Richard Hurndall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Richard Hurndall
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Richard Gibbon Hurndall
Naissance
Darlington
Nationalité Britannique
Décès (à 73 ans)
Londres
Profession Acteur

Richard Hurndall, né le à Darlington et mort le à Londres au Royaume-Uni, est un acteur britannique. Il est principalement connu pour ses nombreux rôles à la télévision et à la radio anglaise après la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après des études à la Claremont Preparatory School, au Darlington College et au Scarborough College[1], Richard Hurndall fait ses études d'acteurs au Royal Academy of Dramatic Arts et apparaît dans des nombreuses pièces au théâtre de Stratford-upon-Avon. De 1949 à 1952 il joue de nombreuses pièces radiophoniques pour le répertoire dramatique de la BBC. En 1959, il joue même le rôle de Sherlock Holmes dans une adaptation radio du Signe des quatre.

Radio Luxembourg[modifier | modifier le code]

En 1958 il devient le troisième présentateur de l'émission This I Believe sur l'antenne anglaise de Radio Luxembourg. L'émission, originellement présentée par Edward R. Murrow aux États-Unis sur l'antenne radio de CBS de 1951 à 1955, a été adaptée en Angleterre avec une présentation britannique, à 21h30 le dimanche soir.

Télévision[modifier | modifier le code]

Apparaissant en 1949 dans le téléfilm comique Someone at the Door au côté de Patrick Troughton, il joue alors des seconds rôles dans des séries telles que Chapeau melon et bottes de cuir, Amicalement vôtre, Blake's 7, Whodunnit! et Bergerac. En 1968 il joue le rôle du gangster Mackelson dans la série Spindoe avant de tenir l'année d'après, le rôle récurrent du serviteur Jason Fowler dans la saison finale de la série The Plane Makers. Il apparaît aussi en 1970 dans la série comique Steptoe and Son dans le rôle de Timothy, un antiquaire gay. Il apparaît deux fois, en 1973 et 1975 dans la série Public Eye la première fois dans le rôle d'un entomologiste à la recherche de son fils, la seconde dans le rôle d'un prêtre.

Doctor Who[modifier | modifier le code]

En 1983 afin de célébrer les 20 ans de la série de science fiction de la BBC, Doctor Who, les producteurs ont dans l'idée de faire se rencontrer chaque incarnation du personnage dans l'épisode « The Five Doctors. » William Hartnell, l'acteur ayant joué pour la première fois le Docteur, étant mort en 1975, Hurndall le remplaça, imitant le personnage avec son côté acerbe. Le choix de l'acteur fut à l'époque accepté par la veuve de William Hartnell[2].

Films[modifier | modifier le code]

Au cinéma, il joue de nombreux rôles secondaires dans des films comme Follow That Camel (1967),Joanna (1968), Some Girls Do (1969), Zeppelin (1971), Le film d'horreur s'inpirant de Docteur Jekyll et Mr Hyde, I, Monster avec Christopher Lee (1971), Lady Caroline Lamb (1972), Le Froussard héroïque (1975), et Le Prince et le Pauvre (1977).

Mort[modifier | modifier le code]

Hurndall meurt d'un Infarctus du myocarde à l'âge de 73 ans à Londres, le , 5 mois après son apparition dans l'épisode The Five Doctors. Quelques sources, notamment l'autobiographie d'Elisabeth Sladen raconte même qu'il est mort avant de recevoir sa paye pour son apparition dans l'épisode.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chris Lloyd, « Of Escomb, Eden and the Darlo Doctor Who », The Northern Echo,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. (en) « Richard Hurndall (1980’s) », sur Doctor Who Interview Archive, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]