Treizième Docteur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Treizième Docteur
Personnage de fiction apparaissant dans
Doctor Who.

Jodie Whittaker, l'interprète du treizième Docteur, ici à la San Diego Comic-Con de 2018.
Jodie Whittaker, l'interprète du treizième Docteur, ici à la San Diego Comic-Con de 2018.

Origine Gallifrey
Sexe Féminin
Espèce Dame du Temps
Incarnation précédente Douzième Docteur
(Peter Capaldi)
Entourage Yasmin Khan
Ryan Sinclair
Graham O'Brien

Interprété par Jodie Whittaker
Voix Marcha Van Boven
Séries Doctor Who
Première apparition Il était deux fois
Saisons Saison 11 (2018)

Le Treizième Docteur est l'incarnation actuelle du Docteur, le personnage principal de la série de science-fiction britannique Doctor Who. Il est joué par l'actrice anglaise Jodie Whittaker, faisant de cette incarnation du Docteur la première de sexe féminin[1]. Elle succède au Douzième Docteur incarné par Peter Capaldi à l'issue de l'épisode de Noël 2017, Il était deux fois.

Le 23 octobre 2017, l'identité des compagnons du Treizième Docteur est révélée par la BBC : il s'agit de Graham (Bradley Walsh), Ryan (Tosin Cole) et Yasmin (Mandip Gill)[2]. Aucun Docteur n'avait eu trois compagnons en même temps depuis le Cinquième Docteur. Dans le même communiqué de presse, il est également annoncé que la première saison du Treizième Docteur (la saison 11) débutera en automne 2018, et ne sera constituée que de dix épisodes d'une durée de 50 minutes chacun[2], à l'exception du premier. La BBC a en effet confirmé que le premier épisode durerait 65 minutes.

Histoire du personnage[modifier | modifier le code]

Épisode de Noël 2017[modifier | modifier le code]

À la fin de Il était deux fois, le treizième Docteur succède au Douzième Docteur, qui s'était jusqu'ici retenu de se régénérer suite à ses blessures dans Le Docteur tombe. L'intérieur du TARDIS est lourdement endommagé au cours de la régénération. Le Docteur découvre son nouveau visage en se regardant dans l'écran, au-dessus de la console de commande. Un instant après, elle appuie sur un bouton, mais les dommages subis par le TARDIS le font dysfonctionner et le Docteur se retrouve expulsée du TARDIS en plein vol. Elle assiste impuissante à l'explosion de l'intérieur de la salle de commandes pendant sa chute[3].

Saison 11 de Doctor Who[modifier | modifier le code]

La chute libre du Treizième Docteur se termine dans La femme qui venait d'ailleurs, où elle s'écrase dans le Yorkshire, dans le train conduisant Graham O'Brien et son épouse, Grace, chez eux. Ce même train était en fait attaqué par une créature extraterrestre électrique, et le Docteur essaya tant bien que mal de gérer la situation en même temps que découvrir son nouveau corps. Avec Graham, sa femme, le petit-fils de cette dernière, nommé Ryan, et une policière-stagiaire nommée Yasmin, le Docteur se retrouve face au guerrier Tzim-Sha de la race des Stenzas, en pleine chasse à l'homme. Avec ses nouveaux amis, le Docteur arrête l'alien voulant s'en prendre au conducteur de grue Karl Wright pour prouver sa valeur aux yeux de son peuple. Le Docteur force Tzim-Sha à prendre la fuite mais Grace meurt pendant l'affrontement. Le Docteur se fabrique en chemin un nouveau tournevis sonique avec des cuillères fondues et trouve le moyen de se téléporter au TARDIS, impossible à localiser. Lorsque le Docteur se téléporte dans son vaisseau, un dysfonctionnement la fait apparaître dans le vide spatial, accompagné involontairement de ses trois nouveaux compagnons.

