Septième Docteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Septième Docteur
Personnage de fiction apparaissant dans
Doctor Who.

Image illustrative de l’article Septième Docteur

Origine Gallifrey
Sexe Homme
Espèce Seigneur du Temps
Cheveux Bruns
Interprété par Sylvester McCoy
Première apparition Time and the Rani
Dernière apparition Le Seigneur du Temps
Saisons Saison 24 (1987)
Saison 25 (1988-1989)
Saison 26 (1989)
Incarnation suivante Huitième Docteur
(Paul McGann)

Le Septième Docteur est une incarnation du Docteur, protagoniste de la série de science-fiction Doctor Who diffusée sur la BBC. Il est interprété par Sylvester McCoy.

Dans l'histoire de la série, le Docteur est un Seigneur du Temps centenaire originaire de la planète Gallifrey qui voyage dans l'espace-temps à bord du TARDIS, la plupart du temps avec des compagnons. Lorsqu'il est blessé gravement, il peut régénérer, ce qui engendre le changement de son corps et de sa personnalité. McCoy incarne la septième incarnation du personnage, une version fantaisiste et ingénieuse qui devient rapidement plus nuancée, secrète et manipulatrice. Sa première compagne était Melanie Bush (Bonnie Langford), une programmeuse d'ordinateurs qui voyageait déjà avec son incarnation précédence et qui fut remplacé par Ace (Sophie Aldred), une adolescente troublée, experte en explosifs qui devient sa protégée.

La première apparition du Septième Docteur à la télévision est en 1987. Après que le programme est arrêté fin 1989, les aventures du Septième Docteur ont continué en nouvelles jusqu'à la fin des années 1990. Le Septième Docteur fait une apparition au début du film de 1996 avant d'être remplacé par le Huitième Docteur.

Histoire du personnage[modifier | modifier le code]

Bonnie Langford, l'interprète de Mel Bush, lors d'une convention en 1986.

Saison 24 (1987)[modifier | modifier le code]

Lorsque le TARDIS est attaqué par la Rani, le Sixième Docteur est gravement blessé et forcé de se régénérer. Après une période post-régénératrice de confusion et d'amnésie (causé chimiquement par la Rani), le Septième Docteur déjoue les plans de cette dernière et rejoint sa compagne Mel pour de fantaisistes aventures dans les Tours du Paradis et dans un camps de vacances gallois des années 50.

Sur la planète Svartos[1], Mel décide de quitter le Docteur pour le mercenaire intergalactique Sabalom Glitz. Pendant cette même période, le Docteur croise la route d'une adolescente hors du temps, Ace.

Saison 25 (1988 - 1989)[modifier | modifier le code]

Même si le Docteur ne le mentionne pas souvent, il finit par reconnaître qu'un ancien ennemie, précédemment connu sous le nom de Fenric[2], était responsable de la tempête temporelle qui a transporté Ace de la banlieue londonienne des années 80 à Svartos dans un lointain futur. Cela l'ayant rendu plus secret et déterminé, le Docteur décide de prendre Ace sous sa protection et il commence à lui apprendre les choses de l'univers, tout en gardant un œil sur la menace Fenric. Le Docteur commença à utiliser des approches plus intrigantes et proactives pour battre ses ennemies, utilisant notamment la Main de Omega pour un plan élaboré consistant à piéger les Daleks, ce qui entraîna la destruction de leur planète natale, Skaro. Plus tard, il utilisa une approche similaire et un autre artefact des Seigneur du Temps pour détruire la flotte des Cybermen. Il engendra la chute d'un gouvernement d'oppression en une seule nuit et affronta les Dieux de Ragnarock[3] durant le cirque de la planète Segonax.

Saison 26 (1989)[modifier | modifier le code]

Plus tard, il s'associa à son vieil ami, le Brigadier Lethbridge-Stewart, dans le but de vaincre des forces provenant d'une dimension alternative présente sur terre.

Les manipulations du Septième Docteur n'était pas seulement réservées à ses ennemies. Dans le but d'aider Ace à affronter son passé, il l’amena en 1883 dans une maison Victorienne de sa ville d'origine de Perivale qui a brûlée en 1983. Le Docteur fini par affronter et battre Fenric sur une base naval anglaise pendant la Seconde Guerre Mondiale, révélant ainsi l'impact de ce dernière dans le passé de Ace. Le Docteur continua à la traiter comme son élève en la ramenant à Perivale ; cependant elle décida de continuer à voyager avec lui. Les causes de sa séparation avec le Docteur n'ont pas été montré à la télévision.

Dimensions in Time (1993)[modifier | modifier le code]

Le Seigneur du Temps (1996)[modifier | modifier le code]

À la fin de son incarnation, le Septième Docteur a eu la tâche de transporter les restes de son ancien ennemi, Le Maître, de la planète Skaro à Gallifrey. Cela se montra comme étant une grave erreur puisque, même en n'ayant pas de forme physique, le Maître réussi à prendre le contrôle du TARDIS du Docteur et le fit poser à San Francisco en 1999. Le Docteur se fait tirer dessus en se retrouvant au milieu d'une fusillade inter gang. Il fut amené à l’hôpital, mais la tentative des médecins de la sauver l'ont, à la place, "tué" dans un dernier cris de douleur. Il est la seule incarnation du Docteur qui est mort de façon humaine. À cause de l'anesthésie, le Docteur ne s'est pas régénéré tout de suite après sa mort ; il le fit quelques heures plus tard, allongé sur un lit de la morgue.

Mentions ultérieures[modifier | modifier le code]

Personnalité[modifier | modifier le code]

Le Septième Docteur est l'incarnation qui a eu les changements les plus poussés. À ses débuts, il était quelqu'un de pataud (à risquer sa vie mais sans mettre de côté sa grande intelligence et ses bonnes intentions) qui s'est ensuite dirigé vers une voie plus sombre en prenant une attitude de joueur pour vaincre ses adversaires, que ça soit des nouveaux ou des anciens. Il donnait toujours le sentiment d'être accueillant, curieux, judicieux et charmant. Cependant, quand il commençais à choisir ses combats et à garder des secrets pour lui, il arrivait à donner un sentiment sérieux, contemplatif, de manipulateur et plein d'autorité.

Afin de faire le show man, le Docteur se faisait souvent passer pour le bouffon du roi, préférant souvent manipuler les événements en arrière plan. À l'image de sa seconde incarnation, il était préparé à jouer l'idiot dans le but que ses ennemis le sous estiment, ce qui lui permettait indéniablement de les vaincre. C'était un artiste qui usait d'un répertoire de tours de magie, d'illusions et d’échappatoires afin de compléter ses plans.

Liste des apparitions[modifier | modifier le code]

Épisodes de Doctor Who[modifier | modifier le code]

Épisodes audio de Big Finish[modifier | modifier le code]

Le Septième Docteur apparaît dans de nombreuses aventures sous format audio par Big Finish entre 1999 et 2017.

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Après l'annulation de la série télévisée, les aventures continuèrent au sein d'une série de nouvelles appelées les Virgin New Adventures[4]. Une soixantaine d'histoires sont sorties entre 1991 et 1997.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « List of Doctor Who planets », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2017)
  2. (en) « List of Doctor Who villains », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2017)
  3. The Greatest Show in the Galaxy
  4. (en) « Virgin New Adventures », Wikipedia,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2017)