Soleil levant (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Soleil levant.
Soleil levant
Titre original Rising Sun
Réalisation Philip Kaufman
Scénario Michael Crichton[1]
Philip Kaufman
Michael Backes
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Walrus & Associates
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre policier
Durée 125 minutes
Sortie 1993

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Soleil levant (Rising Sun) est un thriller américain réalisé par Philip Kaufman, sorti en 1993. Le film met en vedette Sean Connery (également producteur délégué du film), Wesley Snipes, Harvey Keitel et Cary-Hiroyuki Tagawa.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La Nakamoto, une importante entreprise japonaise, organise une grande réception dans ses bureaux américains de Los Angeles. L'entreprise envisage de racheter l'entreprise américaine d'informatique MicroCon. Cheryl Lynn Austin, une escort-girl, est retrouvée morte dans les locaux en marge de la soirée, apparemment à la suite d'un acte sexuel violent. Le lieutenant Webster « Web » Smith (Wesley Snipes) est appelé pour enquêter sur les lieux. Son supérieur lui demande d'aller d'abord chercher John Connor, ancien capitaine de police et expert en culture japonaise. Les deux policiers se rendent à l'imposante Tour Nakamoto. Après avoir examiné la scène de crime, Smith soutient que tout indique une rencontre sexuelle suivie d'un meurtre. Connor pense quant à lui qu'il y a eu une plus grande implication de la société et que les apparences sont trompeuses. Après une enquête éprouvante, Connor reçoit un disque numérique contenant la vidéo de surveillance de la nuit de l'assassinat. Elle implique Eddie Sakamura (Cary-Hiroyuki Tagawa), le fils de Yoshida, riche homme d'affaires japonais, patron de Nakamoto et ami de longue date de Connor.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende: Version française (VF) sur VoxoFilm[4] et RS Doublage[5]. Version québécoise (VQ) sur Doublage qc.ca[6]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'une adaptation cinématographique du roman Soleil levant de Michael Crichton, paru en 1992. L'auteur du roman original est initialement impliqué dans l'écriture du scénario, avec Michael Backes. Les deux hommes quittent finalement le projet car ils s’opposent à ce que l'un des personnages principaux (le lieutenant Peter J. Smith) soit transformé en un Afro-Américain[7]. Le personnage sera d'ailleurs renommé Webster « Web » Smith.

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Sean Connery incarne le capitaine John Connor. Michael Crichton avouera qu'il a écrit son roman en ayant l'acteur en tête[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu à Los Angeles (Pacific Electric Building, Grand Avenue, Mateo Street, Venice, Downtown Los Angeles, Convention Center, Tillman Water Reclamation Plant à Van Nuys, 20th Century Fox Studios de Century City) ainsi qu'à Long Beach[8].

Musique[modifier | modifier le code]

Rising Sun
Original Motion Picture Soundtrack
Bande originale de Tōru Takemitsu
Sortie [9]
Enregistré Avaco Creation Studio[10] (Japon)
Durée 38:58
Genre musique de film
Compositeur Tōru Takemitsu, Seiichi Tanaka
Label Fox / Arista

La musique du film est composée par le Japonais Tōru Takemitsu. Dans le film, on retrouve également quelques chansons qui n'apparaissent pas sur l'album de la bande originale : Chattanooga Choo Choo écrit par Harry Warren et Mack Gordon, Latin Lingo de Cypress Hill, Love Shack de The B-52's, How Gone Is Goodbye de Pam Tillis[11].

Liste des titres[10],[9]
  1. Taiko Drum Opening (interprété par le San Francisco Taiko Dojo, composé par Seiichi Tanaka) - 0:44
  2. Don't Fence Me In (écrit par Cole Porter) - 1:45
  3. Drive to Connor's Loft - 11:57
  4. Web Meets Connor - 0:51
  5. Eddie Revealed on Disc - 2:34
  6. Chase - 1:04
  7. Yakuza Pursuit - 1:01
  8. Medley - 3:05
  9. Single Petal of a Rose (écrit par Duke Ellington) - 2:06
  10. Web's Confession - 2:47
  11. Eddie's Showdown -6:12
  12. Mystery Figure Revealed - 2:51
  13. Senator Morton Gets Faxed - 2:01
  14. Tsunami (interprété par le San Francisco Taiko Dojo, composé par Seiichi Tanaka) - 8:06

Sortie[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film n'obtient que 35% d'avis favorables sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, pour 37 critiques recensées[12].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
63 179 523 $[13] [14] 7[14]
Drapeau de la France France 815 032 entrées[2]
Alt=Image de la Terre Mondial 107 198 790 $[13] - -

Commentaires[modifier | modifier le code]

Une Vector W8, similaire à celle présente dans le film
  • L'identité finale du meurtrier est modifiée par rapport au roman original, pour des raisons non expliquées par le réalisateur[7]. Quelques autres éléments sont modifiés par rapport au roman : le lieutenant Peter J. Smith est transformé en Afro-Américain et renommé Webster « Web » Smith.
  • La voiture d'Eddie Sakamura est une Vector W8 rouge, une supercar américaine.
  • Un des leviers principaux du film est la différence culturelle entre les États-Unis et le Japon. Le capitaine John Connor (Sean Connery) sert de guide — de sempaï — à l’enquêteur Web Smith (Wesley Snipes).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 'Rising' Differences : Movies: Michael Crichton's best-seller is opening this summer. But not without script battles and character changes », The Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « Soleil levant », sur JP box-office.com (consulté le 2 octobre 2016)
  3. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  4. « Fiche du doublage français du film », consulté le 20 mai 2015
  5. « Deuxième fiche du doublage français du film », consulté le 20 mai 2016
  6. « Fiche du doublage québécois du film », consulté le 20 2016
  7. a, b et c (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  8. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  9. a et b (en) « Toru Takemitsu - Rising Sun », sur AllMusic (consulté le 2 octobre 2016)
  10. a et b (en) « Toru Takemitsu - Rising Sun », sur Discogs (consulté le 2 octobre 2016)
  11. (en) Soundtrack sur l’Internet Movie Database
  12. (en) Rising Sun - Rotten Tomatoes
  13. a et b (en) « Rising Sun », sur Box Office Mojo (consulté le 2 octobre 2016)
  14. a et b (en) « Rising Sun - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 2 octobre 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]