Rosa Parks, la « mère du mouvement des droits civiques », qui a lutté contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

Sauvés par les vaisseaux d'Angstorm et Epzo, deux finalistes d'une course intergalactique, au début de [[[LE monument fantôme]], les quatre nouveaux aventuriers s'écrasent sur Désolation, une planète dont la civilisation fut anéantie par le peuple Stenza, et où se trouverait son TARDIS. Attaquée par des créatures monstrueuses et télépathes, le Docteur se fait surnommer "l'enfant hors du temps, le renégat abandonné et inconnu", ce qui suppose qu'ils connaissent certains secrets du Seigneur du Temps. Le Docteur atteint la ligne d'arrivée et, avec les deux finalistes, retrouve son TARDIS réparé et métamorphosé[4].

Dans l'épisode suivant, Rosa, le Docteur a du mal à piloter son vaisseau dont la console a changé, et finit par atterrir le 30 novembre 1955 à Montgomery, dans l'Alabama, c'est-à-dire la veille du jour où Rosa Parks a refusé de céder sa place à un passager blanc dans un bus. Alors qu'elle s'apprêtait à repartir avec ses compagnons, le TARDIS détecte de l'énergie temporelle. Le Docteur décide donc de faire un arrêt et de trouver la source de cette énergie. Avec ses amis Graham, Yasmin et Ryan, ils découvrent une société profondément marquée par la ségrégation raciale, et rencontrent par hasard Rosa Parks elle-même, qui était, selon Ryan, un modèle pour la grand-mère de ce dernier, Grace. Le Docteur finit par remonter à la source de l'énergie temporelle et découvre Krasko, un ancien prisonnier de Stormcage (comme l'était River Song) qui voyage en manipulateur de vortex. Ce dernier a l'intention de changer l'histoire (il révèle plus tard dans l'épisode ses convictions racistes, qualifiant les personnes noires d'« espèce »), et le Docteur et ses compagnons font tout pour que l'histoire se déroule comme prévue, au détail près. Tout finit bien, mais, au moment où Rosa Parks monte dans le bus, le Docteur annonce à ses compagnons qu'ils sont obligés d'assister à la scène sans pouvoir défendre ou aider Rosa Parks, sans quoi l'histoire s'en verrait changée. Après l'arrestation de celle-ci, le Docteur rassure Yasmin, Ryan et Graham en leur montrant que l'histoire n'a pas été bouleversée et que Rosa Parks recevra la Médaille présidentielle de la Liberté de la main du Président américain Bill Clinton en 1996. Elle leur assure qu'elle a changé le monde entier[5].

Au début de Arachnides au Royaume-Uni, le Docteur réussit enfin à stabiliser son TARDIS et à ramener Ryan, Graham et Yasmin à Sheffield, où ils rencontrent la famille de Yasmin, mais aussi des araignées géantes qui s'en prennent aux humains. Avec l'aide d'une scientifique spécialisée en arachnologie, Jade McIntyre, ils explorent un hôtel de Jack Robertson, homme d'affaires qui souhaite être président des États-Unis en 2020, qui semble être la base de ces araignées. Sous l'hôtel, ils découvrent un énorme tunnel qui explique la prolifération et l'existence de telles araignées : une autre compagnie de Jack Robertson, JLR Disposal, qui s'occupe des déchets du laboratoire de Jade McIntyre ; parmi ces déchets se trouvent les carcasses des araignées, mélangées aux substances toxiques. L'hôtel héberge la mère de toutes les araignées, de la taille d'un van, mais la taille de celle-ci l'empêche de respirer convenablement : elle suffoque, mais Robertson décide de la tuer avec une arme à feu. De retour à Sheffield, Ryan, Graham et Yasmin changent d'avis et demandent au Docteur de continuer à voyager ensemble. Elle les met toutefois en garde quant à leur survie, qu'elle ne peut garantir. Ils décident tout de même de repartir à l'aventure, et ils pilotent le TARDIS tous ensemble[6].

