The Crow : La Cité des anges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis The Crow, la cité des anges)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Crow.
The Crow : La Cité des anges
Titre québécois Le corbeau: Cité des anges
Titre original The Crow: City of Angels
Réalisation Tim Pope
Scénario David S. Goyer
Acteurs principaux
Sociétés de production Miramax Films
Dimension Films
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Fantastique
Durée 84 minutes
Sortie 1996

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Crow : La Cité des anges est un film américain réalisé par Tim Pope, sorti en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Los Angeles est devenue une annexe de l'enfer, le royaume de Judah Earl. Le bras droit de celui-ci, Curve, assassine un homme dénommé Ashe, et son petit garçon. Comme le fit jadis Eric Draven, Ashe reviendra d'entre les morts aux yeux de la jeune Sarah, accompagné du funeste Corbeau, afin d'assouvir son implacable vengeance…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Après le succès du premier volet, The Crow (1994), Miramax commande une suite, et la production du film commence en 1995. En 1991, le réalisateur de clip Tim Pope avait réalisé un court-métrage, Phone, mettant en vedette Bill Pullman, Linda Blair et Amanda Plummer. Après avoir vu ce court-métrage, les frères Harvey et Bob Weinstein donnent les rênes de cette suite à Pope, en embarquant également David S. Goyer pour écrire le scénario. Cherchant à se démarquer du premier film et de son acteur principal Brandon Lee, Goyer a l'idée de réintroduire le personnage de Sarah en tant que corbeau femelle ; une autre de ses idées étant de situer l'action dans l'Angleterre du XIXe siècle. Il est finalement décidé une histoire basée à Los Angeles, sur un père (Ashe) et son fils assassiné (Danny). Dans ce nouveau script, Ashe est ramené à la vie pour venger la mort de son petit garçon.

Le script original comprenait Sarah, mais également Grange et Top Dollar, qui auraient ressuscité pour combattre Ashe. Goyer, ne supportant pas cette idée, décide d'écrire un nouveau script afin d'enlever ces anciens personnages du scénario. Alex McDowell, qui avait déjà travaillé sur le premier film et avec Tim Pope sur des clips, est embauché comme directeur artistique. Ensemble, ils souhaitent donner au film un aspect particulier. Pour construire les décors et l'ambiance, McDowell s'inspire de l'architecture du Los Angeles des années 1920 et 1940. À noter qu'il était également chargé de déterminer quelles scènes seraient tournées en studio, sur place ou en miniatures. Jeff Most (en) et Edward R. Pressman, déjà présents sur le premier film, sont de nouveau de la partie. Goyer et Pope souhaitent vraiment faire un film différent et se démarquer du premier, en le rendant plus tragique et en y insufflant une plus grande profondeur aux personnages. Goyer, tout en travaillant sur ce film, écrit également le scénario de Dark City, réalisé par Alex Proyas, réalisateur du premier The Crow.

Iggy Pop, à qui on avait proposé le rôle de Funboy dans le premier film, joue ici le rôle de Curve. Thomas Jane joue le rôle de Nemo, l'un des méchants. Tori Amos refusa de jouer Sarah, et Jon Bon Jovi a auditionné pour obtenir le rôle de Ashe, finalement attribué à Vincent Pérez, en grande partie grâce à sa prestation dans La Reine Margot. Pour le rôle d'Ashe, Perez avoue s'être inspiré de Jim Morrison et Hamlet.

Montage[modifier | modifier le code]

Alors que l'idée originale était de s'éloigner le plus possible du premier film, principalement par respect pour Brandon Lee, la durée du film (160 minutes) pose problème. Dans un revirement de situation, Miramax, après avoir vu le film, ordonne un nouveau montage avec comme but de ressembler le plus possible au premier film. Tim Pope refuse cette injonction, et accompagné de David S. Goyer, abandonne ses droits sur le film, en raison de ce désaccord. La scène du combat entre Ashe et Kali doit alors être retournée. Le film sera finalement remonté, afin d'en réduire la durée.

Bande originale[modifier | modifier le code]

The Crow: City of Angels
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 79:16
Genre pop rock, rap, heavy metal
Label Hollywood Records
Critique
No Titre Auteur(s) Interprètes Durée
1. Gold Dust Woman (reprise de Fleetwood Mac) Stevie Nicks Hole 5:09
2. I'm Your Boogie Man (reprise de KC and the Sunshine Band) Harry Wayne Casey, Richard Finch White Zombie 4:29
3. Jurassitol Richard Patrick, Brian Liesegang, Matt Walker, Geno Lenardo, Frank Cavanagh Filter 5:12
4. Naked Cousin PJ Harvey PJ Harvey 3:56
5. In a Lonely Place (reprise de Joy Division) Ian Curtis, Peter Hook, Stephen Morris, Bernard Sumner Bush 6:01
6. Tonite Is a Special Nite (Kaos Mass Confusion Mix) Tricky, A. Campbell, Robert Diggs Tricky vs. Gravediggaz 4:45
7. Shelf Life Jason Ross, Jason Pollock Seven Mary Three 4:49
8. Knock Me Out Linda Perry, Marty Willson-Piper, Grace Slick Linda Perry featuring Grace Slick 6:51
9. Paper Dress Vaden Todd Lewis, Darrel Herbert Toadies 4:44
10. Spit Brijitte West NY Loose 5:54
11. Sean Olson Brian Welch, Jonathan Davis, David Silveria, James Shaffer, Reginald Arvizu Korn 4:48
12. Teething Stephen Carpenter, Chi Cheng, Abe Cunningham, Chino Moreno Deftones 3:34
13. I Wanna Be Your Dog (live at Rock for Choice ; reprise de The Stooges) Dave Alexander, Ron Asheton, Scott Asheton, Iggy Pop Iggy Pop 4:45
14. Lil' Boots Lisa Papineau, Tyler Bates Pet 4:10
15. City of Angels Frost, Gilbert RueDaFlores, Julio Gonzalez, Tony Gonzalez, Kevin Gully, Cold 187um Above the Law featuring Frost 4:53
79:16

Autour du film[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Le film fut l'un des premiers long-métrage dans lequel Iggy Pop a un rôle conséquent.
  • Ce fut le seul rôle important de l'actrice Thuy Trang (Kali) au cinéma, elle décèdera en 2001 après un accident de la circulation.
  • Dans le premier montage Kali et Curve meurent d'une manière différente.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Release info sur l’Internet Movie Database.
  2. (en) « The Crow: City of Angels », sur AllMusic (consulté le 6 octobre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]