Transavia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Transavia.com)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la compagnie aérienne néerlandaise. Pour sa filiale française, voir Transavia France.
Transavia Airlines C.V.
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
HV TRA TRANSAVIA
Repères historiques
Date de création 1965
Généralités
Basée à Drapeau des Pays-Bas Aéroport d'Amsterdam-Schiphol
Autres bases Aéroport de Munich-Franz-Josef Strauss (fermeture à l'automne 2017[1])
Aéroport d'Eindhoven
Aéroport de Rotterdam La Haye
Programme de fidélité Flying Blue
Taille de la flotte 62
Nombre de destinations 88
Siège social Drapeau des Pays-Bas Haarlemmermeer
Société mère KLM
Dirigeants Mattijs ten Brink (PDG)
Site web transavia.com

Transavia, légalement appelé Transavia Airlines C.V. et anciennement sous le nom de transavia.com, est une compagnie aérienne à bas prix néerlandaise, filiale de KLM et fait donc partie du groupe Air France-KLM. Sa base principale est basée à l'Aéroport d'Amsterdam-Schiphol, Transavia possède également d'autres bases à Rotterdam, l'Aéroport de Munich et l'Aéroport d'Eindhoven. Transavia possède en outre Transavia France en tant que filiale française.

Histoire[modifier | modifier le code]

Genèse[modifier | modifier le code]

Airbus A300 de Transavia en 1976

La compagnie aérienne est fondée fin 1965 sous le nom de Transavia Limburg S.A., elle était basée à l'Aéroport de Maastricht-Aix-la-Chapelle. Le , le ministère des Transports accorde la permission d'effectuer des vols charter en provenance des aéroports Beek et Zestienhoven. Au printemps 1966, toutes les actions ont été repris par la société américaine Boreas Corporation of Florida, qui nomme John Block en juin 1966 en tant que directeur général. Block a également été membre de Martinair Holland et plus tard a fondé Air Holland.

Le , est accordée une licence de charte pour Transavia pour décoller de Schiphol. Le premier vol commercial a lieu le 16 novembre de cette année sous le nouveau nom de Transavia Holland, avec présents le Nederlands Dans Theater et l'Orchestre de Ballet néerlandais. Fin 1966, Transavia Holland a accès à trois appareils DC-6 avec des couleurs conçus par Thijs Postma.

Développement[modifier | modifier le code]

Boeing 757-200 de Transavia en 2001

En 1986, la compagnie est de nouveau rebaptisée Transavia Airlines et devient la première compagnie aérienne à bénéficier de la dérégulation du trafic aérien signée entre les gouvernements du Royaume-Uni et des Pays-Bas. Transavia commence ses premières dessertes régulières entre l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol et celui de Londres Gatwick le .

Au cours de l'année 1991, l'actionnaire majoritaire de la compagnie, P&O Nedlloyd, vend 80 % de ses parts à la compagnie nationale néerlandaise KLM. En 1998, Transavia est la première compagnie étrangère à opérer des vols domestiques en Grèce à la suite d'un changement des règles de l'aviation civile grecque. En , KLM rachète les 20 % du capital restant devenant ainsi propriétaire unique de Transavia. La fusion postérieure des compagnies Air France et KLM fait de Transavia une filiale indépendante de la nouvelle entité.

Au début des années 2000, Transavia est principalement une compagnie charter avec une filiale, Basiq Air, opérant sur le créneau des compagnies à bas coûts. Cependant, afin de renforcer son image, Basiq Air et la branche charter Transavia fusionnent sous le nom de transavia.com, le .

Transavia choisit Eindhoven en tant que troisième hub, après Amsterdam et Rotterdam. En , Transavia ouvre une agence à l'aéroport d'Orly. Les premiers vols commencent le avec le lancement de la ligne Paris-Porto, l'année suivante, d'autres destinations sont au programme de la compagnie : Palerme et Catane (Sicile) et Monastir (Tunisie)[2].

Le , le nouveau site de Transavia.com bat son record d'achats en ligne (30 000 en une journée) devenant le principal site de vente des Pays-Bas.

En 2008, Transavia crée une filiale au Danemark, appelée Transavia Denmark ou transavia.com Denmark, opérant à partir des aéroports de Billund et Copenhague. Déçue par des résultats commerciaux insatisfaisants, la maison mère décide en d'abandonner sa jeune filiale danoise[3]. La compagnie a cessé ses opérations le [3].