On retrouve le Treizième Docteur et ses compagnons sur une planète dépotoir, en train de chercher quelque chose, dans Le Casse-tête de Tsuranga, jusqu'à ce qu'une mine explose et les blesse. Ils se réveilleront sur le vaisseau "Tsuranga", un vaisseau complètement automatisé qui se dirige vers une station d'hôpital. Une fois que le Docteur a accès aux commandes du Tsuranga, elle découvre que quelque chose se dirige vers eux : il s'agit d'une espèce extra-terrestre, qui parvient à s'infiltrer dans les tuyaux du vaisseau et qui le dévore petit à petit, jusqu'à chercher à dévorer la source d'énergie du vaisseau. En coopérant avec les autres passagers, le Docteur, Yasmin, Ryan et Graham parviennent à piéger le Pting, le petit extra-terrestre indestructible. Elle retire une bombe implantée dans le vaisseau, l'activant, et attirant le Pting grâce à son tournevis sonique, qui finit par ingurgiter la bombe. Le Docteur désamorce le hub dans lequel l'extra-terrestre était, sauvant les divers passagers, à l'exception d'Eve, pilote qui souffrait d'un souci cardiaque et qui est morte en cherchant à ramener tout le monde vers la station d'hôpital. Avant de repartir, le Docteur et ses compagnons commémorent sa mémoire avec tous les autres passagers.

Carte de la Partition des Indes en 1947.

Au début de l'épisode suivant, Les Démons du Pendjab, Yasmin demande au Docteur d'aller en Inde pour rencontrer sa grand-mère lorsque cette dernière était jeune. Le Docteur accepte mais rappelle qu'il ne faut surtout pas interférer dans le cours de l'histoire. Ils rencontrent ainsi Prem, le premier mari d'Umbreen, dont Yasmin ignorait l'existence. Le mariage approche, malgré les réticences de la famille d'Umbreen : en effet, Prem est hindou, alors qu'Umbreen est de confession musulmane. Toutefois, le Docteur, comprenant que son TARDIS a atterri la veille de la Partition des Indes, le 14 juillet, dit à la famille de se dépêcher d'organiser le mariage. Prem affirme au Docteur qu'il a vu des êtres extra-terrestres plusieurs fois, notamment lorsque son frère est mort au front pendant la Seconde Guerre Mondiale. En enquêtant dans une forêt voisine, le Docteur et Ryan découvrent qu'il s'agit des Thijariens, une race très meurtrière ; mais il se trouve que les deux extra-terrestres devant eux sont les derniers de leur espèce, et qu'ils voyagent dans l'espace et le temps afin de commémorer la mémoire de ceux qui meurent seuls. Le Treizième Docteur comprend alors que Prem va trouver la mort au cours de la Partition des Indes. Umbreen et Prem décident donc de se marier, le Docteur fera une cérémonie à la fois musulmane et hindoue, mais Manish, le frère de Prem, s'opposant fermement à cette union, a amené des nationalistes hindous pour empêcher le mariage. Prem, une fois marié à Umbreen, décide d'aller se confronter à eux tandis que la famille de sa femme prend la fuite. Il trouve la mort, se faisant abattre, et la grand-mère de Yasmin n'a gardé qu'une montre de lui, qu'elle a donné à cette dernière dans le futur. Le Docteur ramène ses amis dans le présent, afin que Yasmin puisse retourner voir sa grand-mère.

Épisode du Nouvel An 2019[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Résolution (Doctor Who).

Apparence et personnalité[modifier | modifier le code]

Apparence[modifier | modifier le code]

Adoptant donc le physique de Jodie Whittaker, le Treizième Docteur est une femme d'une trentaine d'années, de taille moyenne, aux cheveux blonds et mi-longs. Le costume dans lequel Jodie Whittaker apparaît le 16 juillet 2017 a été confirmé comme n'étant pas le costume officiel du Treizième Docteur[7]. Il faut attendre le 9 novembre de la même année pour que le costume du Treizième Docteur soit révélé par la BBC[8]. Cette tenue est composée d'un pantalon bleu, de bottes marron, de bretelles jaune, d'un pull bleu foncé sur lequel figure un motif arc-en-ciel, ainsi qu'une longue veste grise qui surplombe l'ensemble. Thomas Ling, Huw Fullerton et Paul Jones du Radio Times y voient plusieurs références au passé de la série : les bretelles et les bottes renvoient au Onzième Docteur. Cette comparaison est d'autant plus pertinente que le designer qui a composé cette tenue est également celui qui a composé la tenue du Onzième Docteur. Les rayures sur son pull rappellent les motifs de l'écharpe du Quatrième Docteur. Ils voient aussi dans le pantalon porté assez haut une référence au Deuxième Docteur[9].

