Claire Lavogez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Claire Lavogez
Image illustrative de l'article Claire Lavogez
Claire Lavogez lors du match France-Écosse, le .
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Olympique lyonnais
Numéro 18
Biographie
Nom Claire Marie Annie Lavogez
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance (23 ans)
Lieu Calais
Taille 1,73 m
Poste Milieu de terrain offensive
Pied fort Droite
Parcours junior
Saisons Club
2001-2008 Drapeau : France AS Marck
2008-2009 Drapeau : France RUFC Calais
Parcours professionnel 1
Saisons Club ! colspan="1" | M.0(B.)
2009-2010 Drapeau : France US Gravelines Foot 17 0(6)
2010-2011 Drapeau : France FCF Hénin-Beaumont 18 0(3)
2011-2015 Drapeau : France Montpellier HSC 71 (17)
2015- Drapeau : France Olympique lyonnais 28 (14)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe ! colspan="1" | M.0(B.)
2009-2010 Drapeau : France France U16 06 0(1)
2009-2011 Drapeau : France France U17 19 (11)
2012-2013 Drapeau : France France U19 13 0(5)
2014 Drapeau : France France U20 07 0(4)
2014- Drapeau : France France 26 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 30 octobre 2016

Claire Lavogez (de son nom complet Claire Marie Annie Lavogez[1]) est une footballeuse internationale française, née le à Calais. Elle évolue au poste de milieu de terrain à l'Olympique lyonnais en Division 1, ainsi qu'en Équipe de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Dans le Nord-Pas-de-Calais (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Claire Lavogez a 16 ans quand elle commence sa carrière au niveau national à l'US Gravelines Foot, qui évolue alors en Division 2. Elle devient une titulaire indiscutable avant d'être rapidement recrutée par le club voisin, le FCF Hénin-Beaumont, qui dispute le Championnat de Division 1. La jeune Claire s'y impose également, ne disputant qu'un match avec l'équipe des moins de 19 ans (elle y inscrit un quadruplé), et dispute avec l'équipe première héninoise 17 matchs de D1 (16 comme titulaire) lors de la saison 2010-2011.

Chez les Pailladines (2011- 2015 )[modifier | modifier le code]

Claire Lavogez (N°14), Montpellier

Dès la saison suivante, c'est auréolée du statut de capitaine de l'Équipe de France des -17 ans qu'elle signe au Montpellier Hérault SC. Elle fait 10 matchs en Division 1 avec l'équipe première, fêtant sa première apparition avec un but, et participe à la finale du Challenge National des -19 ans Féminin qu'elle remporte avec l'équipe des -19 ans du Montpellier HSC[2].

Claire continue de s'installer progressivement dans l'équipe lors de la saison 2012-2013 où elle dispute 15 rencontres de Division 1 (dont 9 en tant que titulaire) et participe à nouveau à la victoire des Pailladines dans le Challenge national féminin U19, où les jeunes Montpelliéraines battent en finale l'Olympique lyonnais, 1 but à 0[3].

La saison 2013-2014 est pour le Montpellier HSC une année transition qui voit, à l'issue de la saison, la fin de carrière ou le départ de nombreuses joueuses emblématiques du club : Hoda Lattaf, Ludivine Diguelman, Josefine Öqvist, Ophélie Meilleroux ou encore Élodie Ramos. L'émergence de jeunes joueuses comme Claire Lavogez (20 matchs dont 14 comme titulaire), Sandie Toletti, ou Viviane Asseyi marque un rajeunissement dans l'effectif montpeliérain, très visible dès la saison suivante.

Olympique lyonnais (2015 - )[modifier | modifier le code]

Courant avril 2015, elle annonce qu'elle évoluera dès la saison prochaine avec l'Olympique lyonnais[4]. Le 6 juillet 2015, elle signe un contrat de 3 ans avec l'Olympique lyonnais. Dès sa première saison, elle inscrit 6 buts en 18 matchs et remporte le triplé championnat, coupe et coupe d'Europe avec son nouveau club.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

En moins de 16 ans (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Claire Lavogez effectue 6 rencontres avec l'Équipe de France des moins de 16 ans, 4 de ces matchs ayant lieu lors de la "Nordic Cup" féminine de 2009, un tournoi amical pour les catégories jeunes qui a lieu en Suède et où la France se classe à une décevante 4e place. Claire y inscrit son premier but en "bleu" en marquant le premier but de la France lors du dernier match contre la Norvège (score final : 3-3)[5]. Elle côtoie déjà dans cette équipe des joueuses qu'elle retrouvera souvent par la suite dans les sélections nationales junior : Ève Périsset, Anaïs Arcambal, Charlotte Lorgeré... et même sa future partenaire au Montpellier HSC, Viviane Asseyi.

En moins de 17 ans (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Grâce à ses qualités de jeu, Claire se retrouve propulsée capitaine des bleuettes en 2010. Elle est même surnommée par ses partenaires, en raison de son aisance technique,Zizounette en référence à Zinédine Zidane.