Fin 2013, la compagnie annonce l'ouverture d'une quatrième base en France, à l'Aéroport de Strasbourg. En , un appareil est basé à Strasbourg et dessert deux fois par semaine Marrakech[4].

Le , le groupe Air-France KLM présente le projet de création de Transavia Europe, destiné à concurrencer les offres low-cost des grandes compagnies européennes[5].

En 2014, outre une commande de Boeing 737 supplémentaires, la compagnie loue quatre Airbus A320 à sa maison-mère Air France, et ceci durant la période estivale pour deux d'entre eux et jusqu'à mars 2015 pour les autres. Ces quatre Airbus A320 étant dès le aux couleurs de Transavia[6],[7]. Les 2 autres sont rendus à Air France début avril 2015.

Début 2015, Transavia dévoile un nouveau design qui a laissé tomber le « .com » de son apparence publique, tout en changeant ses couleurs primaires de blanc, vert et bleu à blanc et vert[8]. La compagnie aérienne sera désormais positionnée comme la marque low cost d'Air France-KLM pour les Pays-Bas et la France[9].

Le , la compagnie commande 17 Boeing 737-800 plus trois en options[10].

Transavia et la compagnie américaine Delta Airlines annoncent le la signature d'un accord de code-share. Les passagers des vols transatlantiques de Delta Airlines arrivant à Amsterdam peuvent ainsi continuer vers 10 destinations méditerranéennes desservies par Transavia[11].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Siège social[modifier | modifier le code]

Le siège de Transavia près de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol.

Le siège social de Transavia se situe dans le bâtiment TransPort, Schiphol Est[12], dans l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol, à Haarlemmermeer. Transavia a déménagé dans le nouveau bâtiment le 3 mai 2010 avec environ 400 employés[13]. Auparavant, le siège social se trouvait dans le bâtiment Triport III à l'aéroport de Schiphol[14],[15],[16].

Propriétaire et structure[modifier | modifier le code]

Transavia Airlines C.V. est détenue à 100 % par KLM, qui est à son tour détenue par Air France-KLM. Cependant Transavia fonctionne comme une compagnie indépendante. Elle détient une participation de 40 % dans la compagnie aérienne française Transavia France (les 60 % restants appartiennent à Air France), qui opère sur le marché français. Transavia France opère également sous le nom de transavia, avec un modèle commercial, un site web et une image identiques[17].

Résultats financiers[modifier | modifier le code]

Les comptes financiers des deux parties de la marque Transavia (Transavia Pays-Bas et Transavia France) sont intégralement intégrés dans les comptes annuels publiés par leur société mère, Air France-KLM. Les tendances récentes enregistrées pour la marque Transavia sont :

2011 2012 2013 2014 2015
Chiffre d'affaires ("Revenus des passagers") (M €) 889 984 1 056 1 100
Résultat d'exploitation (M €) 0 −23 −36 −35
Nombre d'employés (à la fin de l'année) 2 050 n/a 2 400
Nombre de passagers (M) 8,9 9,9 10,8
Facteur de charge des passagers (%) 88,6 90,1 89,8 89,9
Nombre d'avions (Transavia) 30 31 30 31 32
Nombre d'avions (Transavia France) 8 8 11 14 21
Nombre d'avions (total) (à la fin de l'année) 38 39 41 45 53
Notes et références [18] [19] [9],[19] [9] [20]

Services[modifier | modifier le code]

Transavia offre le service Assortment on Board, acheter à bord, qui propose de la nourriture et des boissons à acheter[21]. À compter du 5 avril 2011, Transavia a introduit des frais pour les bagages de soute et modifié les règles pour les bagages à main, le poids maximal autorisé pour les bagages à main ayant augmenté de 5 kg à 10 kg[22].

Destinations[modifier | modifier le code]

Le groupe Transavia dessert plus de 100 destinations, essentiellement en Europe ainsi que dans d'autres pays situés autour de la Méditerranée, avec une cible touristique[23]. Transavia réalise également des vols charter.

Article détaillé : Destinations de Transavia.

Flotte[modifier | modifier le code]

Flotte actuelle[modifier | modifier le code]

Boeing 737-800de Transavia portant la nouvelle identité
Boeing 737–700 de Transavia portant l'ancien logo

La flotte de Transavia (incluant Transavia France) se compose des avions suivants (en mars 2017)[24]. Tous les avions sont équipés de winglets améliorant la performance[25].

