Juan Fernando Quintero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quintero (homonymie).
Juan Quintero
Juan Fernando Quintero.jpg
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Stade rennais
Numéro 11
Biographie
Nom Juan Fernando Quintero Paniagua
Nationalité Drapeau : Colombie Colombien
Naissance (23 ans)
Lieu Medellín (Colombie)
Taille 1,69 m (5 7)
Période pro. 2012-
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
2004-2009 Drapeau : Colombie Envigado
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2009-2011 Drapeau : Colombie Envigado 035 0(4)
2011-2012 Drapeau : Colombie Atlético Nacional 028 0(4)
2012-2013 Drapeau : Italie Pescara 017 0(1)
2013- Drapeau : Portugal FC Porto 064 0(7)
2015- Drapeau : France Stade rennais 014 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2013 Drapeau : Colombie Colombie -20 ans 013 0(8)
2012- Drapeau : Colombie Colombie 013 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 février 2016

Juan Fernando Quintero , né le à Medellín (Colombie), est un footballeur colombien, qui évolue au poste de milieu de terrain au Stade rennais, prêté par le FC Porto.

Biographie[modifier | modifier le code]

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Il rejoint le FC Porto pendant la période de transfert estivale de 2013 pour 5 millions d'euros.

Le , il est prêté par le FC Porto au Stade rennais[1]. Arrivé à court de condition[2], il joue son premier match officiel le avec la réserve rennaise à Pontivy face à la GSI en CFA 2[3]. Quintero fait ses débuts en Ligue 1 lors de la 10e journée, le , lors d'un match face à l'OGC Nice au Roazhon Park : entré en jeu à la 72e minute, il adresse une passe décisive à Kamil Grosicki en fin de match[4]. Il marque son premier but en Ligue 1 le contre le SM Caen[5].

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Il marque son premier but international avec l'Équipe de Colombie le 19 juin 2014 face à la Côte d'Ivoire.

Carrière[modifier | modifier le code]

Statistiques en club de Juan Quintero au 12 décembre 2015[6],[7]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2009 Drapeau de la Colombie Envigado Liga Águila 11 1 0 0 - 0 0 11 1
2010 Drapeau de la Colombie Envigado Liga Águila 20 4 0 0 - 0 0 20 4
2011 Drapeau de la Colombie Envigado Liga Águila 14 1 2 0 - 0 0 16 1
Sous-total 35 6 2 0 - - - 37 6
2012 Drapeau de la Colombie Atlético Nacional Apertura 15 2 6 2 CL 7 0 28 4
Sous-total 15 2 6 2 - 7 0 28 4
2012-2013 Drapeau de l'Italie Pescara Série A 17 1 0 0 - 0 0 17 1
Sous-total 17 1 - - - - - 17 1
2013-2014 Drapeau du Portugal FC Porto Liga ZON Sagres 22 4 5 0 C1+C3 3+3 0+0 33 4
2014-2015 Drapeau du Portugal FC Porto Liga ZON Sagres 20 2 4 1 C1 5 0 29 3
Sous-total 42 6 9 1 - 11 0 62 7
2015-2016 Drapeau de la France Stade rennais Ligue 1 7 1 1 0 - - - 8 1
Sous-total 7 1 1 0 - - - 8 1
Total sur la carrière 116 15 18 3 - 18 0 152 18

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

# Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 Drapeau : Brésil Stade national, Brasilia Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 2-0 2-1 Coupe du monde de football de 2014

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Juan Fernando Quintero prêté au SRFC ! », sur staderennais.com,‎ (consulté le 31 août 2015)
  2. Régis Delanoë, « Et bah alors, il commence quand Juan Quintero ? », sur sofoot.com,‎ (consulté le 24 octobre 2015)
  3. « CFA2 : Rennes s'impose à Pontivy (0-1) », sur stade-rennais-online.com,‎ (consulté le 24 octobre 2015)
  4. « Stade rennais FC 1 - 4 OGC Nice », sur lfp.fr (consulté le 24 octobre 2015)
  5. « Stade rennais FC 1 - 1 SM Caen », sur lfp.fr (consulté le 12 décembre 2015)
  6. (en) Juan Quintero sur transfermarkt.co.uk
  7. Statistiques de Juan Fernando Quintero, sur national-football-teams.com.