Kevin McCarthy (homme politique, 1965)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kevin McCarthy.
Kevin McCarthy
Image illustrative de l'article Kevin McCarthy (homme politique, 1965)
Fonctions
Majority leader à la Chambre des représentants des États-Unis
En fonction depuis le
(3 ans, 4 mois et 15 jours)
Prédécesseur Eric Cantor
Représentant des États-Unis
En fonction depuis le
(10 ans, 11 mois et 13 jours)
Circonscription 22e district de Californie
(2007-2013)
23e district de Californie
(depuis 2013)
Prédécesseur Bill Thomas (22e district)
Lois Capps (23e district)
Successeur Devin Nunes (22e district)
Biographie
Nom de naissance Kevin Owen McCarthy
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Bakersfield (Californie)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Diplômé de Université d'État de Californie
Religion Baptisme

Kevin Owen McCarthy, né le à Bakersfield (Californie), est un homme politique américain membre du Parti républicain. Représentant de son État depuis 2007, il est également majority leader à la Chambre des représentants depuis août 2014 et majority whip entre 2011 et 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

La famille de McCarthy est modeste : son père est pompier et sa mère est femme au foyer. Kevin McCarthy fait ses études à l'université d'État de Californie, une université modeste, où il obtient un B. Sc. en marketing en 1989.

McCarthy commence sa carrière politique jeune : en 1995, il est le chef de la branche jeunesse du parti républicain en Californie, les Young Republicans. Il travaille ensuite dans l'équipe du représentant au congrès pour le 22e district de Californie, Bill Thomas.

En 2002, McCarthy est élu à l'Assemblée de l'État de Californie, représentant le 32e district (comtés de Kern et Kings). Il devient chef de l'opposition républicaine à l'Assemblée en janvier 2004. En 2006, Thomas annonce qu'il ne se représentera pas et soutient la candidature de McCarthy pour le remplacer. Ce dernier remporte facilement l'élection avec 70 % des voix et devient représentant du 22e district. Il est réélu sans opposition réelle en 2008 et 2010.

En 2010, les Républicains redeviennent majoritaires au Congrès et McCarthy devient majority whip (chef adjoint de la majorité) et Eric Cantor, ancien chef de la minorité (minority leader), devient chef de la majorité (majority leader).

Un redécoupage électoral a lieu en Californie avant l'élection de 2012 et l'ancien 22e district où McCarthy est élu devient le 23e district. McCarthy est facilement réélu.

Le 31 juillet 2014, Eric Cantor démissionne de son poste de chef de la majorité au congrès après sa défaite lors d'une primaire républicaine contre Dave Brat. McCarthy est élu au poste de Cantor par les membres républicains du Congrès en juin face au candidat du Tea Party Raúl Labrador (Idaho) et après l'abandon de Pete Sessions (Texas)[1],[2]. Il prend ses fonctions les 1er août. Steve Scalise, représentant de Louisiane, est élu majority whip en remplacement de McCarthy[3],[4],[5].

McCarthy est le majority leader avec le moins d'ancienneté de l'histoire du Congrès (7 ans et 7 mois d'ancienneté), il n'a jusqu'à son arrivée à ce poste présidé aucune sous-commission du Congrès et a défendu 3 propositions de loi dont 2 ont été entérinées[4],[6],[7]. Il est réputé pour sa très bonne connaissance des districts électoraux et sa capacité à lever des fonds pour les candidats[5].

Le , John Boehner, speaker de la Chambre des représentants annonce sa démission. Il déclare que McCarthy ferait un excellent speaker[8]. Le 28, McCarthy annonce sa candidature pour remplacer Boehner[9]. Il la retire le 8 octobre, devant la difficulté de convaincre les représentants républicains les plus à droite et proches du Tea Party de soutenir sa candidature, après une gaffe devant les journalistes, et devant la rumeur qu'il aurait une affaire hors mariage avec la représentante de Caroline du Nord Renee Ellmers[10],[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Susan Cornwell, « Republican Rep. Labrador running for House majority leader post », Reuters,
  2. (en) Matt Fuller, « Pete Sessions Drops Out of Majority Leader Race, Clearing Way for Kevin McCarthy », Roll Call,
  3. (en) Markus Schmidt, « Cantor to resign from Congress Aug. 18 », Richmond Times-Dispatch,
  4. a et b (en) « Can Kevin McCarthy instill a California mind-set in his House GOP colleagues? », Los Angeles Times,
  5. a et b (en) Anna Palmer, John Bresnahan et Jake Sherman, « Kevin McCarthy wins House majority leader race », Politico,
  6. (en) Eric Ostermeier, « Kevin McCarthy Becomes Least Tenured Floor Leader in US House History », Smart Politics — Université du Minnesota,
  7. (en) Igor Bobic, « Kevin McCarthy Is The Least Tenured House Majority Leader Ever », Huffington Post,
  8. (en) Elahe Izadi, « Boehner: McCarthy would make excellent speaker », The Washington Post,
  9. (en) Paul Kane, « Kevin McCarthy formally announces bid for House speaker », The Washington Post,
  10. (en) Jennifer Steinhauer et David M. Herszenhorn, « Kevin McCarthy Withdraws From Speaker’s Race, Putting House in Chaos », The New York Times,
  11. (en) Jake Sherman, Anna Palmer et Lauren French, « Ellmers thanks lawmakers for 'prayers' amid affair rumors », Politico,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]