Saison 2012-2013 de l'Association sportive de Saint-Étienne (féminines)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
AS Saint-Étienne
Saison 2012-2013
Généralités
Stade Stade Léon Nautin
Président Drapeau : France Bernard Caïazzo
Drapeau : France Roland Romeyer
Entraîneur Drapeau : France Hervé Didier
Résultats
Division 1 7e
34 points (5V-4N-6D)
12 buts pour, 22 contre
317 spectateurs de moyenne
Coupe de France 1/8e de finale
Meilleure buteuse Drapeau : France Rose Lavaud (7)
Meilleure passeuse Drapeau : France Rose Lavaud (3)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Dernière mise à jour : 8 mars 2013.

Chronologie

La saison 2012-2013 de la section féminine de l'Association sportive de Saint-Étienne est la sixième saison consécutive du club stéphanois en première division du championnat de France et la huitième saison du club à ce niveau depuis 1980.

Hervé Didier est à la tête du staff stéphanois lors de cette nouvelle saison qui fait suite à plusieurs saisons où le club a concouru pour les places d'honneur, sans pour autant inquiéter les cadors du championnat. Ainsi, les objectifs pour cette saison restent les mêmes, essayer de venir inquiéter les grosses écuries de la première division, tout en assurant le maintien le plus rapidement possible.

L'AS Saint-Étienne va également évoluer au cours de la saison en Coupe de France.

Avant saison[modifier | modifier le code]

Transferts[modifier | modifier le code]

En ce début de saison dans l'élite, le club cherche à se renforcer et enrôle cinq nouvelles joueuses, Julie Debever du FCF Juvisy, Mégane Catalano de l'équipe des moins de 19 ans du Montpellier HSC, Teninsoun Sissoko du Mans FC, l'américaine Megan Manthey du Seattle Sounders Women et Anaïs Ribeyra du FF Yzeure[1].

Le club fait également face à plusieurs départs, puisque Laury Jesus à l'ES Arpajonnaise, Laura Bruchet au Claix FF, Camille Catala au FCF Juvisy, Juliette Bernier et Marjorie Beal au Puy Foot, et Kheira Hamraoui au Paris Saint-Germain. Par ailleurs, une joueuse du club décide de prendre sa retraite de footballeuse, il s'agit de Déborah Taghavi[1].

Préparation d'avant-saison[modifier | modifier le code]

Avant son premier match officiel de championnat prévu le 9 septembre, l'AS Saint-Étienne a programmé quatre matchs amicaux face à l'ASJ Soyaux, au Claix FF, au Puy Foot et au Rodez AF[2].

Compétitions[modifier | modifier le code]

Championnat[modifier | modifier le code]

Phase aller - Journée 1 à 11[modifier | modifier le code]

Journées 1 à 11 du championnat
J. Rencontre Place
1 ASSE 0-2 Montpellier HSC 10e (-3)
2 ASSE 0-5 Paris SG 10e (-6)
3 ASSE 1-1 Arras FCF 9e (-8)
4 FF Issy 0-2 ASSE 8e (-8)
5 ASSE 2-0 Rodez AF 7e (-8)
6 FF Yzeure 0-0 ASSE 6e (-10)
7 ASSE 0-3 Ol. lyonnais 7e (-13)
8 FC Vendenheim 0-0 ASSE 7e (-15)
9 ASSE 0-5 FCF Juvisy 9e (-18)
10 EA Guingamp 0-1 ASSE 6e (-18)
11 Toulouse FC 1-0 ASSE 8e (-21)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si l'ASSE est premier, sur le deuxième.

La saison 2012-2013 de Division 1 est la trente-neuvième édition du championnat de France de football féminin. La division oppose douze clubs en une série de vingt-deux rencontres. Les meilleurs de ce championnat se qualifient pour la Ligue des Champions (les deux premiers). L'AS Saint-Étienne participe à cette compétition pour la sixième fois de son histoire.

La compétition débute pour l'AS Saint-Étienne, le dimanche 9 septembre 2012 à 15 h, par un match face au Montpellier HSC. Les Stéphanoises pour leur premier match de la saison, réalise un prestation moyenne face à des Montpelliéraines conquérantes, s'inclinant sur le score de deux buts à zéro[M 1]. Lors de la deuxième journée, les filles de Hervé Didier s'inclinent une nouvelle fois face à des joueuses du Paris SG intraitable, sur le score de cinq buts à zéro[M 2]. La semaine suivante, elles sont tenues en échec par le promu, l'Arras FCF, sur le score d'un but partout[M 3]. Lors de la quatrième journée, les Stéphanoises lancent enfin leur saison grâce à une victoire sur le terrain du FF Issy, sur le score de deux buts à zéro[M 4].

