Marco Wölfli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marco Wölfli
Image illustrative de l’article Marco Wölfli
Marco Wölfli en 2017
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse BSC Young Boys
Numéro 1
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (39 ans)
Soleure (Suisse)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. 1999-
Poste Gardien de but
Parcours junior
Années Club
1991-1997 Drapeau : Suisse Fulgor Grenchen
1997-1998 Drapeau : Suisse FC Soleure
1998-1999 Drapeau : Suisse BSC Young Boys
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1999- Drapeau : Suisse BSC Young Boys 458 0(0)
2002-2003 Drapeau : Suisse FC Thoune 014 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2001-2004 Drapeau : Suisse Suisse espoirs 025 0(0)
2008-2012 Drapeau : Suisse Suisse 011 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 18 août 2020

Marco Wölfli, né le à Soleure, est un footballeur international suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Wölfli avec la Suisse

Né le à Soleure, Marco Wölfli commence le football au FC Fulgor Grenchen, tantôt comme joueur de champ, tantôt comme gardien de but, avant d’intégrer l’équipe des moins de 15 ans du FC Soleure[1],[2]. Après un an, il est repéré par le BSC Young Boys et rejoint l’équipe des moins de 17 ans où il est entraîné par l’ancien gardien Walter Eich[1].

Il fait ses débuts avec la première équipe en , mais ne parvient pas à s’imposer dans les cages bernoises et est prêté, en 2002, au FC Thoune afin de gagner du temps de jeu[1]. Il y reste un an et demi, disputant quatorze matchs durant les saisons 2001-2002 et 2002-2003, avant de revenir aux Young Boys où il déloge Paolo Collaviti. Il devient par la suite titulaire indiscutable des jaunes et noirs. En 2006, il joue et perd sa première finale de Coupe de Suisse face au FC Sion[3].

Le , il fête sa première sélection en équipe de Suisse lors d’un match amical contre la Finlande[4]. Devenu doublure de Diego Benaglio, il est retenu pour disputer la Coupe du monde 2010, après avoir perdu une deuxième finale de Coupe de Suisse[3].

En fin d'année 2013, il se blesse au tendon d’Achille lors d'une rencontre face au FC Thoune[5]. Cette blessure l’oblige à renoncer à la Coupe du monde au Brésil[6] et met un terme à sa carrière internationale, après 11 capes.

Yvon Mvogo le remplace pendant sa blessure, puis devient titulaire de l'équipe. Malgré cela, Wöfli signe un contrat de 4 ans le [7]. Après le départ du gardien fribourgeois au RB Leipzig durant l’été 2017, Wölfli reste second gardien à l’arrivée du jeune David von Ballmoos[3]. Lors de la blessure de ce dernier en , Wölfli redevient titulaire malgré le prêt du gardien français Alexandre Letellier et contribue au premier titre en 32 ans de son club[3], avant d’être battu en finale face au FC Zurich. Lors de la saison suivante, malgré son un retour à un statut de remplaçant, il dispute son premier match en phase de groupe de la Ligue des champions face au FC Valence, alors que von Ballmoos est sur la touche[8]. En fin de saison, il fête son deuxième titre de champion de Suisse.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Marco Wölfli au 18 août 2020[9],[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Suisse Suisse Total
Division M B M B C M B M B M B
1999-2000 Drapeau de la Suisse Young Boys Ligue nationale B 1 0 - - - - - - - 1 0
2000-2001 Drapeau de la Suisse Young Boys Ligue nationale B 1 0 - - - - - - - 1 0
2001-2002 Drapeau de la Suisse FC Thoune (prêt) Ligue nationale B 4 0 - - - - - - - 4 0
2002-2003 Drapeau de la Suisse FC Thoune (prêt) Ligue nationale A 10 0 - - - - - - - 10 0
2003-2004 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 34 0 1 0 - - - - - 35 0
2004-2005 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 15 0 3 0 C1 2 0 - - 20 0
2005-2006 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 35 0 6 0 CI 4 0 - - 45 0
2006-2007 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 31 0 3 0 C3 2 0 - - 36 0
2007-2008 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 32 0 4 0 C3 3 0 - - 39 0
2008-2009 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 35 0 3 0 C3 4 0 2 0 44 0
2009-2010 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 36 0 2 0 C3 2 0 - - 40 0
2010-2011 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 35 0 2 0 C1
C3
3
7
0
0
3 0 50 0
2011-2012 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 33 0 1 0 C3 3 0 5 0 42 0
2012-2013 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 36 0 2 0 C3 12 0 1 0 51 0
2013-2014 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 17 0 2 0 - - - - - 19 0
2014-2015 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 1 0 2 0 C3 1 0 - - 4 0
2015-2016 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 2 0 1 0 - - - - - 3 0
2016-2017 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 1 0 2 0 - - - - - 3 0
2017-2018 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 19 0 2 0 C1
C3
1
1
0
0
- - 23 0
2018-2019 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 4 0 3 0 C1 2 0 - - 9 0
2019-2020 Drapeau de la Suisse Young Boys Super League 3 0 1 0 - - - - - 4 0
Total sur la carrière 385 0 40 0 - 47 0 11 0 483 0

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec le BSC Young Boys :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (de) « Über mich », sur marcowoelfli.ch (consulté le ).
  2. « Fiche de Marco Wölfli », sur transfermarkt.fr.
  3. a b c et d François Ruffieux, « Le conte de fées de Marco Wölfli », sur lematin.ch, (consulté le ).
  4. (en) « Fiche de Marco Wölfli », sur eu-football.info
  5. SI, « Marco Wölfli opéré avec succès », L’Impartial,‎ , p. 25.
  6. SI/Le Matin, « Wölfli renonce au Mondial », sur lematin.ch, (consulté le ).
  7. SI, « Marco Wölfli prolonge de quatre ans à Young Boys », L’Express-L’Impartial,‎ , p. 23.
  8. Etienne Chapuis, « Marco Wölfli pour David von Ballmoos », Arcinfo,‎ , p. 17.
  9. « Marco Wölfli - Données de performance par compétition », sur transfermarkt.fr (consulté le ).
  10. « Marco Wölfli », sur sfl.ch (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]