Forte de son expérience acquise avec les moins de 16 ans et les rencontres qu'elle a déjà effectuées en 2009 avec les moins de 17 ans, elle mène l'équipe entraînée par Paco Rubio et composée de joueuses comme Kadidiatou Diani, Faustine Robert, Aïssatou Tounkara ou encore Léa Declercq dans un long parcours au Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans. Les bleuettes éliminent notamment l'Allemagne en demi-finale (Lavogez marque le 1er but égalisateur), mais leur aventure se termine abruptement, par une courte défaite dans le temps additionnel, en finale face à l'Équipe d'Espagne (1-0) . Cette performance est un prélude des futurs succès de cette génération, notamment dès l'année suivante, avec la victoire en Coupe du monde des moins de 17 ans en Azerbaïdjan. Claire, qui aura 18 ans au moment de la compétition, ne pourra cependant y accompagner ses partenaires.

En moins de 19 ans (2012-2013)[modifier | modifier le code]

En 2012, elle participe en fin d'année à trois rencontres amicales avec la sélection des moins de 19 ans de Gilles Eyquem, mais ne retrouve ses partenaires victorieuses de la Coupe du monde 2012 des moins de 17 ans que l'année suivante : lors du tournoi amical de "La Manga", remporté par la France, qui sert de préparation aux Championnats d'Europe 2013 des moins de 19 ans.

Lors de ces Championnats d'Europe, Claire va participer aux 7 rencontres qui vont mener l'Équipe de France jusqu'à la victoire finale face à l'Angleterre (2-0), et marquera 4 buts pendant la compétition. Elle symbolise au côté de joueuses comme Sandie Toletti, Griedge Mbock Bathy Nka ou Clarisse Le Bihan cette génération dorée du football féminin français que l'on retrouvera dès l'année suivante pour la dernière compétition de ce cycle, la Coupe du monde des moins de 20 ans.

En moins de 20 ans (2014)[modifier | modifier le code]

Appelée par Gilles Eyquem pour la Coupe du monde des moins de 20 ans au Canada, Claire Lavogez est très en vue lors du tournoi : elle participe aux 6 rencontres de l'Équipe de France, inscrit 4 buts et glane le "Ballon de Bronze", qui récompense la troisième meilleure joueuse de la compétition[6]. Éliminée cruellement en demi-finale par l'Allemagne, lors d'une rencontre dominée largement par les Françaises (22 tirs à 5), l'Équipe de France termine finalement sur la troisième marche du podium en écartant la Corée du Nord, 3 buts à 2 (dont 1 but de Claire Lavogez).

En équipe de France A[modifier | modifier le code]

A 20 ans, Claire est appelée pour la première fois par Philippe Bergeroo, sélectionneur de la France, lors du rassemblement pour préparer le match amical contre l'Allemagne à Offenbach le 25 octobre 2014. Elle y gagne sa première cape en entrant en jeu à la 67' pour remplacer Élodie Thomis, lors d'un match historique qui voit la France remporter sa 1re victoire contre l'Allemagne sur le sol germanique (2 buts à 0)[7].

Le 6 mars 2015, elle marque son premier but en équipe de France lors du match France - Danemark en Algarve Cup.

Le 26 juin 2015, durant le quart de finale France-Allemagne, elle est la dernière joueuse française à tirer au but. Alors que l'Allemagne avait réussi ses 5 tirs, le dernier tir français est arrêté par la gardienne allemande Angerer, qualifiant ainsi l'Allemagne pour les demi-finales.

Statistiques et palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Claire Lavogez au 22 juin 2015
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
France Total
Division M B M B C M B M B M B
2009-2010 Drapeau de la France US Gravelines Foot Division 2 14 5 3 1 - - - - - 17 6
Sous-total 14 5 3 1 - - - - - 17 6
2010-2011 Drapeau de la France FCF Hénin-Beaumont Division 1 17 3 1 0 - - - - - 18 3
Sous-total 17 3 1 0 - - - - - 18 3
2011-2012 Drapeau de la France Montpellier HSC Division 1 10 3 2 0 - - - - - 12 3
2012-2013 Drapeau de la France Montpellier HSC Division 1 12 2 3 1 - - - - - 15 3
2013-2014 Drapeau de la France Montpellier HSC Division 1 19 2 1 0 - - - - - 20 2
2014-2015 Drapeau de la France Montpellier HSC Division 1 19 8 5 1 - - - 13 1 37 10
Sous-total 60 15 11 2 - - - 13 1 84 18
2015-2016 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 11 2 3 4 WCL 4 0 11 1 29 7
2016-2017 Drapeau de la France Olympique Lyonnais Division 1 8 5 1 2 WCL 4 3 2 1 15 11
Sous-total 19 7 4 6 - 8 3 13 2 44 18
Total sur la carrière 108 30 18 7 - 8 3 26 3 160 43

Palmarès[modifier | modifier le code]

Claire Lavogez en 2017
Claire Lavogez lors de la célébration du titre en mai 2017.

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau : France Montpellier HSC :

Drapeau : France Olympique lyonnais :

En sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : France France U20 :

Drapeau : France France U19 :

Drapeau : France France U17 :

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]