Préalpes de Digne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Préalpes.
Préalpes de Digne
Massifs des Alpes occidentales
Géographie
Altitude 2 115 m, Les Monges
Massif Alpes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Géologie
Roches Roches sédimentaires

Les Préalpes de Digne sont un massif des Préalpes du sud françaises situé sur le département des Alpes-de-Haute-Provence.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le massif s'étend autour de Digne-les-Bains, entre la Durance, en aval du lac de Serre-Ponçon, au nord et à l'ouest, et les gorges du Verdon, au sud. Il est également bordé par Sisteron, Gréoux-les-Bains et Castellane.

Il est entouré au nord-ouest par le Bochaine, au nord-est par le massif des Trois-Évêchés, au sud-est par les Préalpes de Castellane et enfin à l'ouest par les monts de Vaucluse et le massif des Baronnies.

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

  • Les Monges, 2 115 m, point culminant du massif
  • Clot Ginoux (ou les Cimettes), 2 112 m
  • l'Oratoire, 2 071 m
  • Tête Grosse, 2 032 m
  • la Laupie (ou Tourtoureau), 2 025 m
  • le pic de Couard, 1 988 m
  • le Clos de Bouc, 1 962 m
  • la montagne de Chine, 1 952 m
  • le Mourre de Chanier, 1 930 m
  • le Marzenc, 1 930 m
  • le sommet de Nibles, 1 909 m
  • le mont Chiran, 1 905 m
  • le Grand Mourre, 1 898 m
  • la Grande Cloche de Barles, 1 887 m
  • la montagne de Jouere, 1 886 m
  • la Chanau, 1 885 m
  • la crête de Géruen, 1 880 m
  • la Grande Gautière, 1 825 m

Géologie[modifier | modifier le code]

Ces chaînons sont marqués pour les géologues par la fameuse nappe de Digne, en bordure du massif des Trois-Évêchés, jusqu'à Gap, dont les affleurements caractéristiques sont des gypses. Elle laisse progressivement place vers l'ouest et le sud, notamment en direction du plateau de Valensole, au domaine provençal calcaire.

Activités[modifier | modifier le code]

Stations de sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alexis Nouailhat, Le Massif des Monges. Aquarelles Collection Aquarelles, Editions du Fournel, (ISBN 978-2-36142-023-9)

Lien externe[modifier | modifier le code]