Société internationale de télécommunication aéronautique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sita.
image illustrant l’aéronautique image illustrant une entreprise
Cet article est une ébauche concernant l’aéronautique et une entreprise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Société internationale de télécommunication aéronautique
logo de Société internationale de télécommunication aéronautique
Création Février 1949
Forme juridique Coopérative
Siège social Drapeau de Suisse Genève[1] (Suisse)
Direction Francesco Violante (CEO)
Activité Télécommuniction pour le transport aérien et technologies de l'information
Effectif 4 500
Site web http://www.sita.aero

La Société internationale de télécommunication aéronautique (SITA) est une organisation internationale qui fournit des services de communications et des services informatiques à l'industrie aéronautique.

SITA est une coopérative de droit néerlandais sans profit.

SITA emploie environ 4 500 personnes dans le monde, de 140 nationalités différentes et parlant 70 langues.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 1949 par 11 compagnies aériennes, le premier but de SITA était de mettre en commun les équipements de communication existants des compagnies aériennes de sorte que tous les utilisateurs puissent tirer profit d’une infrastructure partagée.

Une des premières tâches de SITA fut de fournir des communications directes entre les aéroports européens principaux, faisant de SITA un pionnier dans les télécommunications internationales. Les services de communication étaient initialement seulement accessibles aux membres de IATA, mais maintenant SITA sert plus de 640 membres dont 500 compagnies aériennes, la plupart des centres de réservations de voyages, les aéroports, compagnies aériennes, fret et des organisations gouvernementales partout dans le monde.

Jusqu'en 2000, SITA possédait le plus vaste réseau de télécommunications international qui couvrait 220 pays et territoires. Ce réseau a été revendu à France Télécom en novembre 2000 lors du rachat de la holding Equant, détenue à 35 % par SITA, par l'opérateur français qui a fusionné ce réseau avec celui de sa propre filiale internationale Global One.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « SITA », LinkedIn (consulté le 1er mai 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]