Lors de la cinquième journée, les filles de Hervé Didier continuent leur remontée en s'imposant face au Rodez AF sur le score de deux buts à zéro avec un doublé d'Anaïs Ribeyra[M 5]. Elles sont cependant arrêtés lors de la journée suivante par les joueuses du FF Yzeure qui les tiennent en échec zéro à zéro[M 6], avant de s'incliner sur leur terrain lors du derby face à l'Olympique lyonnais sur le score sans appel de trois buts à zéro[M 7].

Lors de la huitième journée, les Stéphanoises tiennent en échec sur leur pelouses les joueuses du FC Vendenheim zéro but à zéro[M 8], avant de subir la loi du FCF Juvisy qui s'impose largement au stade Léon Nautin la semaine suivante sur le score de cinq buts à zéro[M 9], puis de se ressaisir la semaine suivante en s'imposant chez l'EA Guingamp sur le score d'un but à zéro, grâce à une réalisation de Sarah Palacin[M 10]. L'ultime match de la phase aller du club du Forez est reporté au 13 janvier à cause des intempéries empêchant les Stéphanoises de se déplacer dans la Haute-Garonne[3]. Alors qu'elles affrontent la lanterne rouge du championnat, les Stéphanoises font une contre performance lors de ce match en retard en s'inclinant sur le score d'un but à zéro[M 11].

Phase retour - Journée 12 à 22[modifier | modifier le code]

Journées 12 à 22 du championnat
J. Rencontre Place
12 Paris SG 4-1 ASSE 8e (-24)
13 Arras FCF 0-2 ASSE 7e (-24)
14 ASSE 2-0 FF Issy 6e (-20)
15 Rodez AF 1-1 ASSE 7e (-22)
16 ASSE - FF Yzeure - (-)
17 Ol. lyonnais 5-0 ASSE 7e (-29)
18 ASSE 3-0 FC Vendenheim 6e (-29)
19 FCF Juvisy - ASSE - (-)
20 ASSE - EA Guingamp - (-)
21 ASSE - Toulouse FC - (-)
22 Montpellier HSC - ASSE - (-)
Légende : ( ) = écart en point sur le premier ou, si l'ASSE est premier, sur le deuxième.
Méline Gérard perd son duel face à Kosovare Asllani du PSG.

Pour son premier match retour et le dernier avant la trêve hivernale, les Stéphanoises s'inclinent sur le terrain du Paris SG sur le score de quatre buts à un[M 12]. Lors de la journée suivante, leur match face à l'Arras FCF est reporté pour cause climatique, les stéphanoise jouent ainsi leur premier match de l'année le 20 janvier face au FF Issy et se rassure en s'imposant deux buts à zéro[M 13], avant d'aller cherche un bon point dans l'Aveyron, en décrochant un bon match nul un but partout face au Rodez AF[M 14]. Le 10 février, les Stéphanoises se déplacent pour leur match en retard chez l'Arras FCF et profitent de cette occasion pour se donner une bonne marge de sécurité vis-à-vis de la zone rouge, en s'imposant deux buts à zéro grâce à Rose Lavaud et à Chu O Tseng[M 15]. Mais les joueuses de Hervé Didier se voient à nouveau empêcher de jouer par les conditions météorologique lors de la seizième journée où elles devait accueillir leurs homologues du FF Yzeure[4].

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Rencontres de la Coupe de France
Tour Rencontre Div.
1/32e Aulnat Sportif 1-5 ASSE DH
1/16e Besançon RC 0-10 ASSE DH
1/8e ASSE - Toulouse FC D1

La coupe de France 2012-2013 est la 12e édition de la coupe de France, une compétition à élimination directe mettant aux prises les clubs de football à travers la France métropolitaine et les DOM-TOM. Elle est organisée par la FFF et ses ligues régionales.

Marinette Pichon effectue un tirage abordable pour les Stéphanoises qui joueront à l'extérieur, face à l'Aulnat Sportif, qui évolue en Division d'Honneur[5]. Les amazones réussissent leur entrée dans la compétition en écrasant les auvergnates cinq buts à un avec un triplé de Rose Lavaud et un doublé de Sarah Palacin[M 16]. Au tour suivant, les Stéphanoises affrontent une autre équipe de Division d'Honneur, le Besançon RC qui est écrasé par les amazones sur le score de dix buts à zéro[M 17].

Matchs officiels de la saison[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous retrace les rencontres officielles jouées par l'AS Saint-Étienne durant la saison. Les buteurs sont accompagnés d'une indication sur la minute de jeu où est marqué le but et, pour certaines réalisations, sur sa nature (penalty ou contre son camp).

