Julia Billet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Billet.
Julia Billet
Naissance (57 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

La Guerre de Catherine, La Beauté du monde, La Salle des pas perdus, Des feuilles et des branches.

Julia Billet, née le [1] à Paris, est une autrice française de romans, de nouvelles, de scénarios de bande dessinée et de poésie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Julia Billet habite dans le département des Vosges. Elle est professeur à l'École supérieure d'art d'Épinal[2] et enseigne dans une association d’aide aux migrants. Elle anime aussi des ateliers d’écriture à l’école, en prison, et auprès des malades d’Alzheimer.

Publications[modifier | modifier le code]

Sont signalées ici uniquement les premières éditions.

Romans pour jeunes[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Cris de guerres, Éditions HB, coll. « Textes courts », août 2000 (ISBN 2-911406-76-1).
  • Le Fil invisible, illustré par Sandrine Martin, Éditions Le Baron perché, coll. « Les Orpailleurs », juin 2007 (ISBN 978-2-35131-052-6).
  • Petites Histoires de quartiers, Éditions Océan, coll. « Océan Ados », octobre 2010 (ISBN 978-2-916533-99-5), nouvelles publiées avec le soutien de l'Observatoire des inégalités[3].
  • Promesses, Éditions Le Muscadier, juin 2013 (ISBN 979-10-90685-22-2).
  • À suivre : nouvelle, éditions Rhubarbe, février 2014 (ISBN 978-2-916597-73-7).
  • Corps et graphie : récit d'ateliers d'écriture à France Alzheimer, Éditions du Pourquoi pas ?, coll. « Pourquoi pas l'écriture ? », octobre 2015 (ISBN 979-10-92353-22-8).
  • Chambre d'ombre, livre d'art, photographie Patrick Jacques, graphisme Cyril Dominger, nouvelle Julia Billet, Éditions du Pourquoi pas ?, 2016 (ISBN 979-1-092353-28-0).
  • Vivre Livre, (collectif d'auteur-e-s, nouvelles), illustré par Hélène Humbert, Éditions du Pourquoi pas ?, 2016.

Albums pour enfants[modifier | modifier le code]

  • Je n'oublierai pas (album) Éditions Motus, collection Mouchoir de Poche, juillet 2006 (ISBN 2-907354-67-1)
  • Noémie lit et crie, (album) Éditions Motus, collection Mouchoir de Poche, mai 2007 (ISBN 978-2-907354-74-5)
  • Pourquoi c'est toujours moi qui ?(album) illustré par Nana Margabim, Océan Jeunesse, novembre 2007 (ISBN 978-2-916533-27-8)
  • T'es qui, toi ? (album) Motus Éditions, collection Mouchoir de Poche, septembre 2010 (ISBN 2-36011-011-X)
  • Une bonne nouvelle, (album), illustré par Alice Bohl, Éditions Océan, collection Ti lecteurs, juin 2012 (ISBN 978-2-36247-043-1)
  • 1+1=1 (album), illustrations d'Ana Aranda Balcázar, éditions du Pourquoi pas, 2013 (ISBN 979-10-92353-09-9)
  • Du vent dans les ailes/un potager qui en sait long, double album, illustré par Pauline Blanchard éditions du Pourquoi pas, octobre 2014 (ISBN 979-10-92353-13-6)
  • 1+1=1 (double album réédition)/le sauvage (Yves Marie Clément), illustré par Clémence Dupont, Éditions du pourquoi pas, 2016
  • Fourmis ( album petite enfance), illustrations D'Hélène Humbert, éditions du pourquoi pas, 2017
  • Cailloux (album petite enfance), illustrations D'Hélène Humbert, éditions du pourquoi pas, 2017
  • La feuille (album petite enfance), illustrations D'Hélène Humbert, éditions du pourquoi pas, 2017
  • Le secret des lucioles, illustrée par Christelle Diale (double album avec un texte d'Yves Marie Clément), Éditions du pourquoi pas, 2017
  • Plus fort que le vent (album) illustré par Ana Aranda, Éditions du Jasmin, 2018
  • Au fil de l'eau (album), illustrations Célia Housset, éditions du Pourquoi pas, 2019

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

  • MO, roman graphique, Illustrations Simon Bailly, éditions du Pourquoi pas, septembre 2015 (ISBN 979-10-92353-17-4)
  • Le Mystère de la chambre froide, (BD) avec Simon Bailly, Éditions du Pourquoi pas ? 2016
  • La Guerre de Catherine (BD), dessins de Claire Fauvel, Rue de Sèvres, mai 2017. Traductions de l'ouvrage en italien, en espagnol, en anglais.
  • La Beauté du monde, (Bd) dessin Jérôme Ruillier, éditions l'Agrume, 2018[4],[5],[6]
  • Cris de guerres (rééditions), le Mot fou éditions, 2016 (ISBN 9782918401032)
  • Salle des pas perdus ( CD MP3) éditions CDL, 2015
  • Alors partir, (réédition en collection, outil pédagogique FLE) Éditions Klett (Allemagne) 2015 (ISBN 9783125923096)

Livres d’artistes[modifier | modifier le code]

  • Un petit vélo dans les mots, conception et graphisme Grégoire Dubuis, édition La nef des fous, 2019
  • Maison, crée puis illustré par le peintre Youl, 2004,

Coordination et direction artistique d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Caracolavie et autres poèmes avec la collaboration d'Esther Puifhouloux et Juliette Rahban (album) et un collectif d'enfants et d'adultes de la ville de Contrexéville

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix des collégiens 64, 2019, pour La Guerre de Catherine, dessinée par Claire Fauvel[7] ;
  • Grand prix du jury des lecteurs du lycée Blaise Pascal de Libreville (Gabon)[8] pour La Guerre de Catherine, dessinée par Claire Fauvel ;
  • Prix Artémisia de la fiction historique 2018 pour La Guerre de Catherine, dessinée par Claire Fauvel[9]
  • Prix Fauve Jeunesse 2018, pour La Guerre de Catherine, dessinée par Claire Fauvel[10]
  • Prix Raconte nous l'histoire 2018, pour La Guerre de Catherine, dessinée par Claire Fauvel, et pour La trouille[11]
  • Prix Premio Andersen 2018 pour La Guerre de Catherine, en Italie (traduction italienne de la BD), dessinée par Claire Fauvel[12]`
  • Prix "A l'ombre du grand arbre", pour La Guerre de Catherine (dessinée par Claire Fauvel), catégorie Branches dessinées 2018[13]
  • Prix des lycéens de la BD historique, à Hossegor, pour La Guerre de Catherine, dessinée par Claire Fauvel, 2018
  • Prix Bulles de Marseille pour La Guerre de Catherine, dessinée par Claire Fauvel, 2018 [14]
  • Prix Marguerite Audoux des collégiens pour Salle des pas perdus, 2006[15]
  • Prix Tapage 2014, pour ''La Guerre de Catherine''[16]
  • Prix Sainte-Beuve des collégiens, 2011 pour Sayonara samourai [17]
  • Prix 12/14 de Brive-la-Gaillarde 2008 pour Alors, partir ?[18]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ronan Lancelot, « La beauté du monde : là-haut, sur la montagne », dBD, no 125,‎ , p. 120.

Liens externes[modifier | modifier le code]