Bush (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bush.
Bush
Description de cette image, également commentée ci-après

Bush en concert à Austin, au Texas, le .

Informations générales
Surnom Bushx, Future Primitive, Bush with Gavin Rossdale
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Grunge, post-grunge, rock alternatif
Années actives 19922002, depuis 2010
Labels E1 Music, Kirtland Records, SPV, Atlantic Records, Trauma Records, Interscope Records, Zuma Rock
Site officiel www.bushofficial.com
Composition du groupe
Membres Gavin Rossdale
Robin Goodridge
Chris Traynor
Corey Britz
Anciens membres Nigel Pulsford
Dave Parsons

Bush est un groupe de rock britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Formé en 1992, le groupe sort en 1994 un premier album intitulé Sixteen Stone. Cet album sera vendu à plus de six millions d'exemplaires rien qu'aux États-Unis, de nombreux singles sont sortis sur ce premier album : Everything Zen, Little Things, Comedown, Machinehead, et Glycerine.

En 1996, le groupe revient avec un deuxième album très attendu nommé Razorblade Suitcase. Le premier single de ce deuxième album Swallowed est un tube (il entre notamment dans les charts anglais). L'album est un succès et se vend à plus de trois millions d'exemplaires aux États-Unis. En 1997, sort un album de chansons remixées par différents artistes dont Tricky. Cet album se nomme Deconstructed. En 1999, Bush revient avec un nouvel album studio The Science of Things. Le premier single provenant de cet album est The Chemicals Between Us, puis suivra Letting the Cables Sleep.

En 2001, Bush sort un nouvel album Goldenstate. L'album ne connaît pas le même succès que les précédents. Par la suite, le groupe ne sort plus d'albums et les différents membres travaillent sur d'autres projets. Le chanteur du groupe Gavin Rossdale travaille notamment sur plusieurs bandes originales de films et fonde le groupe Institute ; il sort aussi un album solo qui se nomme Wanderlust. Un best-of sort en 2005 : Zen X Four ; puis Bush se reforme en 2010 et travaille sur leur nouvel album qui devait s'appeler Everything Always Now et dont le titre sera changé pour The Sea of Memories. Ils sortiront ensuite Man on the Run (2014), et Black and White Rainbows (2017).

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1992–1995)[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté le groupe Midnight, Gavin Rossdale fait la rencontre du guitariste de King Blank, Nigel Pulsford, en 1992. Les deux partagent une passion commune pour le groupe de rock alternatif américain les Pixies. Ils formeront un groupe appelé Future Primitive. Pour décrire le son de ce groupe, un exécutif de label dira plus tard : « Ils ne jouaient rien de ce qu'on entend aujourd'hui – c'était un peu comme le son commercial d'INXS[1]. » Le duo recrute ensuite le bassiste Dave Parsons et le batteur Robin Goodridge pour compléter la formation. Le groupe choisit ensuite le nom de Bush, d'après Shepherd's Bush, à Londres, leur résidence.

En 1993, le groupe est signé par Rob Kahane, qui avait un contrat de distribution avec Hollywood Records, dirigé par Disney. Le groupe enregistre son premier album, Sixteen Stone, en début 1994. Cependant, la mort de l'exécutif de Disney, Frank G. Wells, élimine un soutien de Kahane, et les exécutifs de Hollywood Records jugeront l'album de Bush non publiable. De ce fait, les membres de Bush publieront l'album chez Interscope Records à la fin 1994, Kahane ayant envoyé une copie de l'album à un ami travaillant à la chaine de radio KROQ-FM, basée à Los Angeles, qui ajoutera Everything Zen sur les ondes[1].

Aux Billboard Music Charts (Amérique du Nord), Sixteen Stone atteint la quatrième place des Heatseekers et du Billboard 200. L'album comprend deux singles classé au Top 40. Après six mois de soutien à Sixteen Stone, l'album se vend mieux. Ce sont les singles Little Things et Machinehead qu ise classeront en Amérique du Nord.

Razorblade Suitcase (1996–1998)[modifier | modifier le code]

À la fin 1996, Bush publie son premier single, Swallowed, issu de leur deuxième album intitulé Razorblade Suitcase. La chanson passe sept semaines au classement Modern Rock Tracks. Il est suivi par le single Greedy Fly. L'album atteint la première place en Amérique et se place dans les classements européens. Razorblade Suitcase fait participer l'ingénieur-son Steve Albini, ce qui est mal perçu par la presse spécialisée. Albini a collaboré avec notamment Nirvana à leur dernier album, In Utero, trois ans auparavant. Bush publiera plus tard l'album remix Deconstructed, dans lequel ils remixent leurs chansons dans les genres dance et techno. L'album sera certifié disque de platine.

The Science of Things (1999–2000)[modifier | modifier le code]

Après leur tournée, Rossdale se dirigera en Irlande, où il travaillera sur le nouvel album du groupe. Rossdale envoyait périodiquement quelques cassette démos à ses collègues. Le groupe enregistre ensuite l'album à Londres en août 1998, où le groupe collabore encore avec les producteurs de Sixteen Stone, Clive Langer et Alan Winstanley[2].