Bilan des matchs officiels par compétition[6]
Compétition Débute au tour Place ou tour final Matchs joués Gagnés Nuls Perdus Buts pour Buts contre Différence
Division 1 - - 15 5 4 6 12 22 -10
Coupe de France 1/32 de finale - 2 2 0 0 15 1 +14
Total - - 17 7 4 6 27 23 +4

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Encadrement technique[modifier | modifier le code]

Lors de cette saison, l'équipe est dirigé par Hervé Didier qui s'appuie sur les jeunes du centre de formation, pour remplacer les nombreux départs de l'intersaison[7].

Effectif principal[modifier | modifier le code]

Effectif de l'Association sportive de Saint-Étienne[8]
Joueuses Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent
1 G Drapeau de la France Gérard, MélineMéline Gérard 30/05/1990 (22 ans)
AS Montigny
16 G Drapeau de la France Perrodin, JulieJulie Perrodin 01/10/1992 (20 ans)
Olympique lyonnais
3 D Drapeau de la France Brevet, OphélieOphélie Brevet 10/12/1989 (23 ans)
Olympique lyonnais
25 D Drapeau de la France Chareyron, AnaïsAnaïs Chareyron
Formée au club
5 D Drapeau de la France Chazal, AstridAstrid Chazal 10/12/1989 (23 ans)
Formée au club
12 D Drapeau de la France Coulomb, LudivineLudivine Coulomb 12/12/1992 (20 ans)
Formée au club
20 D Drapeau de la France Courteille, MorganeMorgane Courteille 23/12/1987 (25 ans)
Montpellier HSC
18 D Drapeau de la France Debever, JulieJulie Debever 18/04/1988 (24 ans)
FCF Juvisy
4 D Drapeau de la France Lorgeré, CharlotteCharlotte Lorgeré 25/08/1994 (18 ans) France -19 ans Toulouse FC
7 D Drapeau de la France Manas, SarahSarah Manas
Formée au club
24 D Drapeau de la France Soulard, AmandineAmandine Soulard 24/03/1987 (25 ans)
Olympique lyonnais
2 D Drapeau de la France Velay, CarolineCaroline Velay 19/03/1994 (18 ans)
Formée au club
19 M Drapeau de la France Barbetta, AmélieAmélie Barbetta 10/11/1992 (20 ans)
Olympique lyonnais
21 M Drapeau de la France Clemaron, MaévaMaéva Clemaron 10/11/1992 (20 ans)
Olympique lyonnais
26 M Drapeau de la France Gauvin, CharlotteCharlotte Gauvin 06/04/1990 (22 ans)
Formée au club
6 M Drapeau de la France Moreau, AudeAude Moreau 05/08/1990 (22 ans)
AS Montigny
23 M Drapeau de la France Sissoko, TeninsounTeninsoun Sissoko 02/09/1992 (20 ans)
Le Mans FC
22 M Drapeau de la France Audemar, CarolineCaroline Audemar 19/03/1993 (19 ans) France -19 ans Plaine Revermont
11 M Drapeau de la France Banuta, Anne-MarieAnne-Marie Banuta 16/11/1991 (21 ans)
Toulouse FC
17 M Drapeau de la France Lavaud, RoseRose Lavaud 06/04/1992 (20 ans)
Toulouse FC
8 M Drapeau des États-Unis Manthey, MeganMegan Manthey 06/04/1992 (20 ans)
Seattle Sounders Women
9 A Drapeau de la France Palacin, SarahSarah Palacin 02/09/1988 (24 ans)
FF Issy
10 A Drapeau de la France Ribeyra, AnaïsAnaïs Ribeyra 05/05/1992 (20 ans)
FF Yzeure
14 A Drapeau de la République de Chine Tseng, Chu OChu O Tseng 06/09/1984 (28 ans) Taïwan Inconnu
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France Hervé Didier
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Patrick Brossat
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Cyrille Clavel

Légende

Mise à jour de l'effectif le 8 mars 2013 Consultez la documentation du modèle

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Debever
Soulard
Audemar
Ribeyra
Palacin
Voir l’image vierge
Équipe type de la saison.
D'après les temps de jeu à leur poste.
Classement des buteuses
Joueuse Total
Drapeau : France Rose Lavaud 7
Drapeau : France Anaïs Ribeyra 5
Drapeau : Taïwan Chu O Tseng 5
Drapeau : France Sarah Palacin 5
Drapeau : France Maéva Clemaron 3
Drapeau : France Aude Moreau 2
Drapeau : France Amélie Barbetta 2
Drapeau : France Charlotte Lorgeré 1
Drapeau : France Julie Debever 1
Classement des passeuses
Joueuse Total
Drapeau : France Rose Lavaud 3
Drapeau : France Morgane Courteille 2
Drapeau : France Amélie Barbetta 1
Drapeau : France Anaïs Ribeyra 1
Drapeau : France Caroline Audemar 1
Drapeau : France Charlotte Lorgeré 1
Drapeau : France Julie Debever 1
Drapeau : France Sarah Palacin 1
Drapeau : France Ludivine Coulomb 1

