Fabio Celestini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fabio Celestini
Fabio Celestini.jpg
Celestini en 2010 avec le FC Lausanne-Sport
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (40 ans)
Lieu Lausanne (Suisse)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1995-2000 Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport 127 (23)
2000-2002 Drapeau : France ES Troyes AC 050 0(2)
2002-2004 Drapeau : France Olympique de Marseille 077 0(1)
2004-2005 Drapeau : Espagne Levante UD 025 0(1)
2005-2010 Drapeau : Espagne Getafe CF 141 0(2)
2010-2011 Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport 013 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1998-2008 Drapeau : Suisse Suisse 035 0(2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2014 Drapeau : Italie AS Terracina 5v5n3d
2015- Drapeau : Suisse FC Lausanne-Sport
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Fabio Celestini, né le 31 octobre 1975 à Lausanne, est un footballeur international suisse d'origine italienne reconverti entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Né de parents immigrés italiens, Fabio Celestini effectue son apprentissage au Lausanne-Sport, dans sa ville natale. Partagé entre deux nationalités, il opte à seize ans pour son pays d'adoption[1].

Conscient de la nécessite de l'exil pour progresser, le milieu offensif rejoint ES Troyes AC, seul club d'un grand championnat européen à lui avoir fait une proposition concrète. Au contact d'Alain Perrin, Celestini est repositionné milieu récupérateur. Grâce à sa bonne technique, il bonifie un grand nombre de ballon et le stade de l'Aube découvre la précision du suisse. Après deux saisons pleines (50 matchs dont deux buts en D1), il suit Perrin à l'Olympique de Marseille. En Provence, il prend une nouvelle dimension et accepte les responsabilités. Sous l'impulsion de son capitaine, l'OM se qualifie pour le tour préliminaire de la Ligue des champions[1]. Perrin est débarqué en janvier 2004 et José Anigo ne lui fait pas autant confiance. Il quitte alors la Canebière pour l'Espagne et le deuxième club de Valence, Levante.

Après une saison, il rejoint Madrid et le Getafe CF où il joue de l'été 2005 jusqu'à l'été 2010.

Dès 2010, il rejoint son premier club, le FC Lausanne-Sport. Il joue à son arrivée en tour préliminaire de l'Europa League, un retour sur scène européenne de Lausanne, 10 ans après sa dernière apparition en Coupe d'Europe. Il annonce sa retraite en décembre 2010 à la suite d'une mésentente avec les dirigeants du LS.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Dans la course à l'Euro 2004, Celestini dispute comme milieu droit les huit matchs de sa sélection. En octobre 2002, c'est même lui qui inscrit le but de la victoire historique en Irlande (2-1)[1]. Il participe à l'Euro 2004 avec la Suisse.

À la fin de cette compétition, il se retire du football international mais revient dans le cadre élargi en 2007 pour prendre une place à l'Euro 2008 qui se déroule en Suisse. Le , Celestini ne fait plus partie de la liste des joueurs sélectionnés pour l'Euro.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Depuis juin 2013, il officie en tant qu'adjoint de Bernd Schuster, entraîneur de Málaga CF, club de première division espagnole.

Après le licenciement de ce dernier en juillet 2014, il quitte le club espagnol pour rejoindre celui de AS Terracina Calcio évoluant en Serie D italienne. Malheureusement, après des début très dubitatifs (11 points en 9 matchs, 2 victoires / 5 matchs nuls / 2 défaites), il est exonéré de ses fonctions le 5 novembre.

Le 24 mars 2015, Fabio Celestini devient entraîneur du FC Lausanne-Sport, club de D2, où il remplace Marco Simone. Le 5 mai 2016, Lausanne remonte en première division.

Statistiques[modifier | modifier le code]

[2]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Fondation 442[modifier | modifier le code]

Prononcé four-four-two, cette fondation a pour objectif principal de faire du football un moteur de l’intégration sociale des jeunes et un trait d’union entre eux. Fabio Celestini en est le créateur. La première manifestation a été un match au Stade de Genève avec la participation des joueurs tels que Éric Cantona, Basile Boli et Stéphane Chapuisat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Laurent Maltret & Alain Gadoffre, « Les trois Suisses », Onze Mondial, no 181,‎ , p. 25 (ISSN 0995-6921)
  2. Fiche de Fabio Celestini sur footballdatabase.eu