L'apparence extérieure du TARDIS change également, et se rapproche davantage de l'aspect du TARDIS lors des années 1970 et 1980, avec notamment la plaque sur la porte qui passe du blanc au noir. Le 20 février 2018, la BBC révèle le nouveau logo qui sera utilisé pour la saison 11[10]. Le but était de produire un logo au design « moderne et élégant »[11].

Le nouveau logo de Doctor Who.

Personnalité[modifier | modifier le code]

« Un peu d'adrénaline, une pincée de rage et une pointe de panique ont réassemblés mon cerveau. Je sais exactement qui je suis. Je suis le Docteur, assurant le fair-play dans cet Univers. »

— Le treizième Docteur, dans La femme qui venait d'ailleurs

Dans une interview accordée au Radio Times, Chris Chibnall décrit le Treizième Docteur comme étant « chaleureuse, drôle, énergique » et comme la « meilleure amie possible »[12]. L'actrice elle-même, Jodie Whittaker, ajoute que son Docteur parle très rapidement. Mandip Gill, qui joue Yasmin Khan, compare le Treizième Docteur au Onzième Docteur, affirmant que les deux incarnations du Docteur sont autant dynamiques l'une que l'autre[13].

Dès sa première aventure, le treizième Docteur se montre en effet très énergique, optimiste et rieuse, assez bavarde (elle évoque sa famille disparue sans complexe) et débrouillarde (elle fabrique son propre tournevis sonique avec quelques matériaux trouvés au hasard, sait manier des outils de métallurgie).

Casting et réception[modifier | modifier le code]

Casting[modifier | modifier le code]

Dans une interview diffusée par la BBC[7], Jodie Whittaker révèle que Chris Chibnall lui a donné le rôle lors d'une discussion autour de la série Broadchurch. Alors qu'elle lui proposait d'être dans le rôle d'un ennemi du Docteur, il lui a tout simplement annoncé son idée, qu'elle soit le Treizième Docteur. Elle a accepté dans les 24 heures qui ont suivi.

Le choix de Whittaker est révélé le dans une vidéo d'une minute diffusée après la finale homme de Wimbledon[14] (puis relayée sur Twitter, YouTube, Facebooketc.), dans laquelle on peut la voir, le visage caché. Elle révèle son visage à la fin de la vidéo, où elle est présentée comme le nouveau Docteur[15]. Face à des rumeurs selon lesquelles il n'y aurait aucun épisode de Doctor Who en 2019, la BBC déclare dans une interview accordée à Starburst que la 12e saison sera bien diffusée en 2019, et que Jodie Whittaker y incarnera encore le Docteur[16].

Réception[modifier | modifier le code]

Colin Baker, l'interprète du Sixième Docteur, se réjouit du casting de Jodie Whittaker.

À la suite de la révélation de l'identité du Treizième Docteur, de nombreux fans ont contacté la BBC pour se plaindre du fait que le Docteur soit interprété par une femme. Ce à quoi la chaîne a répondu que « le Docteur est un alien de la planète Gallifrey et [qu']il a été établi dans la série que les Seigneurs du Temps peuvent changer de genre »[17]. Sydney Newman, le créateur de Doctor Who, avait d'ailleurs déjà proposé en 1986 que le Docteur soit incarné par une femme : il pensa à Dawn French, Joanna Lumley et Frances de la Tour[18]. Lorsqu'il fit renaître la série en 2005, Russell T. Davies eut également la même idée : il pensa notamment à l'actrice Judi Dench pour interpréter le Neuvième Docteur[19].