Joueuses en sélection nationale[modifier | modifier le code]

Il n'y a qu'une joueuse internationale à l'AS Saint-Étienne, il s'agit de Chu O Tseng, qui évolue avec l'équipe de Taïwan.

Affluence et télévision[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Affluence de l'ASSE à domicile

Toulouse Football Club (féminines) Toulouse Football Club (féminines) En Avant de Guingamp (féminines) Football Club Vendenheim-Alsace Football féminin Yzeure Allier Auvergne Football féminin Issy-les-Moulineaux Paris Saint-Germain Football Club (féminines) Football Club Féminin Juvisy Olympique lyonnais (féminines) Rodez Aveyron Football (féminines) Arras Football Féminin Montpellier Hérault Sport Club (féminines)

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Profitant de la médiatisation de la Coupe du monde, la FFF avait lancé le lundi 11 juillet 2012 l’appel d’offre pour les droits TV du championnat de France. Ces derniers ont été remportés par France Télévision en duo avec la chaine Eurosport pour un contrat s'élevant à 110 000 euros[9].

Équipe réserve et équipes de jeunes[modifier | modifier le code]

Le club rhônalpin possède une équipe des moins de 19 ans qui participe au Challenge National Féminin U19[10] et une équipe des moins de 18 ans qui évolue en Championnat Rhône-Alpes Féminin U18[11].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Une joueuse peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b D1 - Transferts, sur footofeminin.fr
  2. Matchs amicaux (D1, D2) - Programme et résultats, sur footofeminin.fr
  3. Les écarts se creusent, sur statsfootofeminin.fr
  4. Une vague de froid qui n'altère pas les leaders, sur footofeminin.fr
  5. Le tirage complet des 32èmes, sur fff.fr
  6. a et b Fiche 2012-2013 de l'AS Saint-Étienne, sur statsfootofeminin.fr
  7. 8 départs selon Hervé Didier, sur envertetcontretous.fr
  8. Effectif officiel, sur asse.fr
  9. La division 1 Féminine sur France Télévisions et Eurosport, sur sport-tv.org
  10. « Challenge National Féminin U19 », statsfootofeminin.fr (consulté le 13 septembre 2012)
  11. « U18 Féminin Ligue », rhone-alpes.fff.fr (consulté le 13 septembre 2012)

Feuilles et résumés de matchs[modifier | modifier le code]

  1. Saint-Etienne - Montpellier : 0-2, sur statsfootofeminin.fr
  2. Saint-Etienne - Paris : 0-5, sur statsfootofeminin.fr
  3. Saint-Etienne - Arras : 1-1, sur statsfootofeminin.fr
  4. Issy - Saint-Etienne : 0-2, sur statsfootofeminin.fr
  5. Saint-Etienne - Rodez : 2-0, sur statsfootofeminin.fr
  6. Yzeure - Saint-Etienne : 0-0, sur statsfootofeminin.fr
  7. Saint-Etienne - Lyon : 0-3, sur statsfootofeminin.fr
  8. Vendenheim - Saint-Etienne : 0-0, sur statsfootofeminin.fr
  9. Saint-Etienne - Juvisy : 0-5, sur statsfootofeminin.fr
  10. Guingamp - Saint-Etienne : 0-1, sur statsfootofeminin.fr
  11. Toulouse - Saint-Etienne : 1-0, sur statsfootofeminin.fr
  12. Paris - Saint-Étienne : 4-1, sur statsfootofeminin.fr
  13. Saint-Étienne - Issy : 2-0, sur statsfootofeminin.fr
  14. Rodez - Saint-Étienne : 1-1, sur statsfootofeminin.fr
  15. Arras - Saint-Étienne : 0-2, sur statsfootofeminin.fr
  16. Aulnat - Saint-Étienne : 1-5, sur statsfootofeminin.fr
  17. Besançon - Saint-Étienne : 0-10, sur statsfootofeminin.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Cette bibliographie présente quelques ouvrages de référence de base. Ceux qui ont été utilisés pour la rédaction de l'article sont indiqués par le symbole Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :