Marco Wölfli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wölfli.
Marco Wölfli
image illustrative de l’article Marco Wölfli
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse BSC Young Boys
Numéro 1
Biographie
Nom Marco Wölfli
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (35 ans)
Lieu Granges
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Gardien de but
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1999- Drapeau : Suisse BSC Young Boys 378 0(0)
2002-2003 Drapeau : Suisse FC Thoune 014 0(0)
Sélections en équipe nationale2
Années Équipe 0M.0(B.)
2001-2004 Drapeau : Suisse Suisse espoirs 025 0(0)
2008-2012 Drapeau : Suisse Suisse 011 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 septembre 2015

Marco Wölfli est un footballeur international suisse né le à Granges.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Marco se fait repérer par le BSC Young Boys en 1999 mais, ne jouant que deux matchs, il est prêté au FC Thoune et dispute quatorze matchs au cours de la saison 2002-2003. La saison suivante il revient à Berne où il devient un titulaire indiscutable.

Pendant la fin de l'année 2013, il se blesse lors d'une rencontre face au FC Thoune. Yvon Mvogo le remplacera pendant sa blessure, puis deviendra titulaire de l'équipe.

Malgré cela, Wöfli signe un contrat de 4 ans le 1 décembre 2014.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Wölfli avec la Suisse

Wölfli est de 2008 à 2013, le gardien n°2 de la « Nati » derrière Diego Benaglio.

Sa première sélection nationale a lieu contre la Finlande le 19 novembre 2008 en match amical, où il préserve ses cages inviolées. Lors de son unique match en qualification de la Coupe du monde 2010 contre Israël, il montre à nouveau son invincibilité[1].

Il est retenu pour disputer la Coupe du monde 2010, comme doublure de Diego Benaglio mais rate celle de 2014 à la suite d'une blessure. Marco Wöfli se voit ensuite barré par Yann Sommer, Roman Bürki ou encore Marwin Hitz.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec le BSC Young Boys :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]