Sur Twitter, d'anciens acteurs de la série, dont Colin Baker[20] (le Sixième Docteur), Billie Piper[21] (Rose Tyler), Pearl Mackie[22] (Bill Potts) ou Arthur Darvill[23] (Rory Williams) ont montré leur enthousiasme suite à la révélation. Alex Kingston (River Song) a découvert lors d'un panel à la Raleigh Supercon l'identité du Treizième Docteur (des fans présents lui ont dit), et s'est montrée très heureuse, jugeant que Jodie Whittaker est une très bonne actrice[24]. Colin Baker, après avoir pris connaissance des nombreuses critiques, s'est dit étonné par la réaction de certains fans qui disent qu'ils ne regarderont plus la série car le Docteur est une femme. Il dit même hésiter à les appeler des « fans »[25]. Jodie Whittaker, l'actrice elle-même a demandé aux fans de ne pas avoir peur du changement de genre du personnage, suite aux réactions de ces derniers[26]. Quant à lui, Peter Davison, qui a interprété le Cinquième Docteur de 1982 à 1984, s'est dit déçu du fait que le Treizième Docteur soit une femme. Il va même jusqu'à dire que c'est la « perte d'un modèle pour les garçons ». Néanmoins, il a noté que Whittaker est une « actrice formidable » et ferait un « travail merveilleux » dans le rôle[27],[28].

Certaines personnes ont vu le choix d'une femme pour incarner le Docteur comme une décision purement politique, ce à quoi Russell T. Davies, le premier producteur-exécutif de la série lors de sa reprise en 2005, répond que cela n'a rien à voir avec de la politique : c'est un choix personnel de Chris Chibnall[29].

Jim Shelley du Daily Mail se dit déçu du début de Jodie Whittaker à la fin de Il était deux fois, début qu'il ne juge pas particulièrement bon[30]. Michael Hogan du Telegraph se montre également déçu de cet épisode, mais espère que l'arrivée de Jodie Whittaker sera synonyme de renouveau et marquera la fin de scripts où la parole prenait trop de place ainsi que le début de nouvelles aventures[31]. Lors de la cérémonie des National Television Awards de 2018, Jodie Whittaker se voit honorée de l'Award du « meilleur moment TV de 2017 » pour la courte-vidéo d'une minute dans laquelle son identité fut révélée en juillet 2017[32],[33].

