert en février 2014
Fiche d’identité
Nom complet Samuel Davis Dalembert
Nationalité Drapeau d'Haïti Haïti
Drapeau du Canada Canada
Naissance (34 ans)
Port-au-Prince, Haïti
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 113 kg (249 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Mavericks de Dallas
Numéro --
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1999-2001 Pirates de Seton Hall
Draft NBA
Année 2001
Position 26e
Franchise 76ers de Philadelphie
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Kings de Sacramento
Rockets de Houston
Bucks de Milwaukee
Mavericks de Dallas
Knicks de New York
01,5
DNP
08,0
08,2
07,3
10,7
10,5
06,4
08,1
08,1
07,5
06,7
06,6
04,0

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Samuel Davis Dalembert (né le 10 mai 1981 à Port-au-Prince, Haïti) est un joueur haïtiano-canadien de basket-ball ayant évolué depuis son arrivée dans la NBA avec les 76ers de Philadelphie et jouant actuellement pour les Mavericks de Dallas. Dalembert évolue au sein de la prestigieuse ligue de basket-ball nord-américaine depuis la saison 2001-2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Samuel Dalembert grandit et découvre le basket enfant à Port-au-Prince. Il délaisse alors le football, le sport le plus pratiqué en Haïti mais se heurte à la difficulté de trouver des terrains de basket en Haïti. Dès 13 ans, il se destine à une carrière aux États-Unis. Montréal est la première ville à l'accueillir en Amérique du Nord, il joue alors pour l'équipe de son Cégep. Il rallie ensuite les États-Unis et joue pour la St. Patrick's High School à Elizabeth dans le New Jersey. Il rejoint ensuite l'université américaine de Seton Hall pour évoluer avec l'équipe des Pirates de Seton Hall en NCAA.

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Sixers de Philadelphie (2001-2010)[modifier | modifier le code]

Samuel Dalembert arrive dans la NBA en 2001, après avoir été drafté en 26e position par les 76ers de Philadelphie, et ce malgré un volume de jeu plutôt restreint du fait de sa récente passion pour le basket-ball (il a commencé à 15 ans). En tant que rookie, Dalembert ne parvient pas à s'imposer (5,2 minutes par match), en grande partie bloqué par la présence de Dikembe Mutombo, l'un des meilleurs pivots défensifs à l'époque.

Sa deuxième saison, Dalembert la passe sur le banc. En raison d'une blessure au genou quelques jours avant le début de la saison, il ne peut disputer le moindre match lors de cette saison, y compris lors des séries éliminatoires.

Sa troisième année est celle du déclic. En effet, Dalembert explose et se fait un nom, et une réputation de contreur. Il termine la saison à 8 points 7,6 rebonds et 2,3 contres de moyenne en 26,8 minutes par match.

Pour sa quatrième année dans la ligue, Samuel Dalembert est décevant. Il ne parvient pas à rééditer sa bonne saison de l'année précédente, et est peu apprécié du coach de l'époque, Jim O'Brien. Néanmoins, avec l'arrivée en fin de saison de Chris Webber, Dalembert parvient à retrouver son niveau de jeu et se prépare pour les playoffs. Philadelphie est dominé par les Pistons de Détroit qui remportent la série par 4 victoires à 1. Cependant, Dalembert fait preuve tout au long de cette série de sa capacité à progresser et à élever son niveau de jeu. En 5 matches, il tourne à 11,6 points (à 55,3 %), 12,8 rebonds et 1,4 contres.

La saison 2005-2006 est à nouveau un semi-échec, d'autant plus qu'après la signature de son nouveau contrat ($58M sur 6 ans), Dalembert est très attendu. Mais malgré l'excellent cinq majeur des Sixers (Iverson-Iguodala-Korver-Webber-Dalembert), Philadelphie peine, tout comme Samuel qui ne parvient pas à faire mieux que la saison passée.

