Peter Hook

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Peter Hook
Description de cette image, également commentée ci-après
Peter Hook en 2018
Informations générales
Surnom Hooky
Naissance (64 ans)
Salford
Activité principale Bassiste
Genre musical Post-punk, new wave
Années actives Depuis 1976
Site officiel https://peterhookandthelight.live/

Peter Hook dit « Hooky » [ˈpiːtə hʊk][1] de son vrai nom, Peter Woodhead est né le à Broughton, une banlieue ouvrière au nord de Salford[2], dans le Lancashire (Angleterre), est un musicien anglais, bassiste. Il est connu pour être bassiste et fondateur du groupes cold wave Joy Division. À la suite du suicide du chanteur Ian Curtis le , il forme New Order avec le reste de Joy Division : Stephen Morris à la batterie et Bernard Sumner au chant, guitare et claviers. Gillian Gilbert les rejoindra peu après à la guitare et aux claviers.

Concert O2 Forum Kentich town à Londres 17 septembre 2016

Au sein de Joy Division, il développe un jeu de basse singulier et caractéristique[réf. nécessaire]. Ses lignes de basse qui sont souvent la structure même des titres du groupe, sont davantage celles d'un soliste plutôt que celles d'un musicien d'accompagnement[réf. nécessaire]. Ainsi a-t-il créé un jeu mélodique, jouant souvent des notes beaucoup plus aigües que la plupart des bassistes de la même période. Il en est de même avec New Order. Ses choix d'instruments, notamment la Shergold Marathon à six cordes, sont révélateurs de son tempérament et d'un jeu qui a fait école depuis[réf. nécessaire]. Après une première expérience sans suite au début des années 1990 avec le groupe Revenge, il fonde pour deux albums le groupe Monaco, auteur notamment du single What Do You Want from Me? sorti en 1997.

Peter Hook quitte New Order en 2006. Il a créé le groupe Freebass (en), qui a la particularité de comprendre trois bassistes :Gary Mounfield, de The Stone Roses, Andy Rourke, bassiste des The Smiths et lui-même. Après un premier album paru en 2010, sans grand écho, le groupe s'est séparé.

Depuis le milieu des années 2000, Peter Hook s'est également fait connaître en tant que DJ. En , accompagné de trois autres musiciens dont son fils Jack, il a repris sur scène le premier album de Joy Division, Unknown Pleasures, très attaché à la mémoire de son groupe initial et de son chanteur Ian Curtis.

Octobre 2003, le groupe Gallois originaire de Swansea, Hybrid sort un second album Morning Sci-fi, où Peter joue de la basse sur 2 morceaux, True to form et Higer than a skyscraper.

12 Septembre 2005, sort un mini album de 3 morceaux du groupe Hankypark, dont Peter joue de la basse sur We'll Never Die.

Octobre 2006, il joue de la basse sur le morceau du groupe portugais Loto, Cuckoo Plan extrait de l'album Beat Riot.

En 2009, il collabore avec le groupe américain The Crystal Method, originaire de Las Vegas et joue de la basse sur le morceau Dirty Thirty.

En 2010, six guitares basses «Peter Hook Hacienda Bass» devaient être fabriquées, en utilisant le bois d'érable du sol de la piste de danse de l'Hacienda comme touche sur le manche des guitares basses.

Juin 2011, Peter Hook joue de la basse sur le morceau Becoming the Wraith du groupe britannique AutoKratz, originaire de Londres.

Juillet 2011, Peter Hook et son groupe The Light, avec Rowetta au chant, réalise un album de 4 morceaux (Atmosphère, Insight, New dawn fades, et Pictures in my mind, ce dernier étant un morceau inachevé de Joy Division), la pochette de l'album représente, l'hacienda détruite à Manchester.

Novembre 2011, Peter Hook participe au morceau Salty sur l'album It's Techno My Dear de Nick Hussey & Jamie Van Goulden,

Fin 2012, il participe au quatrième album du groupe français DeStijl, avec le multi-instrumentiste Yves Altana, Julie Gordon (ex-choriste de Happy Mondays) et Vincent Ferrand au piano. Il joue sur le morceau On the run.

29 janvier 2013, Peter Hook à publié un livre au titre de Unknown Pleasures: Inside Joy Division ; un récit autobiographique du groupe.

En 2013, le groupe français Nova Nova sort un mini album de 4 morceaux Low ends où Peter Hook joue de la basse.

Octobre 2015, le groupe macunien Big Unit sort l'album Big in the game, Peter Hook à la basse et Rowetta au chant, sur le morceau Cross my heart.

Avril 2016, le groupe français The Limiñanas, originaire de Perpignan, sort le morceau Garden Of Love, où Peter Hook joue de la basse.Il participera sur l'album Shadow People en 2018, en jouant de la basse sur le morceau The Gift.

6 octobre 2016, Peter Hook publie un second livre au titre de Substance: Inside New Order.

01 mars 2017, le chanteur anglais Rusty Egan (ancien batteur du groupe Rich Kids) sort un morceau, The Otherside où Peter joue de la basse.

9 aoùt 2017, le groupe Ministry sort un titre Dancing Madly Backwards, où Peter joue de la basse et chante.

