Synchise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La synchise (substantif féminin), du grec syn (« confusion ») et chise (« verser »), parfois écrite synchyse, est une figure de style qui consiste à modifier l’ordre des propositions d’une phrase, la rendant ainsi difficile à comprendre, voire incompréhensible ; proche de l'hyperhypotaxe et de l'hyperbate[1].

Pour le Gradus, la synchise est « un défaut qui consiste à rompre le déroulement syntaxique par des sortes de parenthèses qui laissent en suspens les constructions ».

Exemples[modifier | modifier le code]

  • « Ridicule jeune homme, que je me trouvai un jour sur un autobus de la ligne S bondé par traction peut être par cou allongé, au chapeau la cordelière, je remarquai un. »
  • Raymond Queneau en fait usage dans ses Exercices de style.

Figures proches[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier le code]