Savigny-en-Terre-Plaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Savigny.

Savigny-en-Terre-Plaine
Savigny-en-Terre-Plaine
L'église.
Blason de Savigny-en-Terre-Plaine
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Avallon
Canton Chablis
Intercommunalité CC du Serein
Maire
Mandat
Annie Rousseau
2014-2020
Code postal 89420
Code commune 89379
Démographie
Population
municipale
153 hab. (2015 en augmentation de 3,38 % par rapport à 2010)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 29′ 48″ nord, 4° 05′ 11″ est
Altitude Min. 227 m
Max. 294 m
Superficie 8,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Savigny-en-Terre-Plaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Savigny-en-Terre-Plaine

Savigny-en-Terre-Plaine est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune se situe dans le sud-est de l'Yonne et est limitrophe de la Côte-d'Or. Les hameaux de Ragny, Le Montceau, et une partie du hameau de Chevannes dépendent de la commune. Elle est traversée dans sa partie extrême nord par l'A6.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Cisery Guillon Toutry
(Côte-d'Or)
Rose des vents
N Sauvigny-le-Beuréal
O    Savigny-en-Terre-Plaine    E
S
Saint-André-en-Terre-Plaine

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours de la Révolution française, la commune fut provisoirement renommée Savigny-les-Forges[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
    Michel Farcy[2]    
    Annie Rousseau    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2015, la commune comptait 153 habitants[Note 1], en augmentation de 3,38 % par rapport à 2010 (Yonne : -0,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
413386392360420418383385400
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
400377377363340356362361342
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
357336309279263246257233217
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
223260220202180151142150153
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • l'église Saint-Bénigne est l'église paroissiale de Savigny.

Elle fut construite vers la fin du XIIe siècle, près d'une fontaine dédiée à saint Bénigne, qui devint le but d'un pèlerinage. Elle fut remaniée au XVe siècle, avec l'agrandissement des baies du clocher et la construction d'une petite chapelle.

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Le château de Ragny, dessin de Victor Petit, 1870
Article détaillé : Château de Ragny.
  • Le château de Ragny est situé dans le hameau de Ragny, à moins d'un kilomètre de Savigny.

Un petit château fut construit à l'époque féodale par les sires de Ragny, qui n'étaient alors que de modestes vassaux des seigneurs de Montréal. De ce château primitif ne subsiste qu'une galerie avec trois arcades, située au rez-de-chaussée et datée de la fin du XIIe siècle.

Le château actuel, construction très étendue, fut remanié et agrandi à diverses époques depuis le XVe siècle. Les corps de logis, adossés les uns aux autres d'une manière très irrégulière, sont soutenus par des tourelles rondes.

Le domaine fut acquis par la banque d'Algérie en 1960. La Banque de France en est devenue propriétaire en 1974. C'est désormais un centre familial géré par son comité d'entreprise.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Savigny-en-Terre-Plaine », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 28 novembre 2012)
  2. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 2 janvier 2014.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.