Avril 2020, Peter Hook participe au nouveau projet de Gorillaz, Song Machine, où il joue de la basse sur le morceau Aries.

Mai 2020, Peter Hook et son groupe The Light, participe au 10 ème anniversaire du festival de Salford dans la banlieue de Manchester, festival dont les fonds soutiennent les œuvres caritatives locales. Un concert "confinement" dù à la pandemie du corona virus.

Août 2020, en hommage au DJ John Peel, Peter Hook et son groupe The Light à interprété une version live du morceau inédit de New Order de l'ère Movement, 'Homage'. 'Homage' devait initialement être joué dans le cadre de la John Peel session en 1981,mais a été abandonné à la dernière minute.

À Manchester, il gère un club musical dans l'esprit de l'Haçienda de Factory Records, club mythique des années 1980 et 1990.

Depuis 2013, avec The Light, Peter Hook a entrepris une tournée européenne qui se poursuit depuis 2014, au cours de laquelle le groupe reprend chronologiquement les albums, joués en intégralité, de Joy Division et New Order. Un album live est enregistré à l'Apollo Theatre de Manchester le , intitulé Substance: The Albums Of Joy Division & New Order.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a deux enfants de son premier mariage avec Iris Bates, sa fille Heather Hook, née en 1985 et son fils Jack Bates, né en 1990.

Le 24 juillet 1994, il épouse la comédienne Caroline Mary Aherne dont il divorcera en novembre 1996, elle décèdera le 2 juillet 2016.

Il a ensuite épousé Rebecca Jones. Il a une fille avec elle, Jessica Hook née le 12 octobre 1998.

Son fils Jack a fait une tournée en tant que bassiste pour The Smashing Pumpkins en 2015 et en 2018.

En 2018, Hook est devenu grand-père lorsque sa fille Heather a donné naissance à une fille.

Sa fille Jessica, était au concert de l'Ariana Grande le 22 mai 2017 au MEN Arena où un kamikaze a tué 22 personnes. Hook et Jessica ont été interviewés par l'émission Today de BBC Radio 4 sur cet événement et sur la sécurité lors des concerts.

Amplification/ Effets[modifier | modifier le code]

Avec Joy Division, Hook utilisait une tête Sound City L120, puis une tête Hiwatt Custom 100 watts. Les têtes Sound City et Hiwatt ont toutes deux été utilisées avec des enceintes Vox Foundation 1x18, achetée à l'ancien professeur d'art de Hook. Le Hiwatt a ensuite été utilisé au-dessus d'une enceinte Marshall 4x15 chargé de Gauss assemblé par Tractor Music. Le Marshall 4 x 15 Gauss a été volé lors de la première visite de New Order en Amérique. Il a également utilisé un appareil Ampeg SVT et a exprimé son intérêt pour l'amplification Ashdown.

Le matériel utilisé au début de New Order était un préampli Alembic F-2B / une unité de rack Roland / un ampli de puissance Amcron DC-300A 2x15 conçus et construits par Chris Hewitt de Tractor Music. Ceux-ci peuvent être vus dans le clip "Love Will Tear Us Apart", tout comme la basse Yamaha BB1200 de Hook.

Sa sonorité distinctive provient de l'utilisation d'une pédale de chorus.

A partir de 1990, Hook utilisait des têtes Hiwatt 200 watts montées sur des enceintes combinées, Hiwatt 1x15 et Fane 4x10.

Il utilise actuellement une tête d'ampli Ampeg SVT-CL avec un baffle Ampeg.

Basses[modifier | modifier le code]

  • Copie de la Gibson EB-0 - Première basse de Hook, achetée au Mazel's Music Shop à Manchester en 1976 et utilisée en concert en 1977 au Rafters à Manchester, avec Warsaw (1er groupe de Peter Hook avant de devenir Joy Division en 1978)
  • Copie basse Hondo Rickenbacker 4001 - Utilisée sur les enregistrements de Joy Division de 1978 à 1980 et utilisée en direct avec Joy Division de 1978 à 1980.
  • Basse à six cordes Shergold Marathon - Utilisée avec Joy Division et New Order.
  • Eccleshall 335 Style Hollowbody 4 cordes basse - Utilisée avec New Order depuis le début des années 1980. Cette guitare basse à double micro 34 "Scale Length a un corps creux similaire à la Gibson EB-0. Le manche est collé au corps comme une Gibson et construit avec des tables en érable et une planche de frettes en ébène. L'électronique est identique à sa Yamaha BB1200S avec des micros actifs et passifs. Son Eccleshall est doté de deux boutons de tonalité et de volume standard, chacun contrôlant le micro manche ou chevalet, ainsi que des commandes d'aigus, de médiums et de graves. Les commutateurs pour démarrer les micros actifs sont situés entre les boutons de tonalité et de volume. A Une pile de 9 volts alimente les circuits actifs.
  • Basses Yamaha BB1200S et BB734. Il tourne actuellement avec le nouveau modèle BB734.
Emplacement ou se trouvait la discothèque l'Hacienda aujourd'hui démolie et remplacée par des appartements

Livres[modifier | modifier le code]

- James Nice, La Factory, Grandeur et décadence de Factory Records, préface de Jon Savage, Naïve, 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

Site de Peter Hook https://peterhookandthelight.live/