Scott Asheton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Asheton.
Scott Asheton
Description de cette image, également commentée ci-après

Scott Asheton en concert avec les Stooges en 2010.

Informations générales
Surnom Rock Action
Naissance
Washington DC
Décès (à 64 ans)
Genre musical Protopunk, Punk rock
Instruments batterie
Années actives 1966-1974, 2003-2014
Site officiel scottasheton.com

Scott Asheton, également appelé « Rock Action », né le à Washington DC et mort le 15 mars 2014, est le batteur du groupe protopunk américain The Stooges. C'est son ami d'enfance, James "Iggy" Osterberg, qui lui a appris à jouer de la batterie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Scott Asheton naît à Washington DC. Sa famille s'installe ensuite à Ann Arbor, dans le Michigan. Il joue dans plusieurs groupes avant de fonder The Stooges en 1967 avec son frère Ron Asheton, le bassiste Dave Alexander et James "Iggy" Osterberg. Ils enregistrent trois albums avant leur séparation, survenue en 1974[1].

Après la séparation du groupe, Scott Asheton souffre de toxicomanie. Il exerce de petits métiers[2]. En 1978, il accompagne Iggy Pop lors d'une tournée solo du chanteur. Au cours des années 1980, il se produit avec d'autres formations de Détroit, comme le Scott Morgan Group et le Sonic's Rendezvous Band (en) de l'ancien guitariste rythmique du MC5, Fred "Sonic" Smith[3]. Il est recruté par le chanteur Sonny Vincent (en), dont le groupe tourne aux États-Unis et en Europe. Asheton participe à l'enregistrement de quatre de ses albums[2].

En 2002, il fait partie de The Stooges Project. La formation, également composée de son frère Ron, de Mike Watt et de Jay Mascis, reprend le répertoire des Stooges. L'année suivante, ils sont rejoints par Iggy Pop à l'occasion d'un concert au Coachella Festival. Leur succès auprès du public les encourage à reformer pour de bon The Stooges. Iggy Pop, les frères Asheton, Mike Watt et le saxophoniste Steve Mackay se produisent dans de grands festivals musicaux[2],[4]. Ils enregistrent par la suite deux nouveaux albums, The Weirdness et Ready to Die. Ce dernier sort après la mort de Ron Asheton, survenue en 2009[1],[3]. L'année suivante, le groupe est introduit au Rock and Roll Hall of Fame[2]. En juin 2011, après un concert donné au Hellfest (Clisson), Scott Asheton est victime d'une attaque cardiaque. Sa santé ne lui permettant plus de partir en tournée avec les Stooges, il est remplacé sur scène par Larry Mullins[4].

Style musical[modifier | modifier le code]

Au début de sa carrière avec les Stooges, Scott Asheton joue sur une batterie artisanale. Il fournit au groupe des rythmes lourds et « primitifs »[3]. Son jeu sans fioritures repose sur l'emploi de la caisse claire, la grosse caisse et quelques cymbales. Il ne réalise pas de figures comme les roulements[1]. Freddie Brooks, un ancien du Sonic's Rendezvous Band, affirme qu'il employait de grosses baguettes de batterie et qu'il « jouait si fort qu'il lui arrivait de briser le cercle de sa caisse claire » (He played so hard, he would actually break his snare rims)[3]. Au début des années 1980, le batteur étudie le jazz au Washtenaw Community College (en) afin d'étoffer son jeu[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Sylvain Siclier, « L'héritage « légendaire » du batteur Scott Asheton », Le Monde,‎
  2. a, b, c et d (en) Adam Sweeting, « Scott Asheton obituary », The Guardian,‎
  3. a, b, c, d et e (en) Brian McCollum, « Stooges drummer Scott Asheton dies at 64 », Detroit Free Press,‎
  4. a et b (en) Andy Greene, « Stooges Drummer Scott Asheton Dead at 64 », Rolling Stone,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]