Les rumeurs de transfert ne sont pas rares, pour Allen Iverson, Chris Webber et même Dalembert. L'équipe joue mal, elle perd et va droit dans le mur. Iverson est transféré, puis Webber, Andre Miller et Joe Smith arrivent et c'est une nouvelle saison qui commence. Dès lors, Samuel Dalembert a davantage de responsabilités, du fait de l'absence définitive des deux stars, mais aussi de sa progression. Auparavant un joueur limité offensivement, Dalembert se dote d'un panel offensif plus important, et possède même désormais un shoot fiable à 3-4 mètres. Son jeu change, ses stats s'en ressentent, 10,7 points, 8,9 rebonds, 1,9 contre en 30,9 minutes pour la saison 2006-07, Dalembert fait tout simplement la meilleure saison de sa carrière.

Kings de Sacramento (2010-Déc.2011)[modifier | modifier le code]

Pendant l'été 2010, Dalembert est transféré aux Kings de Sacramento en échange de Spencer Hawes et de Andres Nocioni[1], ce qu'il souhaitait depuis le début de la saison.

Rockets de Houston (Déc.2011-2012)[modifier | modifier le code]

Le 26 décembre 2011, il signe en tant qu'agent libre avec les Rockets de Houston.

Bucks de Milwaukee (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le 27 juin 2012, il est transféré aux Bucks de Milwaukee, avec le 14e choix de la draft NBA 2012 contre Jon Brockman, Jon Leuer, Shaun Livingston et le 12e choix de draft 2012.

Mavericks de Dallas (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Le 19 juillet 2013, il signe avec les Mavericks de Dallas pour deux saisons[2].

Knicks de New York (2014-Jan.2015)[modifier | modifier le code]

Le 25 juin 2014, Dalembert, avec Shane Larkin, Wayne Ellington, José Manuel Calderón et deux seconds tours de draft NBA 2014, est transféré aux Knicks de New York en échange de Tyson Chandler et Raymond Felton. Le 5 janvier 2015, il est coupé par les Knicks[3].

Mavericks de Dallas (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 25 juillet 2015, il revient chez les Mavericks de Dallas, avec qui il signe un contrat d'un an[4].

Records personnels et distinctions[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Samuel Dalembert, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[5]

Samuel Dalembert en décembre 2009.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 35 @ Nuggets de Denver 22 Pistons de Détroit
Paniers marqués 17 @ Nuggets de Denver 5 février 2013 8 Pistons de Détroit 25 avril 2008
Paniers tentés 22 @ Lakers de Los Angeles 14 2 fois
Lancers francs réussis 9 Nets du New Jersey 6 2 fois
Lancers francs tentés 14 Nets du New Jersey 3 novembre 2007 6 4 fois
Paniers à 3 points réussis 1 @ Heat de Miami
Paniers à 3 points tentés 1 12 fois
Rebonds offensifs 11 @ Warriors de Golden State 6 2 fois
Rebonds défensifs 18 @ Suns de Phoenix 13 @ Pistons de Détroit
Rebonds totaux 23 @ Warriors de Golden State 20 mars 2009 18 @ Pistons de Détroit 23 avril 2005
Passes décisives 5 @ Celtics de Boston 2 Magic d'Orlando
Interceptions 4 5 fois 1 8 fois
Contres 9 2 fois 3 2 fois
Balles perdues 8 2 fois 4 Pistons de Détroit
Minutes jouées 54 @ Mavericks de Dallas 42 2 fois

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kings acquired Samuel Dalembert from Philadelphia 76ers », sur www.nba.com,‎ (consulté le 9 septembre 2010)
  2. Mickael Laviolle, « Samuel Dalembert rejoint Dallas pour deux saisons », sur basketusa.com,‎
  3. « Samuel Dalembert coupé par les Knicks », sur basketusa.com,‎
  4. « Samuel Dalembert rejoint les Dallas Mavericks », sur basketusa.com,‎
  5. (en) « Samuel Dalembert : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 29 avril 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :