Recalbox

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Recalbox
Description de l'image Recalbox logo.svg.

Informations
Créateur digitalLumberjack
Développé par Bkg2k, Fab2Ris, Strodown, ian57, davidb2111, Oyyodams, Paradadf, Supernature2k, Acris, Michael Baudino, Jean-Baptiste Demonte, RockAddicted, Reivaax, Subs, MikaXII, et bien d'autres contributeurs du monde de l'open source
Première version
Dernière version 7.2 ()
Dépôt gitlab.com/recalbox/recalbox et github.com/recalbox/recalbox-osVoir et modifier les données sur Wikidata
État du projet en cours de développement
Langues basque, chinois traditionnel, chinois simplifié, allemand, anglais, espagnol, français, italien, portugais, suédois, turc, catalan, arabe, néerlandais, grec, coréen, norvégien, norvégien bokmal, polonais, japonais, russe, hongrois
Type Distribution GNU/LinuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Politique de distribution Gratuit et open source
Licence CustomVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.recalbox.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Recalbox est un système d'exploitation Linux libre et gratuit dédié à l'émulation, la préservation et l'accessibilité des vieux jeux vidéo (retrogaming).

Recalbox est un projet qui cible principalement les débutants et les technophobes, grâce à la pré-configuration du système, et une assistance dans l'utilisation au quotidien. Le système inclut de nombreux jeux open source à la première installation et est dépourvu de contenu sous copyright (roms, bios...), conformément à la licence GPL. Sauf autorisation précise, Recalbox est interdit à la vente, revente ou tout autre usage commercial, comme le stipulent sa licence d'utilisation[1] et les licences d'utilisation de RetroArch/Libretro, architecture sur laquelle s'appuie en partie le projet[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Recalbox est lancé en par digitalLumberjack, après que sa sœur lui ai émis le souhait de rejouer aux jeux vidéo de leur enfance (Le Roi Lion sur Super Nintendo, entre autres)[3]. L'émulation est déjà existante, mais l'offre est alors complexe pour le grand public. Partant de ce postulat, digitalLumberjack a passé quelques semaines durant les vacances de Noël 2014 à développer une solution clés-en-mains et utilisable par le plus grand nombre, avec pour objectif de ne jamais avoir à utiliser un clavier ou une souris pour jouer. Il décide dès le départ de construire le projet en licence libre et open source, afin de former une communauté de développeurs pour redonner vie au patrimoine vidéoludique.

En 2020, Recalbox est composé d'une dizaine de développeurs réguliers, d'un animateur de communauté, d'une trentaine de beta-testeurs, et d'une cinquantaine de contributeurs ponctuels (traduction, graphisme, vidéo, web...), tous bénévoles[3].

Technique[modifier | modifier le code]

Recalbox compatible avec les nano-pc dont le dernier Raspberry Pi 4
Recalbox compatible avec les nano-ordinateurs, dont le dernier Raspberry Pi 4

Recalbox s'appuye sur la possibilité d'installer un noyau Linux sur un nano-ordinateur à bas coût Raspberry Pi. L'idée est de proposer une solution retrogaming basée sur une distribution pré-compilée à l'aide de Buildroot, permettant d'optimiser le noyau Linux compilé uniquement avec ce qui est nécessaire à son fonctionnement.

Projets inclus dans Recalbox[modifier | modifier le code]

Recalbox est un assemblage de nombreux projets indépendants les uns des autres (les "cores"), réunis au sein d'une interface graphique (le "frontend" EmulationStation). Le lecteur multimédia Kodi, est préinstallé et contrôlable à la manette depuis l'interface[4],[5].

Projets externes[modifier | modifier le code]

De nombreux projets externes sont directement intégrés dans le système Recalbox, souvent modifiés afin d'être adaptés aux besoins de l'écosystème Recalbox (interface et contrôles unifiés et standardisés) :

Projets internes[modifier | modifier le code]

Le système d'exploitation Recalbox repose aussi sur des sous-projets développés en interne, dont :

  • recalbox-emulationstation2 (lourde customisation de l'interface graphique emulationstation)
  • recalbox-configgen (convertisseur de configuration unifiée Recalbox vers les configurations spécifiques de chaque émulateur)
  • recalbox-hardware (détection et configuration automatique du hardware)
  • recalbox-manager2 (web manager, interface pour gérer sa Recalbox depuis un navigateur internet)
  • recalbox-romfs (système de configuration des emulateurs/cores disponibles par plateformes)
  • recalbox-themes (gestionnaire de thèmes)

Compatibilité matérielle[modifier | modifier le code]

Dans sa version 7.1.1 Reloaded datée du , Recalbox est compatible avec les différentes cartes de la famille Raspberry Pi (0, 1, 2, 3, 4, 400...), mais aussi avec les cartes Odroid (XU4, XU4Q et dernièrement les consoles portables Odroid Go Advance et Odroid Go Super[6]) et avec les systèmes x86 32/64 bits, dont la gamme des Intel NUC[7].

Recalbox est compatible nativement avec de nombreux accessoires et contrôleurs, comme les manettes PS3, PS4, Xbox360, 8bitdo ou encore les boitiers RetroFlag comme le NesPi Case ou GPi Case, avec lequel le système s'optimise automatiquement à la première installation.

Systèmes émulés dans Recalbox 7.1.1[modifier | modifier le code]

Recalbox 7.1.1 émule plus d'une centaine de systèmes, allant des consoles de salon en passant par les consoles portables et les ordinosaures. Voici la liste exhaustive des systèmes pris en charge par la dernière version de Recalbox de , selon la carte utilisée pour faire tourner le système[1],[8] :

CONSOLES

DE SALON

NetPlay Pi 0/1 Pi 2 Pi 3 Pi 4 /

Pi 400

Odroid Go

Advance / Super

Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
3DO 🚫 🔥
Amiga CD32 🚫
Amiga CDTV 🚫
Amstrad GX4000 🚫
Atari 2600 🎮
Atari 5200 🚫
Atari 7800 🚫
Atari Jaguar 🚫
ColecoVision 🚫
Dreamcast 🚫 🔥 🔥
Fairchild Channel F 🚫
FDS (Famicom Disk System) 🎮
GameCube 🎮
Intellivision 🚫
Master System 🎮
Megadrive 🎮
Multivision 🚫
Neo Geo 🎮
Neo Geo CD 🚫
Nintendo Entertainment System (NES) 🎮
Nintendo 64 🚫 🔥 🔥
Nintendo 64DD 🚫 🔥 🔥
Odyssey 2 / Videopac+ 🚫
PC Engine 🎮
PC Engine CD 🎮
Playstation 🚫 🔥 🔥
Saturn 🚫 🔥
Satellaview 🚫
Sega 32X 🎮
Sega CD 🎮
SG 1000 🎮
SuFami Turbo 🚫
Super Nintendo 🎮
Supergrafx 🎮
Vectrex 🚫
Virtual Boy 🚫
Wii 🚫
CONSOLES

PORTABLES

NetPlay Pi 0/1 Pi 2 Pi 3 Pi 4 Odroid Go

Advance / Super

Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
Game & Watch 🚫
Game Boy 🚫
Game Boy Color 🚫
Game Boy Advance 🚫 🔥
Game Gear 🚫
Lynx 🚫
Neo Geo Pocket B&W 🚫
Neo Geo Pocket Color 🚫
Nintendo DS 🚫
Palm OS 🚫
Playstation Portable (PSP) 🚫 🔥 🔥
Pokémon Mini 🚫
Wonderswan B&W 🚫
Wonderswan Color 🚫
"ORDINOSAURES" NetPlay Pi 0/1 Pi 2 Pi 3 Pi 4 Odroid Go

Advance / Super

Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
Amiga 600 🚫
Amiga 1200 🚫
Amstrad CPC 🚫
Apple II 🚫
Apple IIGS 🚫
Atari 800 🚫
Atari ST 🚫
Commodore 64 🚫 🔥
DOSBox 🚫
MSX1 🚫
MSX2(+) 🚫
MSXturboR 🚫
Oric Atmos 🚫
NEC PC-88 🚫
NEC PC-98 🚫
NEC PC-FX 🎮
SAM Coupé 🚫
Sharp X1 🚫
Sharp X68000 🚫
Spectravideo 🚫
Thomson TO + MO 🚫
ZX Spectrum 🚫
ZX81 🚫
"PORTAGES" NetPlay Pi 0/1 Pi 2 Pi 3 Pi 4 Odroid Go

Advance / Super

Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
2048 🚫
CaveStory 🚫
DinoThawr 🚫
Prboom (Doom) 🚫
MrBoom (Bomberman) 🎮
Outrun (Canonball) 🚫
Quake I 🚫
Rick Dangerous 🚫
Scumm VM 🚫
Wolfenstein 🚫
CONSOLES

"VIRTUELLES"

NetPlay Pi 0/1 Pi 2 Pi 3 Pi 4 Odroid Go

Advance / Super

Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
EasyRPG 🚫
Lutro 🚫
OpenBOR 🚫
Solarus 🚫
TIC-80 🎮
Uzebox 🚫
ARCADE NetPlay Pi 0/1 Pi 2 Pi 3 Pi 4 Odroid Go

Advance / Super

Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
Atomiswave 🚫 ?
Daphne 🚫
Final Burn Neo 🎮
M.A.M.E. 🎮 ⚠*1
Sega NAOMI 🚫
Sega NAOMI GD 🚫
Sega Model 3 🚫
ACCESSOIRES Pi 0/1 Pi 2 Pi 3 Pi 4 Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
Kodi (Media Player) 🚫
Bluetooth interne 🚫 Pi0W 🚫 🚫
Vidéo de démarrage 🚫
Kernel Linux 🚫 4.14 4.14 4.14 4.14 4.14 4.15 4.15
Moonlight 🚫

Légende :

✅ : Compatible (ou au moins un core compatible)

❌ : Incompatible / techniquement impossible (ou émulateur inexistant sur cette plateforme)

🔥 : Emulateur compatible mais limité aux caractéristiques techniques de la plateforme

🚫 : Absent / inexistant

? : pas assez d'informations

🎮 : Système compatible NetPlay (multijoueur rétro en ligne)

Romsets Arcade et Consoles Compatibles[modifier | modifier le code]

Pour une meilleure compatibilité, Recalbox recommande l'utilisation de romsets (collection de roms) "No-Intro". Ces romsets rassemblent les dumps (backup de la mémoire du jeu) complet sans défaut ni modification du fichier, essentiellement les ROM les plus proches possible des cartouches d'origine. L'objectif étant d'éviter au maximum les bad dumps, hacks, fakes, overdumps, underdumps ou autres doublons.

Contrairement aux roms pour consoles qui sont globalement toutes compatibles dès que vous respectez le format de fichier demandé (voir le fichier "lisez-moi.txt" présent dans chaque dossier système de Recalbox OS présent dans \recalbox\roms\ pour plus d'informations), les romsets "arcade" fonctionnent par système de version. La version des romsets arcade doit impérativement correspondre à la version de l'émulateur utilisé, au risque que les jeux ne se lancent pas, ou soient incompatibles. ATTENTION : le romset est différent selon le core que vous utilisez[9],[10]

SYSTEME

ARCADE

Version du core

dans Recalbox 7.1.1

Version du Romset

Arcade attendu

Dossier où

placer les romsets

NetPlay Pi0 /

Pi1

Pi2 Pi3 Pi4 /

Pi400

Odroid Go

Advance / Super

Odroid

XU4 / XU4Q

PC (x86) PC (x64)
MAME advancemame mame 0.106 mame 🚫
Libretro Mame mame 0.220 mame 🚫
Libretro Mame2000 mame 0.037b5 mame 🚫
Libretro Mame2003

(par défaut)

mame 0.78 mame 🎮
Libretro Mame2003-plus mame 2003plus

(mix 0.78-0.188)

mame 🎮
Libretro Mame2010 mame 0.139 mame 🚫
Libretro Mame2015 mame 0.160 mame 🚫
Final Burn Neo Libretro Fbneo fbneo 1.0.0.0 fbneo 🎮
Pifba fba 0.2.96.71 fbneo 🚫
Neo Geo Libretro Fbneo fbneo 1.0.0.0 neogeo 🎮
Atomiswave Libretro Flycast mame 0.220 atomiswave 🚫
Naomi Libretro Flycast mame 0.220 naomi 🚫 ?
Naomi

GD-Rom

Libretro Flycast mame 0.220

ou 0.226

naomigd 🚫 ?
Daphne Hypseus - daphne 🚫
Sega Model 3 Supermodel mame 0.226 model3 🚫

Légende :

✅ : Compatible (ou au moins un core compatible)

❌ : Incompatible / techniquement impossible (ou émulateur inexistant sur cette plateforme)

🔥 : Emulateur compatible mais limité aux caractéristiques techniques de la plateforme

🚫 : Absent / inexistant

? : pas assez d'informations

🎮 : Système compatible NetPlay (multijoueur rétro en ligne)

Précisions sur les cores/émulateurs arcade[modifier | modifier le code]

Recalbox intègre depuis la version 7.1.1 de novembre 2020, de nombreux cores ("moteurs") pour émuler les jeux arcade. Tous ne font pas tourner les mêmes jeux et ne s'appuient pas sur les mêmes versions de romsets : MAME (pour émuler les grands classiques de l'arcade), Final Burn Neo (pour l'arcade avancée ; CPS1 - CPS2 - CPS3, Neo Geo...), Neo Geo, Atomiswave, Naomi et Naomi GD (pour émuler leurs systèmes respectifs).

MAME[modifier | modifier le code]

  • Libretro Mame2003 (core par défaut) : disponible pour toutes les plateformes. Utilise le Romset "mame 0.78". Mettre les roms dans le dossier "mame".
  • Libretro Mame2003-plus, également appelé MAME 2003+ et mame2003-plus : un noyau d'émulateur de système arcade Libretro qui met l'accent sur des performances élevées et une compatibilité étendue avec les périphériques mobiles, les ordinateurs à carte unique, les systèmes intégrés et autres plates-formes similaires. Basé sur le ROMSET 0.78-0.188 (MAME 0.78 en tant que ligne de base avec d'autres ROMs basées sur des jeux de ROMs MAME ultérieurs).
  • Libretro Mame2010 : version plus récente que MAME de base (ajoutée depuis Recalbox 18.02.09 de ), MAIS n'est pas le core MAME par défaut. Il faut donc le sélectionner en modifiant le fichier recalbox.conf. Il fait tourner encore plus de jeux et est disponible pour toutes les plateformes (SAUF Raspberry Pi 0/1). Utilise le Romset 0.139 de MAME.

Final Burn Neo[modifier | modifier le code]

  • Libretro Fbneo : successeur de FBA (Final Burn Alpha) après que ce dernier soit vendu à Capcom dans un contexte assez obscur. Core de libretro faisant tourner certains systèmes (CPS1 - CPS2 - CPS3 par exemple). Utilise le Romset basé sur le romset Mame 0.189 reconstruit via le fichier .dat pour donner le romset FBNeo (ou anciennement FBA) 1.0.0.0.
  • piFBA = Libretro Fbneo optimisé pour Raspberry Pi0 / Pi0w / Pi1. Pas d'intérêt pour les autres plateformes. Utilise le Romset FBA 0.2.96.71.
  • NEO GEO : n'est pas un "core" mais juste un dossier pour faire apparaître la NeoGeo comme console à part dans le menu général. Basé sur le core de Libretro Fbneo. Utilise (aussi) le Romset FBNeo 1.0.0.0. Mettre les roms (sans oublier le BIOS "neogeo.zip") dans le dossier "neogeo".
  • ATOMISWAVE, NAOMI et NAOMIGD : utilisent tous le core "Libretro-Flycast". Basé sur le Romset MAME 0.220. Mettre les roms respectivement dans les dossiers "atomiswave", "naomi" et "naomigd".

Engagement[modifier | modifier le code]

Recalbox a acquis les droits de distribution de près de 150 jeux indépendants pour les proposer pour certains en exclusivité à ses utilisateurs, gratuitement et dès la première installation afin de promouvoir la culture du libre, du homebrew et de la scène rétrogaming indépendante, tout en mettant en avant les différents systèmes de jeux de l'époque, de la console de salon à la console portable, en passant par les ordinosaures ou les jeux arcade[11],[12].

Liste des jeux inclus d'origine dans Recalbox 7.0
Système Titre Créateur
Atari 2600 Arguna Nathan Tolbert
Halo2600 Ed Fries
The End 2600 Rayman_C
Atari 5200 BeefDrop Ken Siders
Atari 7800 Meteor Shower Robert DeCrescenzo
BonQ Ken Siders
Amstrad CPC UWOL 2 The MojonTwins
The Dawn of Kernel Juan J. Martinez
Relentless Axelay
Amstrad GX4000 Baba's Palace Rafael Castillo, John McKlain, & Dragon
Apple II Mystery House Ken & Roberta Williams
Lamb Chops TanRuNomad
Retro Fever
Atari 8-bits Crownland Piotr Wisniewski
Ridiculous Reality Matosimi
Time Pilot Solo & Laoo
Commodore 64 Wolfing LazyCow
Transe Sector Ultimate Richard Richard Bayliss
Vortex Crystals
X-Force
Zap Fight 2 Special Edition
Rescuing Orc Juan J. Martinez
Commodore Plus/4 Adventure in Time Kisnémeth Róbert
Digiloi Tero Heikkinen
Adventure Park Varga Gábor
XPlode-Man
Colecovision MazezaM PortableDev
Game Boy Into the Blue Jonas Fischbac
Retroïd
Tuff Ivo Wetzel
Game Boy Color Wing Warriors Kitmaker Entertainment & Francisco Javier Del Pino Cuesta
Game Gear
Intellivision Princess Lidie Marco Marrero
Deep Zone Artrag
Hotel Bunny Sebastian Mihaï
Lynx Nutmeg RETROGURU & PHOTON STORM
Silas' Adventure Krzysztof Kluczek
Master System Wing Warriors Kitmaker Entertainment & Francisco Javier Del Pino Cuesta
Astro Force Enrique Ruiz
Silver Valley
Galactic Revenge
Papi Commando in CPP Land Studio Vetea
Mega Drive Old Towers Retrosouls
Misplaced
Yazzie
Gluf
Papi Commando Remix Deluxe Studio Vetea
Bomb on Basic City
L'Abbaye des Morts Mun
Bug Hunt
Griel's Quest
MSX Wing Warriors Kitmaker Entertainment & Francisco Javier Del Pino Cuesta
Yazzie Retrosouls
XSpelunker Santi Ontañón Villar
XRacing
MSX2 The Sword of Ianna RetroWorks
Brunilda
NES Nova The Squirrel Novasquirrel
Cheril Perils Classic MojonTwins
Oric/Atmos Pulsoids Twilighte
Oricium Jose Maria Enguita
Pokemini Cortex Simon Bradley
Galactix Lupin, Okkie & p0''p
Psychic Seeds JustBurn, Palkone & Loather
ScummVM Beneath the Steel Sky Revolution Software Ltd.
Lure of the Tempress
Flight of the Amazon Queen John Passfield & Steve Stamatiadis
Soltys Laboratorium Komputerowe Avalon
SG1000 Cheril Perils Classic MojonTwins
Solarus YarnTown Max Braz
TIC80 8 Bit Panda Bruno Oliveira
Shadow Over The Twelve Lands
Cauliflower Power Librorumque
Todor Saved Ludmilla Andraaspar
Secret Agents msx80
Vectrex VecZ la1n.ch
Thrust Ville Krumlinde
ZX Spectrum Cray-5 RetroWorks
The Sword of Ianna
Gommy, Medieval Defender
Genesis, Dawn of the Day
Brunilda

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Un peu moins d'un an après l'annonce du XAC (Xbox Adaptative Controller, la manette adaptative de Microsoft), Recalbox a rendu compatible nativement son système avec cet accessoire, permettant ainsi l'accès aux joueurs handicapés à Recalbox et tout un pan du l'histoire du jeu vidéo[13],[14],[15],[16],[17].

Depuis la version 7.0, Recalbox propose la fonctionnalité "Pad to Keyboard" (P2K), qui permet aux utilisateurs de modifier simplement un petit fichier de configuration, afin de pouvoir jouer aux différents ordinosaures directement à la manette, sans la nécessité d'avoir un clavier branché. Ces fichiers .P2K sont également disponibles sur la base de métadonnées ScreenScraper, et peuvent être récupérés automatiquement par l'utilisateur lors du scrap de ses listes de jeux.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  •  : Le projet Recalbox a été récompensé à l'occasion de la Maker Faire 2019 à Paris (France) par un double Ruban Bleu des Makers of Merit, qui récompense les Makers qui réalisent des projets, innovants, créatifs et qui promeuvent la culture du (Do It Yourself),[18].
  •  : Recalbox devient partenaire du service de streaming vidéo en direct et de VOD américain Twitch[19].

Événements[modifier | modifier le code]

Recalbox participe à différents événements liés à l'univers du jeu vidéo, du rétrogaming ou du monde des makers, avec des animations comme des ateliers de montage, des stands d'exposition de bornes et bartops DIY ou des postes de jeux rétrogaming en free-to-play.

Financement[modifier | modifier le code]

Afin de pouvoir financer ses coûts de développement et de téléchargement en constante augmentation, Recalbox travaille depuis la version 7.0 en partenariat avec la boutique spécialisée Kubii.fr, qui lui reverse un pourcentage des ventes réalisées sur son site, en plus de proposer une ligne de merchandising officiel (T-shirt, mugs...).

Projet dérivé[modifier | modifier le code]

Fin 2016, Nicolas Adenis-Lamarre (alias "susan34") quitte le projet Recalbox[20] et créé un fork nommé Batocera.linux, dont la première version estampillée 5.0 est publiée le [21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « recalbox/recalbox-os », sur GitHub (consulté le )
  2. (en) « Libretro Docs - Licenses », sur docs.libretro.com (consulté le )
  3. a et b François MOCQ, « Avec RecalBox votre Raspberry Pi devient une console rétro », sur Framboise 314, le Raspberry Pi à la sauce française...., (consulté le )
  4. « Site officiel », sur www.recalbox.com (consulté le )
  5. « Caractéristiques techniques », sur github.com (consulté le )
  6. Sébastien Gavois, « Recalbox 7.1.1 supporte les Odroid Go Advance, Go Super et le Raspberry Pi 400 », sur www.inpact-hardware, (consulté le )
  7. « News: Recalbox 6.2, ou 6.3, ou... Bref, la prochaine version! :) », sur Recalbox Forum, (consulté le )
  8. (en) Recalbox, « Emulators Compatibility », sur recalbox.gitbook.io, (consulté le )
  9. Recalbox, « L' Arcade dans Recalbox », sur recalbox.gitbook.io, (consulté le )
  10. Recalbox, « Les Romsets pour Recalbox », sur recalbox.gitbook.io, (consulté le )
  11. 01net, « Recalbox 7.0 : la géniale distribution rétrogaming profite d'une énorme mise à jour », sur 01net (consulté le )
  12. Chris' Klippel, « 120 jeux vidéo légendaires offerts avec le lancement de la version 7.0 de Recalbox », sur Presse-citron, (consulté le )
  13. « Handigaming : quand le handicap dans les jeux vidéo n'est pas qu'une option », sur Jeuxvideo.com (consulté le )
  14. Julien Lausson, « Rétrogaming : Recalbox 6 arrive avec une solution pour les joueurs handicapés », sur Numerama, (consulté le )
  15. Christopher Klippel, « Recalbox : 40 ans de jeux vidéo accessibles à tous les joueurs ! », sur Presse-citron, (consulté le )
  16. (en-US) Frédéric Gechter, « Recalbox 6.0 - les personnes handicapées accèdent enfin à 40 ans d'histoire du jeu vidéo ! », sur www.rom-game.fr (consulté le )
  17. Fabrice, « Recalbox 6.0 inaugure… le rétro-handi-gaming !! », sur NeozOne, (consulté le )
  18. « [MAKER FAIRE PARIS 2019] Les tribulations des sudistes à Paris :) », sur Recalbox Forum, (consulté le )
  19. « Twitch », sur Twitch (consulté le )
  20. (en) « Contribution de Nicolas Adenis-Lamarre à Recalbox », sur github.com (consulté le )
  21. (en) « Changelog Batocera.linux », sur batocera.org (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]