Georges Molinié

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Georges Molinié, né le à Cahors et mort le [1], est un philologue français, professeur des universités à l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV), spécialiste de stylistique française et de sémiotique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé des lettres et docteur-ès-lettres de l'Université Paris-Sorbonne[2], Georges Molinié a d'abord été professeur de lycée au Havre (1968-1969), puis chargé de mission au cabinet du gaulliste Jacques Baumel, au secrétariat d’État auprès du Premier ministre (1969-1970).

Assistant à l’Université Paris IV-Sorbonne (1970-1979), il est devenu ensuite maître de conférences puis professeur à l’université de Toulouse Le Mirail (1979-1988).

Professeur à l’Université Paris IV-Sorbonne, depuis 1988, directeur de l'Unité de Formation et de Recherche de langue française dans les années 90, il devient président de cette même université de 1998 à 2003, et vice-président de la conférence des présidents d'université (2001-2002).

Georges Molinié encourageait les sujets de recherches jugés originaux par les expédients sur les corpus[réf. nécessaire].

En 2007, il appelle à voter pour Ségolène Royal pendant l'élection présidentielle[réf. nécessaire].

Georges Molinié est réélu à la présidence de l’université Paris IV - Sorbonne le , contre Jean-Robert Pitte.

Il s'est opposé, avec d'autres présidents d'université, aux réformes dirigées par Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, signant une tribune dans Le Monde le [3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Édition critique avec texte grec et traduction du Roman de Chairéas et Callirhoé de Chariton, Les Belles Lettres, coll. des Université de France, 1979.
  • Du roman grec au roman baroque : un art majeur du genre narratif en France sous Louis XIII, Presses de l'Université de Toulouse-Le Mirail, 1982.
  • Éléments de stylistique française, Presses universitaires de France, 1986.
  • Vocabulaire de la stylistique (avec Jean Mazaleyrat), Presses universitaires de France, 1989.
  • La Stylistique, Presses universitaires de France, "Que sais-je ?", 1989.
  • Le Français moderne, Presses universitaires de France, "Que sais-je ?", 1991.
  • Dictionnaire de rhétorique, Le Livre de Poche, 1992.
  • La Stylistique, Presses universitaires de France, "Premier cycle", 1993, rééd. "Quadrige", 2004
  • Approches de la réception : sémiostylistique et sociopoétique de Le Clézio (avec Alain Viala), Presses universitaires de France, 1993.
  • direction de l'ouvrage collectif avec Pierre CahnéQu'est-ce que le style ?, PUF, 1994.
  • Sémiostylistique : l'effet de l'art, PUF, "Formes sémiotiques", 1998.
  • Hermès mutilé : vers une herméneutique matérielle : essai de philosophie du langage, Honoré Champion, 2005.
  • De la pornographie, éditions Mix., 2006.
  • De la Beauté, Hermann, "Le Bel Aujourd'hui", 2012.
  • Au corps du texte : hommage à Georges Molinié, ouvrage collectif rassemblant quarante contributions, sous la direction de Delphine Denis, Mireille Huchon, Anna Jaubert, Michael Rinn et Olivier Soutet, Paris, Honoré Champion, 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]