La femme qui venait d'ailleurs, le premier épisode du Treizième Docteur, a reçu de nombreuses critiques positives, notamment de la part de Den of Geek[34], Cultbox[35], ou encore du Radio Times[36]. L'épisode fait partie des épisodes les plus regardés de la nouvelle série, avec un taux d'audience de 10,96 millions[37] : aucun épisode n'avait atteint un tel score depuis 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Morgane Tual, « Le 13e « Doctor Who » sera une femme », sur Le Monde, (consulté le 17 juillet 2017)
  2. a et b (en) « Meet the Thirteenth Doctor's three new companions! », sur Doctor Who, (consulté le 31 octobre 2017)
  3. (en) BBC, « The Twelfth Doctor Regenerates: Peter Capaldi to Jodie Whittaker - Doctor Who Christmas Special 2017 », YouTube,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Dan Martin, « Doctor Who recap: series 37, episode two – The Ghost Monument », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Pete Dillon-Trenchard, « Doctor Who series 11 episode 3: Rosa review », Den of Geek,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Ross Ruediger, « Doctor Who Recap: Spiders in the City », Vulture,‎ (lire en ligne)
  7. a et b (en) « Introducing Jodie Whittaker - The Thirteenth Doctor », sur BBC, (consulté le 19 juillet 2017)
  8. (en) Julia Alexander, « Doctor Who's first female Doctor, Jodie Whittaker, gets a fantastic new costume », Polygon,‎ (lire en ligne)
  9. (en) Thomas Ling, Huw Fullerton et Paul Jones, « Doctor Who: Jodie Whittaker's outfit references », Radio Times,‎ (lire en ligne)
  10. BBC, « The New Logo - Doctor Who: 2018 - BBC One », YouTube, 20 février 2018. (voir en ligne)
  11. (en) Huw Fullerton, « Doctor Who: new logo REVEALED for Jodie Whittaker's series 11 », Radio Times,‎ (lire en ligne)
  12. (en) Huw Fullerton, « Doctor Who: Everything we know about Jodie Whittaker’s new Doctor », Radio Times,‎ (lire en ligne)
  13. (en) Flora Carr, « Jodie Whittaker’s Doctor “has a similar energy to Matt Smith’s” says co-star », Radio Times,‎ (lire en ligne)
  14. (en-GB) « Doctor Who: New lead to be revealed after Wimbledon », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2017)
  15. (en) BBC America, « Meet the Thirteenth Doctor », sur YouTube.
  16. (en) Jordan Royce, « DOCTOR WHO: BBC Confirm Series 12 to Broadcast in 2019 », Starburst,‎ (lire en ligne)
  17. (en) « BBC - Complaints - BBC One, Doctor Who casting announcement, 16 July 2017 », sur BBC, (consulté le 19 juillet 2017)
  18. (en) Marc Horne, « How Doctor Who nearly became the Time Lady », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  19. (en) Mathew Wace Peck, « Op-Ed: Is the new Doctor Who a woman? », Digital Journal,‎ (lire en ligne)
  20. (en) Colin Baker, « Change my dears and not a moment too soon - she IS the Doctor whether you like it or not! », Twitter,‎ (lire en ligne)
  21. (en) Billie Piper, « G'wan Jodie !!!! This is amazing news. Well done Dr Who world #drwho #jodiewhittaker #ladiesnight .... », Twitter,‎ (lire en ligne)
  22. (en) Pearl Mackie, « Gwaaaaan #jodiewhittaker #doctor13 », Twitter,‎ (lire en ligne)
  23. (en) Arthur Darvill, « Yes Jodie. », Twitter,‎ (lire en ligne)
  24. "The moment Alex Kingston learns who 13th Doctor is going to be", sur YouTube (https://www.youtube.com/watch?v=DJ8toxhMTTw)
  25. (en) Colin Baker, « Cannot deny that I am amazed by the 'never watch it again' reaction by some viewers ( I hesitate to call them 'fans'). Very sad », Twitter,‎ (lire en ligne)
  26. (en) Isobel Frodsham & Stewart Paterson, « New Doctor Who Jodie Whittaker tells fans 'don't be scared of my gender' as decision to cast the first ever woman as the famous Time Lord divides fans », DailyMail,‎ (lire en ligne)
  27. (en) Jude Dry, « Former Doctor Who Peter Davison Mourns Loss of 'Role Models For Boys' », IndieWire,‎ (lire en ligne)
  28. (en-GB) Helena Horton, « Former Doctor Who Peter Davison says casting of woman means 'loss of role model for boys' », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 7 mars 2018)
  29. (en) Justin Harp, « Ex-Doctor Who boss Russell T Davies rejects claims that Jodie Whittaker's hiring was a "political strategy" », Digital Spy,‎ (lire en ligne)
  30. (en) Jim Shelley, « Jodie Whittaker's debut saw the first female Doctor Who », Daily Mail Online,‎ (lire en ligne)
  31. (en) Michael Hogan, « Doctor Who, Twice Upon a Time, review: cue Jodie Whittaker, but only after a raft of self-indulgence », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  32. (en) « National Television Awards » (consulté le 23 janvier 2018)
  33. (en) Sarah Doran, « Biggest TV moments of 2017 REVEALED: Jodie Whittaker's Doctor Who unveiling tops biggest moments in television », Radio Times,‎ (lire en ligne)
  34. (en) Simon Brew, « Doctor Who Season 11 Episode 1 Review: The Woman Who Fell to Earth », Den of Geek,‎ (lire en ligne)
  35. (en) Patrick Sproull, « Doctor Who series 11: The Woman Who Fell to Earth review », Cultbox,‎ (lire en ligne)
  36. (en) Patrick Mulkern, « Doctor Who series 11: The Woman Who Fell to Earth review – ‘Jodie Whittaker is exactly the regeneration this show needed’ », Radio Times,‎ (lire en ligne)
  37. (en) « Doctor Who Guide: Ratings Guide », sur Doctor Who Guide (consulté le 23 octobre 2018)