Rue de Sèvres (maison d'édition)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Rue de Sèvres
Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 2013
Fiche d’identité
Statut Éditeur élément d'un groupe d'édition
Siège social Paris  (France)
Dirigée par Louis Delas
Spécialités Bande dessinée
Langues de publication Français
Société mère L'École des loisirs
Site web www.editions-ruedesevres.fr
Principaux concurrents
Bamboo, Casterman, Delcourt, Glénat, Panini, Soleil Productions, Dargaud

Rue de Sèvres est une maison d'édition spécialisée dans la bande dessinée fondée par Louis Delas en 2013, dont le siège est situé au 11, rue de Sèvres[1]. Elle fait partie du groupe de L'École des loisirs.

Historique[modifier | modifier le code]

Rue de Sèvres, filiale de L'École des loisirs (maison d'édition de littérature d'enfance et de jeunesse), est créée en 2013, lorsque Jean Delas cède sa place à la tête de l'entreprise familiale à son fils, Louis Delas, jusqu'alors directeur de Casterman[2]. Ce dernier, convaincu de la nécessité pour la maison d'édition mère de s'ouvrir à d'autres genres, fonde cette branche spécialisée dans la publication de bandes dessinées : « L'École des loisirs pouvait, et devait, se développer. La bande dessinée est dans la continuité naturelle de l'édition jeunesse[3] ».

Rue de Sèvres publie ses premiers ouvrages début septembre 2013. Parmi ceux-ci figure Une histoire d'hommes, un récit original de Zep, l'auteur de Titeuf. Le premier tirage de ce roman graphique, racontant les retrouvailles désabusées des anciens membres d'un groupe de rock, est de 115 000 exemplaires[4], dont 75 000 sont vendus un an plus tard[5]. Sort également une œuvre inédite de Mari Yamazaki, Giacomo Foscari, dans un format plus grand que l'original et un sens de lecture occidental afin de s'adapter au public français[6].

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

Louis Delas cherche à concentrer la publication sur un nombre réduit d'œuvres :

« Nous avons des grands auteurs, comme Zep, mais aussi des auteurs de notoriété moyenne, de la BD jeunesse, de la BD ado-adultes, du tout public... Avec une volonté d’un programme limité : six titres à l'automne, vingt titres l'année prochaine, quarante à cinquante titres maximum, pas plus[7]. »

Charlotte Moundlic, directrice artistique et responsable éditoriale, confirme la rigueur de la sélection :

« On reçoit énormément de propositions, entre 5 et 10 projets par semaine. On lit tout attentivement et nous-mêmes, pas question de passer à côté d'un trésor. Mais on est très sélectifs. On rêverait de construire un catalogue à l'image de l'école des loisirs. Ce qu'on aimerait, c'est constituer un fond, que nos livres deviennent des classiques. Un peu comme les albums ou les romans jeunesse de l'école des loisirs[8]. »

Catalogue[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sullivan, « Édito #20 : Le joli marché de la Rue de Sèvres », sur Du9,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  2. Alain Beuve-Méry, « Fleuron de l'édition jeunesse, L'École des loisirs étend ses activités à la bande dessinée », sur Le Monde.fr,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  3. Yaël Eckert, « La maison d’édition Rue de Sèvres, une nouvelle venue dans la BD », sur La Croix,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  4. Annabel Benhaiem, « Zep publie Une histoire d'hommes. Le père de Titeuf dénonce le rock devenu « une musique de pépés » », sur huffingtonpost.fr,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  5. Jessie Bi, « Dans la rue (plans et paris) », sur 9emeart.fr,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  6. Bastien Morel, « Edition BD : Rue de Sèvres programme Zep, Pratt et Houellebecq », sur actualitte.com,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  7. Didier Pasamonik, « Louis Delas : « Faire de bons livres, bien les vendre, longtemps... » (entretien) », sur actuabd.com,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  8. Laurence Houot, « BD : décollage réussi pour la maison d'édition Rue de Sèvres, créée il y a un an », sur culturebox.francetvinfo.fr,‎ (consulté le 12 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]