Régénération (Doctor Who)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Régénération (homonymie).

La régénération (en anglais, “regeneration”) est un processus biologique propre aux Seigneurs du Temps, une race fictive dans la série télévisée britannique de science-fiction Doctor Who. En cas de blessure mortelle, un Seigneur du Temps a la possibilité de se régénérer, c'est-à-dire de changer d'apparence et de personnalité. Il est établi dans L'Heure du Docteur qu'un Seigneur du Temps ne peut normalement se régénérer que douze fois, sauf si un autre cycle de régénération ne lui est offert. Dans les épisodes télévisés de la série, différents personnages se sont régénérés : le Docteur, le Maître (bien que celui ait aussi volé des corps), Romana, River Song et le Général.

La première régénération à avoir eu lieu dans l'histoire de la série est celle du Premier Docteur à la fin de l'épisode The Tenth Planet, en 1966.

Création scénaristique du concept[modifier | modifier le code]

D'un point de vue scénaristique, la régénération a été créée en 1966 afin de pouvoir remplacer l'acteur principal, William Hartnell, qui souffrait d'artériosclérose et avait des difficultés avec la nouvelle équipe de production[1]. La série connaissant alors un bel essor, il était hors de question de la supprimer. À la fin du tournage de The Smugglers en juin 1966, le premier arc narratif de la saison 4, Innes Lloyd, producteur, persuade William Hartnell qu'il est temps pour lui de quitter le rôle. Ce dernier accepta quand il apprit que son successeur serait Patrick Troughton, qu'il estimait beaucoup. Innes Lloyd pense alors que le personnage pourrait changer d'apparence de façon régulière[2]. Dans The Power of the Daleks, le Deuxième Docteur compare ce processus à un papillon qui sort de sa chrysalide[3].

Causes de la régénération[modifier | modifier le code]

Les causes des « morts » des différentes incarnations du Docteur sont variées :

  1. Premier Docteur (W. Hartnell) : succombe apparemment à son grand âge dans The Tenth Planet (1966).
  2. Deuxième Docteur (P. Troughton) : forcé de changer d'apparence, il est exilé sur Terre par les Seigneurs du Temps à titre de sanction dans The War Games (1969).
  3. Troisième Docteur (J. Pertwee) : absorbe une dose mortelle de radiations en désactivant un dispositif menaçant une colonie humaine dans Planet of the Spiders (1974).
  4. Quatrième Docteur (T. Baker) : le Maître le fait chuter du radiotélescope du projet Pharos dans Logopolis (1981). Ils s'y étaient rendus pour se servir de l'installation afin de sauver l'univers de l'entropie générale qui le menaçait.
  5. Cinquième Docteur (P. Davison) : accidentellement empoisonné en même temps que sa compagne Peri dans The Caves of Androzani (1984). Il offrit sa seule dose d'antidote à la jeune femme, se sacrifiant ainsi pour la sauver.
  6. Sixième Docteur (C. Baker) : succombe à des blessures non spécifiées lors d'une attaque du TARDIS par la Rani, provoquant son crash dans Time and the Rani (1987).
  7. Septième Docteur (S. McCoy) : meurt à San Francisco dans le téléfilm Le Seigneur du Temps (1996). Saboté par le Maître, le TARDIS atterrit au milieu d'une fusillade où le Docteur reçoit plusieurs balles non mortelles. Transporté à l'hôpital inconscient, les médecins, déroutés par son anatomie, tentent de sonder son système cardiaque, ce qui le tue. Note : la régénération n'a pas lieu directement après la mort du Docteur à cause de l'anesthésie qu'il a subie et qui a retardé le processus.
  8. Huitième Docteur (P. McGann) : s'écrase sur la planète Karn dans The Night of the Doctor (2013) en tentant de sauver la pilote d'un vaisseau en perdition, laquelle refuse son aide au dernier moment à cause de la Guerre du Temps. Les sœurs de Karn le ressuscitent temporairement et le convainquent de boire une potion qui fait de lui le War Doctor (Docteur Guerrier) afin de prendre enfin part à la Guerre.
  9. Docteur Guerrier (J. Hurt) : ayant réussi à sauver Gallifrey de la Guerre du Temps, le Docteur Guerrier se régénère à la fin de l'épisode spécial des 50 ans de la série, Le Jour du Docteur (2013), sa mission étant simplement terminée.
  10. Neuvième Docteur (C. Eccleston) : sa compagne Rose Tyler ayant regardé dans le cœur du TARDIS pour le sauver dans À la croisée des chemins (2005), il absorbe à son tour l'énergie qu'elle a reçue pour éviter que cela ne la tue, et doit donc se régénérer.
  11. Dixième Docteur (D. Tennant) : touché par le tir d'un Dalek dans La Fin du voyage (2008), le Docteur se régénère une première fois sans changer d'apparence. Subséquemment, il absorbe une dose mortelle de rayonnements dans La Prophétie de Noël (2010) en sauvant la vie de Wilfred Mott, lequel était prisonnier d'un générateur extraterrestre défaillant. Le Docteur subit une longue agonie avant de se régénérer.
  12. Onzième Docteur (M. Smith) : succombe à un âge très avancé dans L'Heure du Docteur (2013) après avoir défendu pendant plusieurs siècles une petite planète où la Guerre du Temps menaçait de resurgir. Au tout dernier moment, sa compagne Clara Oswald convainc les Seigneurs du Temps de lui octroyer un nouveau cycle de régénérations.
  13. Douzième Docteur (P. Capaldi) : est électrocuté par un Cyberman dans Le Docteur tombe (2017). Refusant tout d'abord de se régénérer en envisageant de mourir définitivement, il finit par changer d'avis à la fin de l'épisode suivant, Il était deux fois (2017).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Classic Series: Season 3 », sur BBC, (consulté le 28 août 2018)
  2. (en) « Serial DD: The Tenth Planet », sur A Brief History Of Time (Travel) (consulté le 28 août 2018)
  3. (en) « The Classic Series: Power of the Daleks », sur BBC, (consulté le 28 août 2018)