La sortie de The Science of Things est repoussée à cause d'un conflit juridique entre le groupe et le label Trauma Records. Les faits se déroulent en début 1999 et l'album est finalement publié en octobre la même année[3]. The Science of Things diffère complètement de leurs deux précédents albums. Il atteint, comme ses prédécesseurs, le statut de disque de platine. Aussi, contrairement à ses prédécesseurs orientés grunge, The Science of Things s'inspire de la musique électronique.

Golden State et séparation (2001–2002)[modifier | modifier le code]

En octobre 2001, et désormais au label Atlantic Records, Bush l'album Golden State. Alors que l'album revient à un son simpliste et entrainant, comme aux débuts du groupe, il n'atteint pas le même succès commercial que ses prédécesseurs. Plusieurs singles sont publiés, plus particulièrement The People That we Love, mais aucun n'atteindra un réel succès. The People that We Love (Speed Kills) est utilisé dans le jeu Need for Speed: Hot Pursuit 2. En janvier 2002, Pulsford se retire du groupe après la sortie de Golden State pour passer plus de temps avec sa famille. Chris Traynor le remplace pour les tournées. En 2005, un best-of intitulé The Best of: 1994-1999 et un album live, Zen X Four, sont publiés.

Retour et The Sea of Memories (2010–2013)[modifier | modifier le code]

Bush en concert au 013, le 16 novembre 2011.

Le , Bush annonce son premier concert en huit ans à l'Epicenter Music Festival à Fontana le 25 septembre 2010. Un novuel album, Everything Always Now, est aussi annoncé. Nigel Pulsford et Dave Parsons quitteront ensuite le groupe[4]. Ils sont alors remplacés par Chris Traynor et Corey Britz, respectivement.

Gavin annonce à la radio le titre de leur nouvel album, The Sea of Memories, et sa sortie en septembre ; il atteint la 18e place du Billboard 200. Le premier single de l'album, The Sound of Winter, est publié en juillet 2011 et atteint la première place des Billboard Alternative Songs[5]. Le 19 novembre 2011, Bush joue pour les Guitar Center Sessions de DirecTV. L'épisode comprend une entrevue avec l'animateur Nic Harcourt[6]. Leur chanson Into the Blue devient la bande-son du film The Avengers, publiée le 1er mai 2012. Ils jouent avec Nickelback pendant la tournée Here and Now.

Man on the Run (2014–2016)[modifier | modifier le code]

Le 26 mars 2014, Bush annonce l'enregistrement d'un sixième album studio avec le producteur Nick Raskulinecz[7]. Gavin Rossdale annonce le 18 août 2014 que ce nouvel album, Man on the Run, sera publié en pré-commande et en version CD deluxe[8]. Le lendemain, le groupe révèle le single The Only Way Out. En novembre 2014, le groupe annonce des dates de tournée qui débuteront à partir de janvier 2015[9]. En juin 2016, Bush publie le clip de la chanson People at War[10].

Black and White Rainbows (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

En janvier 2017, Bush annonce un septième album studio[11]. Le 6 février 2017, le groupe annonce le titre, et la date de sortie pour le 10 mars 2017, ainsi que le titre de l'album, Black and White Rainbows. Le premier singlede l'album, Mad Love, est publié le même jour[12].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Sacha Puttnam – claviers, chœurs (2002)
  • Sibyl Buck – basse (2012, 2013)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations et albums live[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Daly, Steven. "Nirvanawannabes". Rolling Stone. 18 avril 1996.
  2. (en) Uhelzski, Jaan. "Beating Around the Bush". Rolling Stone. 17 novembre 1998.
  3. (en) Eliscu, Jenny. "Bush's Wait Problem". Rolling Stone. 6 août 1999.
  4. (en) « Gavin Rossdale: Interview | Spin Magazine », Bush-music.com, (consulté le 19 juillet 2011).
  5. (en) « Bush Back Atop Alternative Songs With Self-Released 'The Sound of Winter' », Billboard (consulté le 25 avril 2014).
  6. (en) Guitar Center Sessions with host Nic Harcourt.
  7. (en) « Bush Recording New Album With Producer Nick Raskulinecz », Blabbermouth.net, (consulté le 26 mars 2014)
  8. (en) « Bush: The New Album », pledgemusic.com, (consulté le 18 août 2014).
  9. (en) « Bush: The Tour Dates », axs.com, (consulté le 18 novembre 2014).
  10. (en) « BUSH Honors World Refugee Day With 'People At War' Video », blabbermouth.net, (consulté le 22 juin 2016).
  11. (en) « BUSH Completes Work On New Album », blabbermouth.net, (consulté le 24 janvier 2017).
  12. (en) « BUSH To Release 'Black And White Rainbows' Album In March », blabbermouth.net, (consulté le 6 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]