Kerascoët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kerascoët
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Noms de naissance
Sébastien Cosset, Marie PommepuyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Site web
Œuvres principales

Kerascoët est le nom d'artiste, créé en 2000, d'un couple de dessinateurs d'illustration, auteurs de bande dessinée et animateurs français, composé de Marie Pommepuy, née en 1978 à Brest et Sébastien Cosset, né en 1975 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le nom de ce couple d'auteurs vient du village de Kerascoët en Bretagne où a grandi Marie Pommepuy[1].

Ils se rencontrent à la fin de leurs études à l’École Olivier-de-Serres à Paris. Marie Pommepuy a suivi le cursus de dessin médical de l'école Estienne à Paris, tandis que Sébastien Cosset s'est lancé plus tôt dans la bande dessinée. Ils se marient en 2006[1].

Leurs premiers travaux en commun ont lieu à l'occasion d'un concours organisé par la collection BD Jazz en 2003 : ils choisissent de représenter Anita O'Day[2]. Ils participent à la série de dessin animé Petit Vampire, adaptation de la bande dessinée du même nom de Joann Sfar[2]. Ils percent dans le métier avec leurs travaux sur la série Donjon Crépuscule avant de collaborer avec Hubert (scénario), pour qui il dessinent Miss Pas Touche entre 2006 et 2009[1] ; l'œuvre remporte un succès critique et public et ses ventes représentent, en 2017, 30 000 exemplaires[3]. À cette époque, le couple est installé dans le quartier de Barbès à Paris[1]. Avec le même auteur, ils réalisent Beauté, qui compte trois volumes publiés entre 2011 et 2013. Le premier album fait partie de la sélection officielle du festival d'Angoulême en 2012[4]. Entretemps, ils créent avec Fabien Vehlmann le volume Jolies Ténèbres (2009), qui remporte le prix Diagonale en 2009[5]. Ils reprennent une collaboration avec ce même auteur pour Voyage en Satanie (2011)[6]. À partir de 2014, tous deux dessinent une série jeunesse, Les Tchouks, sur un scénario de Benjamin Richard[2].


Publications[modifier | modifier le code]

Albums publiés par Sébastien Cosset avant Kerascoët[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Emmanuel Barranguet, « Kerascoët: un couple de dessinateurs se cache derrière "Miss Pas-Touche" », AFP Infos Françaises,‎ afp infos françaises.
  2. a b et c Vincent Brunner, « Contes pour adultes et BD pour enfants : le duo Kerascoët se raconte en images », Télérama,‎ (lire en ligne).
  3. Arnaud Gonzague, « À Angoulême, rencontre avec Hubert, croqueur d'ogres et de vierges », L'Obs,‎ .
  4. Angoulême 2012 : la sélection officielle, 23 janvier 2012
  5. a et b Marc Carlot, « La BD couronnée par les prix Diagonale à Louvain-la-Neuve », sur auracan, .
  6. Colin Bouchat, « La BD de la semaine : Satanie, de Kerascoët et Vehlmann », Le Vif/L'Express,‎ (lire en ligne).
  7. Benjamin Roure, « La délicieuse « Zoé Marmelade » de Guillaume Bianco et Marie Pommepuy », sur BoDoï,
  8. Virginie François, « Punique ta mère », BoDoï, no 38,‎ , p. 12.
  9. (en-US) « The 2015 Firecracker Award Winners | Community of Magazines and Presses », sur www.clmp.org (consulté le 29 mai 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Michel Rime, « On leur doit Miss Pas Touche », 24 Heures,‎ .

Liens externes[modifier | modifier le code]