Flotte de Transavia
Avions En service Commandes Passagers Notes
Boeing 737-700 8 149
Boeing 737-800 54 9 183
189
Total 62 9

Flotte historique[modifier | modifier le code]

Au fil des années, Transavia a exploité les types d'avions suivants dans sa flotte principale[26] :

Flotte historique de Transavia
Avions Introduits Retirés
Sud Aviation Caravelle[27] 1969 1976
Boeing 737–200 1974 1995
Boeing 737–300 1986 2002
Boeing 757–200 1992 2004
Boeing 737–700 2001
Boeing 737–800 1998

D'autres types d'avions faisaient partie de la flotte en petit nombre et seulement pour des périodes de courte durée : Airbus A300 (1976–77), Airbus A310 (1998–99), Boeing 737–400 (1997), Boeing 757–300 (2003) et BAe 146–200 (1997)[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.air-journal.fr/2017-02-14-transavia-fermera-la-base-de-munich-en-octobre-5177150.html
  2. « Transavia (TO) », sur www.bourse-des-vols.com (consulté le 29 novembre 2015)
  3. a et b (en) « transavia.com intends to close operation in Denmark », sur transavia.com,‎ (consulté le 28 janvier 2013)
  4. Alain Lebas, « Transavia.com s’installe à Strasbourg pour lancer un vol vers Marrakech »,‎
  5. Air France-KLM veut « capturer la croissance » avec Transavia
  6. « Des Airbus A320 d’Air France volent aux couleurs de transavia.com : Air France - Corporate », sur Air France - Corporate,‎ (consulté le 29 novembre 2015)
  7. « Photo: F-HBNL (CN: 5129) Transavia France Airbus A320-214 by Luis Carlos Costa », sur jetphotos.net,‎ (consulté le 29 novembre 2015)
  8. (en) Dorien Vrieling, « [Designpanel] Rebranding Transavia », MarketingTribune,‎
  9. a, b et c (en) « Annual Financial Report 2014 », Air France-KLM (consulté le 4 avril 2015)
  10. Yann Cochennec, « Transavia achète 17 Boeing 737-800 »,‎
  11. (en) « Transavia partnership opens new destinations to Delta customers », sur news.delta.com,‎ (consulté le 10 mai 2016)
  12. "New visiting address Martinair Headquarters." Martinair. Retrieved on 16 February 2011. "Martinair’s head office will relocate to the new TransPort building at Schiphol East on Friday, June 4, 2010." and "Visiting address Martinair Holland N.V. Piet Guilonardweg 17 1117 EE Schiphol"
  13. "Proud of our new energy-saving head office." Public Report 2009/2010. Transavia.com. 8 (8/13). Retrieved on 16 February 2011.
  14. "STCC TRANSAVIA." TUIfly. Retrieved on 16 February 2011. "transavia.com Westelijke Randweg 3, building Triport III 1118 CR Schiphol Airport"
  15. "General Conditions of Passage." Transavia.com. 28/28 Retrieved on 16 February 2011. "Address for visitors: transavia.com Westelijke Randweg 3, building Triport III 1118 CR Schiphol Airport"
  16. "Annual Report 2004/2005." Transavia.com. 28/28. Retrieved on 16 February 2011. "transavia.com Westelijke Randweg 3 P.O. Box 7777 1118 ZM Schiphol Centrum The Netherlands"
  17. (en) « Organization », Transavia (consulté le 4 décembre 2016)
  18. (en) « Financial Year 2011 - press release », Air France-KLM (consulté le 5 avril 2015)
  19. a et b (en) « Registration Document 2013 including the annual financial report », Air France-KLM (consulté le 5 avril 2015)
  20. (en) « Registration Document 2015 including the annual financial report », Air France-KLM (consulté le 1er mai 2016)
  21. "Selection on board." transavia.com. Retrieved on 16 February 2011.
  22. (en) « Why is transavia.com changing its luggage policy? », Transavia.com (consulté le 9 mars 2011)
  23. (nl) http://www.transavia.com/hv/nl-NL/reisgids
  24. (en) « Global Airline Guide 2016 (Part One) », Airliner World,‎ , p. 22
  25. (en) « Boeing », mediaroom.com,‎
  26. a et b (en) « Transavia Airlines Fleet - Airfleets aviation », airfleets.net
  27. http://www.rzjets.net/aircraft/?parentid=1302&typeid=1&frstatus=3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]